Plus
    MoscouArchitectureArc de Triomphe

    Arc de Triomphe

    L’arc de triomphe de Moscou a été conçu en 1829 par l’architecte Osip Bové à l’initiative de l’empereur Nicolas Ier en l’honneur de la victoire dans la guerre patriotique de 1812. Il a remplacé une ancienne structure en bois construite pour accueillir les soldats russes à leur retour de Paris en 1814. Il fut démonté en 1936 néanmoins des sculptures, des bas-reliefs et des fragments de décoration (moulures en fonte et sculptures en pierre blanche) ont été conservés par le Musée d’architecture sur le territoire du monastère de Donskoï. Initialement placé à la porte de Tver (sur la Tverskaya au niveau de la gare Bielorusskaya) il fut reconstruit en 1968 sur Kutuzovsky prospekt.

    Adresse :Place de la victoire, Kutuzovsky prospekt
    Fin de construction :1834 et reconstruit en 1968
    Architectes :Joseph Bové
    Sculpteurs :Ivan Vitali (1794-1855) et Ivan Timofeev (?-1830)
    Style :Empire

    Conception et construction de l’Arc de triomphe 1827-1834

    L’Arc de triomphe a été reconstruit sur l’ancien site de l’Arc de triomphe en bois où, en 1814, les Moscovites ont accueilli l’armée russe pour célébrer leur « victoire » sur Napoléon. Le nouvel Arc a été érigé sur l’ordre de l’empereur Nicolas Ier qui, lors des célébrations de son couronnement en 1826, avait décidé de construire un Arc de triomphe en pierre et en brique à Moscou. Au même moment, à Saint-Pétersbourg, Vassili Stasov reconstruisait en pierre l’Arc en bois construit par Giacomo Quarenghi en 1814.

    Le nouveau projet a été confié à Joseph Bové, restaurateur en chef de de Moscou après l’incendie de 1812. Le projet final de l’Arc de triomphe comprenait deux corps de garde symétriques avec des portiques doriques et des coupoles basses reliés à l’Arc par un mur semi-circulaire. La cérémonie de pose de la pierre du nouvel Arc de Triomphe a eu lieu le 17 août 1829. Une tente spéciale a été installée ce jour-là pour que le public puisse voir les plans, les dessins et les esquisses de l’Arc. La structure a été construite en cinq ans avec des briques et des pierres blanches provenant de carrières de la région de Moscou. Il a été décoré de sculptures et de colonnes corinthiennes coulées en fer dans l’usine Myshechsky de la ville d’Aleksin, dans la région de Tula.

    Architecture de l’arc de Triomphe

    blank
    1. Niveau supérieur (de gauche à droite).
      Fragments de la frise avec les emblèmes des villes russes dont les habitants ont participé à la guerre de 1812 : Yaroslavl, Kharkov, Saint-Pétersbourg, Moscou, Tambov, Vladimir, Tomsk.
      Le monogramme de l’empereur Nicolas Ier, sous le règne
    2. Niveau inférieur
      Fragments de reliefs de la frise avec des armures et les symboles de la valeur.
    3. Au centre : la clé de voûte de l’Arc.
    4. Le chapiteau d’une des douze colonnes.
    5. Base d’une des douze colonnes.
    blank

    Reliefs de l’Arc de triomphe 1829-1834

    Joseph Bové fait travailler les principaux sculpteurs de l’époque sur la conception de l’Arc. Ivan Vitali et Ivan Timofeev ont créé des sculptures monumentales et des ensembles de reliefs à partir des esquisses de Bové. Des bas-reliefs de symboles militaires courent le long des chapiteaux de chacune des colonnes.
    Dans l’entablement, des bas-reliefs montraient des symboles militaires et les emblèmes des 44 villes russes dont les habitants avaient participé à la guerre contre les Français. Des monogrammes de Nicolas 1er étaient placés dans les six médaillons au-dessus de chaque paire de colonnes.

    Sous l’immense arcade, se trouvaient des reliefs représentant des emblèmes militaires et des rosettes décoratives. Entre chacune des six paires de colonnes, les piliers contenaient des figures monumentales de soldats en armure ancienne. Au-dessus d’eux étaient placés des bas-reliefs sur les thèmes de « L’expulsion des Gaulois » et « La libération de Moscou ».

    La pierre de couronnement au-dessus de l’arche montrait la figure d’un soldat en tenue romaine avec un parchemin et la figure traditionnelle des Gloires en trompette. Sur l’attique, étaient placées les figures allégoriques féminines de la Fortitude et du Courage, ainsi que des inscriptions commémoratives. L’arc était couronné par un char ailé avec la déesse de la victoire, Nike, tiré par six chevaux.

    Démantèlement de l’Arc de triomphe en 1936

    arc de triomphe

    L’Arc de Triomphe a orné la place de la Porte de Tver jusqu’en 1935. Des rails de tramway avaient été posés sous l’Arc et la première ligne de trolley de la ville passait le long de celui-ci. Après l’approbation du plan directeur pour la reconstruction de Moscou en 1935, l’ensemble de l’Arc de triomphe a été démantelé. Avant de le démonter, des mesures et des photographies de l’Arc ont été prises. Une partie de la sculpture a été transférée au Musée d’architecture, et le reste a été donné au Musée-panorama « Bataille de Borodino » et au musée de Borodino.

    Reconstruction de l’Arc de triomphe entre 1962 et 1968

    arc de triomphe

    Pour le 150e anniversaire de la bataille de Borodino en 1962, le conseil municipal de Moscou a décidé de reconstruire l’Arc de triomphe (sans les corps de garde) sur Kutuzovsky prospekt. L’Arc a été reconstruit dans le cadre d’un plus grand complexe commémoratif comprenant le panorama « Bataille de Borodino », une statue de Mikhail Kutuzov et le musée « Maison de Kutuzov ».

    Le corps de l’Arche – ses plinthes, ses pylônes et le plafond de l’Arche – a été construit en béton armé revêtu de blocs de pierre blanche ressemblant à l’Arche historique. Le décor sculptural a été restauré à l’aide de moulages en plâtre des fragments conservés. Les sculptures et les reliefs de l’Arc original – le char de Nike, les figures de guerriers, les allégories de la Force et du Courage, les Gloires volantes – ont été installés sur le monument reconstruit, qui a été inauguré en 1968. La restauration la plus récente de l’Arche a été effectuée en 2012.

    4.9/5 - (42 votes)

    SOUTENEZ NOUS, METTEZ DES ETOILES, PARTAGEZ L'ARTICLE ET DONNEZ VOTRE AVIS

    Veuillez écrire votre commentaire!
    Veuillez entrer votre nom ici

    Restons en contact !

    Recevez toutes les semaines un condensé de nos meilleurs articles.

    Envie d'aventure ?

    Venez découvrir la Russie grâce à nos excursions avec un guide privé

    À LIRE

    Nos derniers articles

    Novossibirsk la grande ville sur l’Ob

    Novossibirsk compte plus d'un million habitants, ce qui la hisse à la troisième place des villes de Russie.

    Vous aimeriez lire également