Maslenitsa ou la semaine des crêpes

/ / Maslenitsa ou la semaine des crêpes
Maslenitsa ou la semaine des crêpes

Mais à quoi correspond Maslenitsa dans notre culture occidentale ?

Maslenitsa (масленица en russe) se célèbre une semaine avant le Carême généralement la première semaine de Mars.

Il s’agit d’une ancienne fête slave issue de la culture païenne et conservée après l’arrivée du christianisme. L’Église l’a intégrée à son calendrier, la nommant également « Syrnaïa » ou « Miassopoustnaïa nedelïa » (Semaine sans viande) car elle est célébrée la semaine précédant le Carême (поста en russe). C’est l’équivalent de notre Mardi Gras. Le symbole culinaire de cette fête est bien entendu le bliny (crêpe) qui rappelle le soleil, tout rond et doré. Car cette fête c’est aussi l’annonce du printemps et le retour des beaux jours ensoleillés après un hiver froid, rude et peu lumineux. C’est la fête populaire russe la plus joyeuse et qui implique une grande quantité de nourriture. Les Russes l’ont toujours aimée et lui ont trouvé plusieurs petits surnoms affectueux tels que « lèvres sucrées », « la marchande de vin », « la Maslenitsa sincère », « la Joyeuse » ou « la Rassembleuse ».

Il est important de savoir que pendant cette semaine, vous devez avoir l’estomac bien accroché car il est de bon ton de manger le plus possible de crêpes. Autrefois, c’était une période d’abondance avant les privations du Carême. Vous trouverez différentes recettes de bliny, qui, chez les particuliers se transmettent de mère en fille. Dans les cafés et restaurants, les chefs redoublent d’imagination pour vous proposer des blinys savoureux aux garnitures allant des plus simples aux plus farfelues. Vous pourrez ainsi déguster, du côté du salé : de la smetana (crème aigre voir notre article), des œufs, du caviar, du jambon, du fromage, des champignons, du chou et autres ingrédients. Du côté du sucré, on trouvera de la confiture (Varenye – Варенье), du miel, du Tvorog (voir notre article) du lait concentré (sgushenka – сгущенка). Il est dit que la première crêpe préparée ne doit pas être mangée mais donnée aux plus démunis.

Comment se déroule une semaine de festivités, d’après la tradition ?

Il faut savoir que le dimanche précédant le début de Maslenitsa, il est dit que l’on doit rendre visite aux proches, amis ou voisins, et qu’on doit les inviter en retour. Comme il est interdit de manger de la viande durant la Maslenitsa, les beaux-pères invitent donc leurs gendres « à finir la viande » ce même jour, également appelé « dimanche de la viande ».

Le lundi, le premier jour

Celui de la « Rencontre » (Встреча Масленицы). On entame la préparation des festivités en fabriquant des toboggans de glace. Généralement, les enfants confectionnent la mascotte de Maslenitsa, une grande « dame » de paille habillée de couleurs vives, avant que tout le monde la transporte dans les rues.



Maslenitsa ou la semaine des crêpes

Le mardi est celui des « Jeux » (Заигрыш)

C’est le début des divertissements. On s’amuse, on danse, on glisse sur les toboggans de glace et on mange des blinis. Autrefois, c’était aussi le moment propice à trouver son ou sa futur(e) partenaire. Les jeunes hommes et femmes se cherchaient, car les mariages étaient célébrés après la Pâques.

Ci-contre une explication détaillée en russe de Maslenitsa par notre ami Anna Packat.

Maslenitsa ou la semaine des crêpes

Le mercredi est le jour « Gourmand » (Лакомка)

On mange beaucoup de blinis, et la coutume est d’inviter les gendres.

Le jeudi est le jour principal des « festivités » (Разгуляй)

On fait des balades en troïka (тройка – calèche avec chevaux) ou juste à cheval en suivant le soleil, afin de l’aider à chasser l’hiver.

Maslenitsa ou la semaine des crêpes

Le vendredi (Тещины вечерки) et le samedi (Золовкины посиделки) sont consacrés aux parents

Les « Blinis de la belle-mère » qui doivent être préparés par leurs gendres et la « Soirée des belles-sœurs », qui doivent rendre visite à tous leurs proches avec des blinis bien entendu.

Maslenitsa ou la semaine des crêpes

Le « Jour du Pardon » (Прощеное воскресенье)

Enfin, le dernier jour de la semaine, le dimanche, est le « Jour du Pardon » (Прощеное воскресенье), on s’excuse auprès des proches et des amis pour les erreurs commises. C’est également en ce jour que l’on dit au revoir à la Maslenitsa, symbole du départ de l’hiver. On pend d’abord la mascotte au-dessus des flammes et on la salue avec des blagues, des chansons et des danses, avant de gronder l’hiver pour ses gelées et sa disette et de la remercier pour ses moments joyeux. Ensuite, la mascotte est brûlée sous les cris de joie et les chants. Une fois l’hiver consumée, la fête de la Maslenitsa se termine par un dernier exercice d’agilité : les jeunes sautent au-dessus du feu. Il est ensuite temps de commencer le Carême le lendemain.



Maslenitsa à Nikola-Lenivets l’un des plus grand bûcher

Où fêter Maslenitsa ?

Si vous êtes tentés de célébrer cette fête cette année, sachez que vous pourrez le faire un peu partout dans les parcs de Moscou, ainsi que sur Tverskaya et la Place du Manège, Novyi Arbat, Kamergersky, Kuznetsky Most, Kolomenskoye pour ne citer qu’eux. Vous pouvez aussi vous rendre à l’extérieur de Moscou pour pousser la tradition un peu plus loin. Amusez-vous bien et attention à l’indigestion !

Grosse semaine à Moscou

Du 1er au 10 mars, Moscou accompagne l’hiver et accueille le printemps avec des chants et des danses, des jeux de rue, des représentations théâtrales colorées et, bien sûr, des crêpes! Chacun des vingt-trois sites a préparé pour vous un riche programme de vacances. Par exemple, sur la place Tverskaya, nous assisterons à d’étonnants spectacles de marionnettes, sur la place Manezhnaya – pour observer la vie d’une ville bruyante et sous-jacente, dans la rue Mitinskaya, afin de maîtriser les techniques de la poterie. Tous les divertissements au festival sont gratuits. Amusez-vous du coeur!

Le festival est ouvert:
de 11h00 à 21h00 – en semaine
de 10h00 à 22h00 – le week-end

Retrouvez toutes les infos sur leur site officiel: moscowseasons.com

Maslenitsa ou la semaine des crêpes

Nikola-Lenivets, le bûcher géant

Nikola-Lenivets existe selon le principe que si vous voulez quelque chose – construisez-le vous-même. Si nous voulons voir la ziggourat mésopotamienne, la tour Shukhov ou l’armée de soldats de jade, nous construisons le nôtre en foin, en osier ou en neige.

La fête de la liberté, de l’égalité et de la fraternité est également la nôtre et se déroule à la frontière de l’hiver et du printemps – Maslenitsa. Cette année, Nikolai Polissky construit une tour basée sur la forteresse de la Bastille, célèbre pour sa disparition pendant la grande révolution française. La tour de la Bastille de Nicola-Lenivets fera au moins 20 mètres de haut, elle n’aura pas un seul prisonnier et brûlera sans événements révolutionnaires et avec le même respect que les fans de Robespierre et de Louis XVI.

Le festival est ouvert:
de 9h00 à 17h00 – le 9 Mars 2019

Retrouvez toutes les infos sur leur site officiel: maslenitsa.nikola-lenivets.ru

2019-03-10T13:09:54+00:00 28 février 2019|Culture russe|