Plus
    RussieDistrict SibérienAltaï – Les montagnes dorées au cœur de l’Eurasie

    Altaï – Les montagnes dorées au cœur de l’Eurasie

    « Les Montagnes Dorées », c’est ainsi que l’Altaï est traduit des langues turciques. Et c’est un vrai trésor ! La diversité des paysages naturels, du monde animal et végétal, la richesse des ressources minérales et la nature préservée de ce vaste territoire sont simplement extraordinaire. Rare sont les endroits sur notre planète qui peuvent être comparés aux montagnes de l’Altaï en termes de ressources naturelles, de paysages étonnants et de la pureté de la nature.

    La « Suisse russe » ou le « Tibet russe » sont d’autres noms populaires donnés à cet endroit, qui attire des touristes du monde entier avec sa beauté vierge, son pouvoir et sa grandeur.

    Les montagnes de l’Altaï sont un système de crêtes situées sur le territoire de quatre pays frontaliers : la Russie, le Kazakhstan, la Mongolie et la Chine.

    Temps de lecture estimé : 11 minutes

    Présentation de l’Altaï

    L’Altaï est considéré comme le « berceau de la civilisation », le foyer ancestral de nombreux groupes ethniques et mouvements religieux. C’est l’endroit où l’histoire millénaire a rencontré la nature magnifique : rivières de montagne, eaux cristallines, cascades déchaînées, Taïga infini et prairies alpines.

    La vaste partie de la région, qui comprend le plateau de l’Oukok, des réserves naturelles de l’Altaï et de Katoun, le lac Teletskoïe et le mont Béloukha, est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO sous le nom de « Montagnes Dorées de l’Altaï ».

    L’Altaï présenté par la sublime voix d’Anna Packat

    Histoire de l’Altaï

    L’Empire Xiongnu (209 av. J.-C. – 93 ap. J.-C.) a gouverné le territoire de l’actuelle République d’Altaï. La région a fait partie du Premier Khaganat turc, de l’Empire ouïgour et des Kirghizes yéniches. C’est à cette époque que la population locale s’est totalement turquisée sur le plan culturel et linguistique.

    La partie méridionale de la République de l’Altaï a été placée sous le Khanat de Naiman. Le territoire de la République moderne de l’Altaï a été gouverné par l’État mongol Xianbei (93-234), le Khaganat Rouran (330-555), l’Empire mongol (1206-1368), la Horde d’or (1240-1502), le Khanat Zunghar (1634-1758) et l’Empire Qing (1757-1864).

    La période Qing est une période semi-autonome avec la supervision de deux bannières de gouverneurs de l’Altan Nuur Uriankhai et d’une partie des sept bannières de l’Altai Uriankhai. Pendant l’administration Qing, le général de Sibérie Fedor Ivanovich Soimonov a lancé une expédition non militaire dans la région d’Altan Nuur en 1760 et a commencé la construction d’un fort, qui a ensuite été supprimé par Heseri Jalafungga des Qing. Depuis les années 1820, les contrôles de routine à la frontière sont moins fréquents et le bassin versant du Chuy est occupé par les Russes.

    blank
    Drapeau de la république de l’Altaï

    Toute la région d’Altan Nuur Uriankhai a été annexée à l’Empire russe en 1864-1867 par le traité de Tarbagatai. Pendant la guerre civile russe, la République confédérée de l’Altaï (région de Karakorum-Altaï) a été créée en 1918, et déclarée comme la première étape de la reconstruction de l’Empire mongol de Gengis Khan. Mais elle n’est jamais devenue une force concurrente dans la guerre civile russe, et est restée neutre de 1918 à janvier 1920, date à laquelle elle a été annexée à nouveau par la Russie. Une deuxième République de l’Altaï a été formée en 1921 et a duré jusqu’en 1922, date à laquelle elles ont été annexés par les bolcheviks. Le 1er juin 1922, les Altaïens ont retrouvé leur autonomie avec la création de l’Oblast autonome d’Oyrot (Ойро́тская автоно́мная о́бласть), qui fait partie du Kraï de l’Altaï. Le nom d’origine de cette région était Bazla. Le 7 janvier 1948, elle a été rebaptisée Oblast autonome de Gorno-Altaï (Го́рно-Алта́йская автоно́мная о́бласть). En 1991, elle a été réorganisée en République socialiste soviétique autonome de Gorno-Altaï (ASSR) et en 1992, elle a été rebaptisée République de l’Altaï.

    Climat et météo en Altaï

    Le climat est tempéré avec des étés relativement courts et chauds de juin à août ; et de longs hivers assez froids de novembre à mars. En général, le climat des zones du sud-est, comme la région d’Oulagan ou de Kosh-Agachsky, est plus sévère que le climat des régions septentrionales moins élevées.

    • températures annuelles moyennes : +1 °C à -6.7 °C.
    • température en janvier (min-max) : -9.2 °C à -31 °C.
    • température en juillet (min-max) : +11 °C à +19 °C.
    • Précipitations annuelle moyenne : 100–1000 mm.

    Les immanquables de l’Altaï

    Le mont Beloukha

    Le mont Beloukha est considéré comme un site sacré pour les bouddhistes et les burkhanistes. Leurs mythes entourant cette partie de la chaîne de montagnes ont donné foi à leur affirmation selon laquelle c’était l’emplacement de Shangri-la (Shambala). Cet endroit, ayant été escaladé pour la première fois au début des années 1900, accueille maintenant une myriade de grimpeurs chaque année.

    Lire la suite ici

    La route de la Tchouïa

    Altaï

    La route de la Tchouïa (En russe : Р-256 Чуйский тракт) est une autoroute de presque 1000 kilomètres de longueur reliant la Russie (Novossibirsk) à la Mongolie et à la Chine. Il s’agit d’un tronçon du réseau autoroutier d’Asie centrale, l’AH4, qui relie plus largement les villes de Novossibirsk et Biïsk (en Russie), Iarantaï (en Mongolie), Ürümqi (en Chine), Islamabad et Karachi (au Pakistan). Elle traverse l’Altaï d’Ouest en Est et elle est la seule voix « rapide » de la région. La route est incluse dans la liste des 10 plus belles routes du monde par National Geographic. En passant par l’autoroute de la Tchouïa, vous pourrez mieux connaître les montagnes de l’Altaï et voir la diversité de ses paysages.

    Lire la suite ici

    Altaï

    Lac Teletskoïe

    Le lac Teletskoïe (En russe : Телецкое озеро) est une vraie perle parmi les nombreux lacs de l’Altaï. Il y a tout ici : falaises abruptes, pentes de montagne escarpées, plages de galets et de sable, baies pittoresques et calmes. C’est le plus grand réservoir de montagne du sud de la Sibérie et le deuxième réservoir d’eau douce de la Russie après le lac Baïkal.

    Lire la suite ici

    Plateau de l’Oukok

    Altaï

    Le plateau de l’Oukok (En russe : Укок) est une zone naturelle protégée, un lieu de concentration de sépultures kurgan de différentes époques chronologiques. Pour les Altaïens, ce plateau représente un lieu sacré, auquel ils font confiance dans les corps des morts. Dans de nombreux monticules, refroidis par le pergélisol, ont été trouvés des articles de grandes valeurs historiques, bien conservés. C’est là qu’on a fait une découverte scientifique de renommée mondiale : la momie de la « Princesse de l’Altaï ».

    Le peuple Pazyryk y habitait autrefois et des archéologues ont trouvé de nombreuses traces de leur civilisation sur le plateau, dont des momies gelées dans le pergélisol ainsi que des tombes. La culture pazyryk ressemblait à celle des Scythes plus à l’ouest. La trouvaille la plus connue est celle de la « princesse de glace » datant du IIIe siècle avant J.-C.

    Lire la suite ici

    Île Patmos dans la Vallée de Tchemal

    Altaï

    L’île Patmos sur la rivière Katoun est située à la périphérie du village de Tchemal et attire de nombreux amoureux de la nature et de la culture orthodoxe. Ce nom a été donné en l’honneur de l’île grecque éponyme. À l’heure actuelle, l’église Saint-Jean-le-théologien de l’île de Patmos est un monastère féminin en activité. En même temps, tout le monde peut le visiter. Vous pouvez marcher jusqu’à l’île en empruntant un pont suspendu au-dessus de la rivière de montagne d’une beauté extraordinaire.

    Lire la suite ici

    Lac de geyser

    Altaï

    Au cœur de l’Altaï, vous trouverez un petit lac thermal appelé Secret, Argenté ou Bleu. Ce petit lac de geyser (En russe : Гейзерное озеро) a acquis une renommée mondiale grâce à l’incroyable couleur turquoise de l’eau et à son fond bleu brillant. Les teintes sombres de la taïga qui l’entourent le font briller d’une manière surréaliste. Au fond d’un réservoir de montagne, les sources thermales modifient constamment l’image du fond bleu brillant.

    Localisation GPS : 50.289265, 87.667110

    Mars de l’Altaï

    Altaï

    Ce nom a été attribué à la région de Kyzyl-Tchin, où une teneur élevée en mercure dans la roche donne aux montagnes une teinte rouge. Les paysages surréalistes de ces lieux attirent depuis longtemps les voyageurs. Tout le monde veut se promener sur les terres de la « planète rouge », et cela devient possible dans l’Altaï. La beauté de la nature ici peut facilement rivaliser avec le célèbre Grand Canyon américain.

    Localisation GPS : 50.054429, 88.283372

    Réserver un séjour en Altaï

    En groupe

    Voici un séjour « découverte » de l’Altaï en 8 jours tout compris avec un guide francophone spécialisé. Vous aurez la chance de voir tous les principaux points d’intérêts des montagnes de l’Altaï et de la route de la Tchouïa.

    Aucune difficulté, simplement des petites balades, excursions en bateau et confort en camp (Nuit sous les tentes).

    Transport prévu pour le voyage en véhicule russe tous terrains (GAZ, UAZ, KAMAZ, URAL) adapté à l’itinéraire. J’organise également vos transferts depuis et vers Barnaoul si besoin et vos visas.

    Séjour plus sportif en rafting le long de la Katoun à la demande.

    N’hésitez pas ! C’est le moment de découvrir les plus beaux paysages de Russie.

    Anneau d’or de l’Altaï

    à partir de 526€

    Petit groupe jusqu’à 8 personnes
    8 jours
    Prix par personne TOUT COMPRIS
    Départ et retour : Barnaoul

    Individuel

    Visite de l’Altaï en 10 jours avec un guide privé francophone qui vous fera découvrir cette région en profondeur.

    • Rencontres avec les communautés
    • Repas dégustation, concerts
    • Soirée avec un chaman

    Aucune difficulté, simplement des petites balades. Nuité confort dans les meilleures chambres de l’Altaï.

    l’Altaï en profondeur

    à partir de 1400€

    Individuel
    10 jours
    Prix par personne TOUT COMPRIS
    Départ et retour : Barnaoul

    Comment se rendre dans l’Altaï ?

    L’option la plus confortable pour aller en l’Altaï depuis l’Europe est de se rendre à Novossibirsk, où plusieurs vols directs sont proposés depuis les grandes villes européennes. Un service de bus réguliers relie Novossibirsk à l’Altaï. Si vous êtes déjà à Moscou ou à Saint-Pétersbourg, une option pratique est également l’aéroport de Barnaoul ou même le petit aéroport de Gorno-Altaisk, capitale de la République de l’Altaï.

    Mais le moyen le plus fiable de voir les Montagnes Dorées est de confier l’organisation de votre voyage aux professionnels (qui parlent votre langue de préférence).

    5/5 - (2 votes)

    SOUTENEZ NOUS, METTEZ DES ETOILES, PARTAGEZ L'ARTICLE ET DONNEZ VOTRE AVIS

    Veuillez écrire votre commentaire!
    Veuillez entrer votre nom ici

    Restons en contact !

    Recevez toutes les semaines un condensé de nos meilleurs articles.

    Envie d'aventure ?

    Venez découvrir la Russie grâce à nos excursions avec un guide privé

    À LIRE

    Nos derniers articles

    Tarte Moskva

    Moscou la grande devait avoir son gateau alors la tarte Moskva a été créée en 2015. Voici son histoire et sa recette complète.

    Vous aimeriez lire également