Plus
    CultureCoutumes & TraditionsFiligrane de Kazakovo

    Filigrane de Kazakovo

    Les artisans du village russe de Kazakovo, situé dans la région de Nijni-Novgorod, sont réputés pour l’orfèvrerie et le travail des métaux, et plus particulièrement pour ce qu’on appelle le filigrane. Ce type de travail requiert un savoir-faire unique ainsi qu’une technique méticuleuse.

    Cet artisanat fait aujourd’hui la fierté du village de Kazakovo et est considéré comme l’un des symboles du savoir-faire russe. 

    Temps de lecture estimé : 6 minutes

    Qu’est-ce que le filigrane de Kazakovo ?

    Le filigrane est une sorte de dentelle de métal faite de fils ou de lanières d’or ou d’argent finement soudés, à jour ou sur un fond, composant divers motifs. Des bijoux et objets divers ont été faits ou revêtus de filigrane depuis l’Antiquité. Il s’agit de l’un des plus anciens types de travail artistique du métal. 

    Le nom du mot vieux-russe signifiant « torsion », ou comme cette variété de technique de bijouterie est également appelée, filigran de l’italien filigrana. Le mot vient du latin filum (fil) et granum (grain), car le motif est parfois fait de fil torsadé, mais aussi de petites billes de métal. 

    Le filigrane peut être considéré comme l’apothéose de l’art du bijou ancien, qui a survécu et existe encore aujourd’hui à notre époque. Le filigrane implique une technique spécifique, qui consiste à tordre le fil le plus fin des métaux précieux, le plus souvent en or ou en argent. La torsion de deux fils produit un fascinant motif ajouré qui est ensuite appliquée sur la surface du bijou. Cette méthode est utilisée dans la fabrication de différents bijoux : boucles d’oreilles, bagues ou pendentifs.

    Histoire du filigrane de Kazakovo

    En Russie, le filigrane est une technique connue depuis très longtemps. On trouve des objets en filigrane dans les fouilles des kurgans du IXe siècle. La technique des grains était déjà utilisée dans à l’époque de la Rus de Kiev (une principauté slave, orientale qui s’est développée autour de Kiev) au Xe siècle. 

    Filigrane de Kazakovo

    Dans ces objets, le fil torsadé n’est presque pas utilisé. Mais à partir du XIIe siècle, les grains passent au second plan et le filigrane de fond soudé est de plus en plus utilisé. 

    Au XVIIe siècle, le besoin d’objets en filigrane augmente. Une division du travail apparaît, les artisans deviennent indépendants et des artisans individuels se chargent de la production de filigranes. 

    Au XVIIIe siècle, de grands ouvrages filigranes ont été réalisés en utilisant par exemple des pierres, du cristal et de la nacre. On retrouve à cette époque de plus en plus de petites argenteries en filigrane, comme des vases, des salières ou encore des coffrets.

    Depuis le XIXe siècle, les usines produisent un grand nombre d’objets filigranes : vaisselle chère, ustensiles d’église, accessoires de toilette. Les méthodes et les techniques utilisées se perfectionnent. 

    En Russie, le village de Kazakovo, dans le district de Vacha de l’Oblast de Nijni-Novgorod, devient l’un des plus grands centres de production de filigranes. Le premier artel pour la production de filigranes a été établi dans le village en 1939. 

    Le filigrane pendant la Seconde Guerre Mondiale

    Pendant la Seconde Guerre mondiale, les artisans ne sont pas restés inactifs. Même si la fabrication de bijoux s’est interrompue, ils ont continué à travailler. Ils fabriquaient alors les épaulettes, les bretelles pour les officiers ainsi que des étuis à cigarettes et autres objets utiles en temps de guerre.

    Dans la période d’après-guerre, ils ont développé la production de couteaux et de fourchettes, ainsi que la production de vases, de sucriers, de porte-bonbons et bien d’autres objets d’une beauté étonnante. Au milieu des années 1950, les caractéristiques propres au filigrane de Kazakovo continuent de se développer. La principale particularité du filigrane de Kazakovo est le fait qu’il ne soit pas appliqué dans le cadre de la décoration d’un objet métallique, comme une superposition sur le métal. Il est plutôt utilisé pour créer des objets entièrement ajourés.

    Au cours des années 1990, l’artel a connu des moments très difficiles. Les prix des matières premières ont fortement augmenté et le nombre de clients a considérablement diminué. Comme ailleurs, le nombre d’employés a été réduit, mais l’ossature principale de l’équipe créative est restée.

    L’artel hérite et développe les plus riches traditions du passé, en recherchant et en développant de nouvelles techniques et de nouveaux types de produits en filigrane. En constante recherche créative, les artistes trouvent de nouveaux motifs et de nouvelles combinaisons. Ils utilisent dorénavant la dorure, et incluent parfois des pierres précieuses ou du cristal à leurs réalisations. 

    Ces dernières années, l’entreprise a commencé à fabriquer des objets religieux comme des pendentifs, des couvertures d’icônes, des croix, ou des panagias, des médaillons renfermant l’image de la Vierge.

    Filigrane de Kazakovo

    Le filigrane de Kazakovo aujourd’hui

    Les choses vont maintenant très bien pour l’artel de Kazakovo. Les artisans travaillent aujourd’hui avec l’administration présidentielle russe, la Chambre des comptes, le Conseil de la Fédération, les administrations des villes et des régions, les chemins de fer russes, l’entreprise Gazprom, le bureau du procureur général, ou encore avec le ministère de la Défense.

    kazakovo

    Aujourd’hui, l’artel de Kazakovo emploie une centaine de personnes. Ses produits sont connus dans toute la Russie, bien au-delà des frontières de la région. Comme autrefois, les bijoutiers travaillent à la main durant tout le processus de fabrication. C’est un travail minutieux et certains objets nécessitent plusieurs mois pour être fabriqués.

    Pour maintenir les traditions de l’artisanat filigrane, l’artel de Kazakovo emploie de jeunes artisans. Il coopère également avec le collège d’art et d’artisanat populaire de Pavlovsk (petite ville située à une vingtaine de kilomètres au sud de Saint-Pétersbourg). Cette coopération permet aux artisans expérimentés de partager leurs connaissances avec la nouvelle génération.

    Les artisans de Kazakovo mêlent habilement traditions et modernité. La gamme de production comprend plus de 100 articles. Outre les célèbres porte-gobelets, vous pouvez également acheter d’autres objets décoratifs, des bijoux et des montres, des gobelets de sport et des ustensiles d’église. Tous les articles sont fabriqués en filigrane ajouré et argenté. Tous ces objets sont des pièces uniques, entièrement fabriquées à la main.

    Le filigrane de Kazakovo est donc une excellente idée pour un cadeau authentique ou un souvenir de Russie. 

    5/5 - (8 votes)

    2 COMMENTAIRES

    SOUTENEZ NOUS, METTEZ DES ETOILES, PARTAGEZ L'ARTICLE ET DONNEZ VOTRE AVIS

    Veuillez écrire votre commentaire!
    Veuillez entrer votre nom ici

    Restons en contact !

    Recevez toutes les semaines un condensé de nos meilleurs articles.

    Envie d'aventure ?

    Venez découvrir la Russie grâce à nos excursions avec un guide privé

    À LIRE

    Nos derniers articles

    Tarte Moskva

    Moscou la grande devait avoir son gateau alors la tarte Moskva a été créée en 2015. Voici son histoire et sa recette complète.

    Vous aimeriez lire également