More

    Votre guide de confiance au meilleur prix

    Moscou Architecture GUM le magasin universel

    GUM le magasin universel

    Le GUM pour Glavniy Universalniy Magazin (en russe : Главный Универсальный Магазин, ГУМ) est le centres commercial le plus célèbre de Moscou. Situé sur la Place Rouge, le GUM compte près de 200 magasins, véritable symbole du luxe à l’occidentale.

    excursion moscou

    L’histoire du GUM

    L’endroit où se situe le GUM (prononcé GOUM en français) a toujours été une place de commerce depuis que la place rouge existe.

    Le haut-lieu du commerce

    En 1886, les commerçants, organisés en « Société » et appuyés par le tsar Alexandre III, décident de lancer un concours d’architecture pour créer un bâtiment durable.

    Les passages – rues commerçantes couvertes – ont été inventés au début du XIXe siècle à Paris après les guerres napoléoniennes, inspirés des bazars couverts de l’Orient arabe (le plus ancien d’entre eux, le Passage du Caire, a été construit en 1799). L’analogue le plus proche du GUM est la galerie Victor-Emmanuel à Milan (1877), mais le passage de Moscou est une fois et demie plus grand.

    Architecture du GUM

    En février 1889, le concours fut remporté par Alexander Pomerantsev. Ce bâtiment trapézoïdal est construit entre 1890 et 1893 en marbre, grès et granite. Le tout est recouvert d’une immense verrière semi-cylindrique (concept de Vladimir Choukhov), dont le diamètre est de 14 mètres. Celle-ci semble légère, mais c’est une construction ferme faite de plus de 50 000 cosses de métal (d’un poids d’environ 819 tonnes).

    L’illumination est fournie par les énormes lucarnes arquées de fer et de verre, pesant à l’unité 820 tonnes pour certaines et contenant plus de 20 000 carreaux. A cette époque le GUM disposait d’une centrale électrique, d’un puits artésien, d’un commerce de gros dans les sous-sols, d’un télégraphe, d’une banque, de restaurants, de coiffeurs, de salles d’exposition et d’un atelier.

    Selon la conception originale d’Alexandre Pomerantsev, les hauts rangs commerciaux étaient constitués de 16 grands bâtiments séparés par des rues vitrées. C’était une ville entière, l’idéale du capitalisme commercial russe. On pouvait y trouver entre autres des tissus de soie et de brocart des frères Shoemaker (6 Grand Prix aux Expositions Universelles), des montres de Mikhail Kalashnikov (Patek Philippe, Leo Tolstoy et Pyotr Tchaikovsky étaient ses clients), une confiserie d’abricots (fournisseurs de la Cour Impériale ayant le droit d’imprimer les armoiries de l’Etat sur leurs boîtes) et une parfumerie du Brocart.

    L’ouverture officielle a lieu le 2 décembre 1893 en présence des membres de la famille du tsar Alexandre III. C’était alors le plus grand centre commercial du monde avec un édifice de près de 250m sur 90m et une surface de plus de 70 000 m².

    Le GUM au bord de la destruction

    Après la Révolution de 1917, le GUM est nationalisé par les bolcheviks et transformé en bureaux. Beria installe ses quartiers et près de la fontaine on vend les biens des ennemis du peuple.

    En 1922, Vladimir Lénine décide que la politique du « communisme militaire » ne permettra pas aux communistes de rester au pouvoir, et annonce la NEP – « Nouvelle politique économique ». Mais au début, il décida de l’essayer dans les hautes sphères commerciales et le 1er décembre 1921, il signa le « Règlement sur le magasin universel d’État (GUM) ». Le « G » prendra une autre signification plus tard.

    En 1930, Staline décide de fermer le GUM. Ce fut le lieu où fut exposé le corps de sa femme qui s’est suicidée en 1932. Il aurait pu être détruit car le dictateur voulait agrandir la Place Rouge et ne voyait pas pourquoi un centre commercial pouvait empêcher l’expansion mais ce projet fût suspendu et abandonné quelque temps après.

    Le GUM fut rénové en 1953 et ouvert au public le 24 décembre le lendemain de l’exécution de Lavrenty Beria symbolisant le dégèle de la situation du pays.

    Aujourd’hui, le GUM vit comme il a été conçu autrefois – une ville commerciale idéale à Moscou, comme s’il avait vécu 120 ans de sa vie sans perte ni catastrophe. Depuis 2007, les visiteurs sont à nouveau émerveillés par la fontaine du centre du GUM. D’ailleurs la fontaine du GUM et les décorations changent au fil des saisons et des événements russes.

    Restaurants & cafés

    Le choix pour se restaurer au GUM est assez limité et plutôt cher. Néanmoins on note trois cafés intéressants.

    La Stalovaya No. 57 est une ancienne cantine soviétique remis au gout du jour pour le bonheur des touristes. Alors oui, c’est touristique mais la nourriture vous donnera un bon aperçu de la cuisine traditionnelle russe. Le cadre est aussi très sympa au troisième étage du GUM.

    Le café Bosco du nom du célèbre équipementier sportif russe est un café de type italien qui donne directement sur la place rouge via sa terrasse. C’est vraiment le seul point à ne pas manquer. Le reste est luxueux au même titre que tous les cafés des célèbres places dans le monde.

    Les vendeurs de glaces sont dans des petites cabanes éparpillées à l’intérieur du centre commercial. Ici pour 100 RUB vous pouvez gouter aux légendaires glaces soviétiques que les russes adorent tout en flânant dans les allées du GUM.

    Le cinéma du GUM

    Trois salles de cinéma sont à disposition dans le GUM – la grande salle avec 70 sièges, la salle pour enfant avec 20 sièges et la VIP avec ses 16 sièges ultra confortable et extra-large. Ce cinéma ne dépend d’aucun distributeur et a sa propre sélection. Du coup vous pouvez retrouver les derniers blockbusters comme des classiques du cinéma soviétique.

    Gastronome No.1

    Au premier niveau du GUM se trouve le traiteur Gastronome No.1. Créé en 1953 pour fournir à l’intelligentsia moscovite des produits de luxe importés, ce petit magasin a gardé sa tradition d’épicerie fine. Vous y retrouverez des produits du monde entier mais aussi d’excellent produit russe (crabe du Kamchatka, Vodka, poissons, saucissons…) a des prix exorbitants

    blank

    La patinoire du GUM

    Ouverte du 30 Novembre au 1er Mars, la célèbre patinoire du GUM est l’une des attractions majeures de l’hiver. Même si sa taille n’est pas imposante (450 personnes maximum) elle est SUR la place rouge et cela fait toute la différence.

    Mais encore…

    Le GUM pour les enfants est un second centre commercial situé juste derrière le bâtiment principal. Là-bas plus de 200 marques feront le bonheur des plus petits.

    Enfin, le hall d’exposition de 365m² tout équipé est à la location pour n’importe quel type d’évènement. Si vous souhaitez faire impression dans un lieu historique avec une vue plongeante sur la place rouge c’est l’endroit idéal.

    SOUTENEZ NOUS, METTEZ DES ETOILES, PARTAGEZ L'ARTICLE ET DONNEZ VOTRE AVIS

    Veuillez écrire votre commentaire!
    Veuillez entrer votre nom ici

    Restons en contact

    Recevez toutes les semaines un condensé de nos meilleurs articles.

    Envie d'aventure ?

    Venez découvrir la Russie grâce à nos excursions avec un guide privé

    À LIRE

    Offres d’emploi en Russie pour francophones

    Toutes les offres d’emploi qu’Alexandre de Russie a reçu et trouvé sur les différentes plateformes. Elles sont toutes destinées à des francophones.

    Permis de séjour permanent (VNJ)

    Le permis de séjour permanent VNJ vous permet de rester d'une manière indéfinie en Russie mais pour cela il faut remplir les conditions d'obtention et surtout en faire la demande. Alexandre de Russie vous aide dans ses démarches administratives.

    Île de Kiji sur le lac Onega

    L'île de Kiji située sur le lac Onega est inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO et donc à visiter sans attendre. Nous vous expliquons comment faire.

    Les collections de l’Hermitage de Saint-Petersbourg

    Réparties dans 4 bâtiments les 400 salles du musée de l'Hermitage à Saint-Petersbourg accueillent ses gigantesques collections.

    Nos derniers articles

    Musée russe

    Le Musée russe de Saint-Pétersbourg abrite une collection de 400 000 œuvres representant toutes les grandes tendances et écoles des beaux-arts russes.

    Musée de l’artillerie

    Le musée de l'artillerie de Saint-Pétersbourg occupe une superficie de 17 000 mètres carrés et contient plus de 850 000 objets exposés.

    Duo Asia

    Les plus célèbres restaurateurs de Saint-Pétersbourg, Dmitry Blinov et Renat Malikov ont ouvert leur troisième projet - le restaurant Duo Asia sur la rue Rubinstein.

    Orthodox bar

    Accueillant tout le monde de manière discrète, sans balalaïkas ni ours, ce bar ORTHODOX prône le "Made in Russia" à travers des cocktails traditionnelles.

    Vous aimeriez lire également