Plus
    District SibérienKraï de l'AltaïBarnaul, capitale du Kraï de l'Altaï

    Barnaul, capitale du Kraï de l’Altaï

    Le kraï de l’Altaï est constitué aux trois-quarts de plaines. C’est là que le massif de l’Altaï commence à s’élever, dans le Sud-Ouest de la région. La capitale du kraï de l’Altaï est la ville de Barnaoul qui possède un aéroport où atterrit chaque matin, à six heures, un avion venant de Moscou. Un horaire propice à une journée de visite et à une première nuit dans un hôtel. Remarquez que cette première nuit d’hôtel aura l’avantage de vous enregistrer. Car vous avez l’obligation de vous enregistrer les 7 premiers jours de votre séjour en Russie, et seuls les hôtels officiels sont capables de le faire. Les petits hôtels, les maisons d’hôtes et encore moins les campings ne pourront vous enregistrer. Donc, commencer votre séjour à Barnaoul pourrait être une très bonne façon de découvrir cette ville et de vous débarrasser de cette obligation administrative.

    Temps de lecture estimé : 13 minutes

    Un point d’histoire sur Barnaul

    Barnaul est la plus ancienne ville de l’Altaï. Elle s’est développée autour de l’activité métallurgique au XVIIIe siècle et possède un patrimoine ancien que les dernières administrations communales et régionales ont remarquablement mis en valeur. Le vieux Barnaoul se trouve sur la rive gauche du fleuve Ob. C’est un quartier qui a connu depuis dix ans une impressionnante valorisation avec la restauration des rues, des bâtiments et même l’aménagement pour le tourisme de parcs entiers. Le résultat est une ville parfaitement adaptée pour recevoir les visiteurs, même étrangers.

    La rue Malo-Tobolskaï et le vieux bazar

    barnaul vieux bazar

    C’est la rue piétonne de Barnaoul, incontournable l’été. Terminée il y a moins de cinq ans, elle est au cœur de cette nouvelle Barnaoul touristique. Parallèle à la rue Polzounov et à la rue Tolstoï, ses voisines où se trouvent les bâtiments culturels majeurs de la ville, elle appartient à cet ensemble protégé qui ne cessera de se développer.

    Le Vieux Bazar était encore il y a peu une halle abimée qui rappelait les privations soviétiques. Il est devenu un centre d’attraction, proposant de la restauration rapide de bon standing et des boutiques plaisantes sous une halle de verre et de bois superbement restaurée. Au bout de la rue Malo-Toboslskaïa on pourra prendre à gauche pour se diriger vers le parc aménagé récemment pour accueillir les promeneurs. Un réseau d’allées abondamment pourvues de réverbères rétro serpente tout autour de la colline et permettent de se rendre sur une marina en bordure du fleuve Ob. C’est sur le flanc de cette colline que surgit en lettres énormes le nom de la ville. Un gigantisme du plus bel effet depuis le Pont Nouveau, accès principal de la ville. Une très jolie petite église orne le sommet de la colline et on se promènera avec plaisir le long de ses allées parfaitement entretenues et d’un romantisme tout à fait à la Russe !

    Le parc Nagorny

    Au bout de la rue Malo-Toboslskaïa on pourra prendre à gauche pour se diriger vers le parc Nagorny aménagé récemment sur une colline de 175 mètres de haut pour accueillir les promeneurs. On est d’abord saisi par un spectaculaire escalier, avec différents paliers. Puis par un réseau d’allées qui serpentent tout autour de la colline et permettent de se rendre, de l’autre côté de la colline, sur une marina en bordure du fleuve Ob. C’est sur le flanc de la colline que surgit en lettres énormes le nom de la ville. Un gigantisme du plus bel effet que tout visiteur pourra découvrir depuis le Pont Nouveau, accès principal de la ville. Le sommet du parc Nagorny est orné par l’église Saint Jean Baptiste, dont la construction a été terminée en 2017 sur le site d’une ancienne église détruite dans les années 30. Le soir, le parc scintille d’une myriade de réverbères, et on se promènera avec plaisir dans ses allées parfaitement entretenues, bordées de pommiers, de sorbiers et de tilleuls, ou de parterres verdoyants où surgissent des cèdres de Sibérie, des sapins bleus, des lilas, des épine-vinette ou des noyers de Mandchourie, – le tout d’un romantisme à la Russe tout à fait charmant ! 

    barnaul

    La rue Lénine

    Bien sûr la traditionnelle perspective Lénine offrira une belle collection de bâtiments néo-classiques ou constructivistes, pour qui saura les apprécier. Sa typique place centrale est assez réussie, avec son Lénine géant, et l’on se promènera avec plaisir le long de ses allées fleuries face au bâtiment de l’administration régionale. Il faut noter que l’ancien hôtel Altaï vient d’être restauré, sur cette même perspective Lénine et qu’il peut honorer maintenant l’intéressant bâtiment où il se trouve.

    On trouvera un peu plus haut dans la perspective Lénine la place d’Octobre qui fait partie du plan de restauration des monuments historiques. C’est là qu’on trouvera le dernier bâtiment néoclassique de la ville, la Maison sous la flèche. Elle a été construite de 1953 à 1956 pour y accueillir des bureaux administratifs, les appartements de quelques privilégiés du parti ainsi qu’une épicerie fine qui, exception pour l’époque, ouvrait le soir jusqu’à minuit ! L’auteur du projet, Yakov Nikolaïevitch Doditsa, était un architecte de l’institut moscovite Gorstroïproekt qui a conçu d’autres bâtiments sur l’avenue Lénine. La place comporte aussi le théâtre de la jeunesse ainsi que le Musée des Beaux-Arts du kraï de l’Altaï que l’on trouvera derrière une statue rendant hommage à l’agriculture, – le kraï de l’Altaï étant un des greniers à blé de la Russie. Le Musée des Beaux-Arts présente une riche collection d’art russe du XVIe au XXIe siècle, des œuvres d’artistes de l’Altaï et des icônes sibériennes. En 2022, la rénovation du musée sera achevée et les objets exposés prendront place dans un bâtiment moderne, installé dans l’un des plus beaux bâtiments de la première moitié du XXe siècle de Barnaoul, et faisant de la place d’Octobre l’un des centres architecturaux majeurs de la ville.

    barnaul maison sous la flèche

    Les autres musées et curiosités de Barnaul

    Musée régional de l’histoire et de la nature

    Le musée du Kraï (en russe : Краеведческий музей) n’a pas que l’avantage d’être gratuit. C’est un musée ancien, fondé en 1823 par Pyotr Frolov. Il a été déplacé en 1913 dans le bâtiment actuel, une ancienne fonderie d’or, avec ses 200 000 jets. Le musée est très utile pour comprendre les ressources historiques de l’ensemble du territoire de l’Altaï, en partant de l’archéologie pour terminer par cette activité industrielle et commerciale ancienne depuis le XVIIIe siècle jusqu’à la révolution. On apprendra par exemple comment un certain Polzounov aurait inventé la première machine à vapeur. Mais il est mort après les premiers essais et n’a pas eu le temps de déposer son brevet, laissant à Watt, vingt ans après, s’attribuer cette découverte. Mais les maquettes anciennes du musée raviront le visiteur, témoignant du génie industriel de l’époque. On pourra y trouver aussi des explications très utiles pour la suite de votre voyage à propos des tombes célèbres de Pazyryk et du plateau d’Oukok. Et vous apprendrez aussi comment le peuple natif des Huns a pu menacer l’empire romain grâce à des technologies de pointe au début de notre aire…

    • Adresse : улица Ползунова, 46
    • Horaires : Mercredi à dimanche de 9h30 à 17h30
    • Prix : Gratuit

    Musée de la Pharmacie

    Un musée privé qui ne manque pas non plus d’intérêt, dans un joli bâtiment qui fut une pharmacie (qui fabriquait ses remèdes) aux XVIIIe et XIXe siècles. On y apprendra la place importante que la fabrication des médicaments a eue dans cette région comprenant de multiples herbes médicinales, réputées encore maintenant, et une population d’ingénieurs d’élites, russes ou allemands, avides de pilules pour des maux bien aussi nombreux qu’aujourd’hui. Des scènes sont reconstituées avec des mannequins montrant les pharmaciens d’un autre temps au travail. À la sortie, on trouvera une belle collection de produits divers pour la santé autant que pour la beauté, puisant dans les fameuses herbes médicinales d’Altaï leur pouvoir curatif ou bienfaisants. Le musée comporte aussi une partie restaurant, avec une table gastronomique dans un cadre ancien très agréable.

    • Adresse : улица Ползунова, 42
    • Horaires : tous les jours de 10h à 20h
    • Prix : 80 RUB
    • Site officiel : gornaya-apteka.ru

    Musée d’histoire, de littérature, d’art et de culture de l’Altaï

    Le Musée d’histoire, de littérature, d’art et de culture de l’Altaï (en russe : Музей истории, литературы, искусства и культуры Алтая), est un musée installé dans un très joli bâtiment du XVIIIe siècle. Sa spécialité n’est pas de présenter des œuvres originales mais plutôt d’illustrer des thématiques culturelles ou ethniques avec des mises en scènes pleines de vie. Un équivalent plus familial du musée régional.

    • Adresse : улица Льва Толстого, 2
    • Horaires : Du mercredi au dimanche de 10h à 18h. Fermé le dimanche en hiver.
    • Site officiel : gmilika22.ru
    barnaul musée

    Le Musée « le monde des pierres »

    Le musée a été fondé en 2010 sur la base de la collection privée de Sergueï Iosifovitch Berger. Le musée se concentre sur l’histoire du développement de la taille de la pierre dans l’Altaï (voir « taillerie lapidaire de Kolivagne ») et présente des pierres, roches et minéraux, qu’ils soient ou non locaux. Au total, le musée compte plus de deux mille objets exposés.

    • Adresse : улица Ползунова, 39
    • Horaires : Tous les jours de 10h à 18h.
    • Site officiel : stonemir.ru
    maison chadrin barnaul

    La Maison du marchand Chadrin

    Située dans l’avenue de l’Armée Rouge, c’est incontestablement la plus belle maison d’architecture en bois de la ville. Reconstruite après un incendie de 1976, elle a longtemps abrité un salon de thé. Rachetée depuis peu, elle est en cours de rénovation et devrait bientôt ouvrir ses portes sous forme d’un restaurant gastronomique. Il y a d’autres belles maisons en bois dans l’avenue de l’Armée Rouge, parallèle à la perspective Lénine. Il faut espérer qu’elles bénéficieront toutes d’une semblable rénovation, car elles sont les fleurons de la ville pour un visiteur étranger.

    Musée de la ville

    Ce musée ouvert en 2007 demande certainement à murir un peu, bien qu’il comporte déjà plus de 2 000 références. La base du musée a été constituée par des documents du gouvernement local, des archives, des photographies et des artefacts historiques. Il présente très souvent des expositions temporaires.

    Le théâtre de marionnettes « Skazka »

    barnaul

    En Russie, la marionnette est présente dans toutes les villes importantes et il faut savoir que le théâtre de marionnettes de Novossibirsk emploie un metteur en scène français, Rolland Bonnin ! Celui de Barnaoul a toujours été situé dans le vieux Barnaoul, mais il vient d’être déplacé dans un bâtiment superbement rénové, plus grand que le précédent, et orné en façade par des sculptures en bronze du plus bel effet ! C’est devenu une des nouvelles curiosités de la ville qui se rajoute à tout l’effort qu’a fait la commune et la région pour faire de Barnaoul une ville séduisante qui a su valoriser son patrimoine ancien.

    • Adresse : улица Пушкина, 41
    • Horaires : Ouvert tous les jours sauf le lundi
    • Prix : de 200 à 500 RUB
    • Site officiel : teatr-skazka.com

    La gare fluviale

    Certes Barnaoul a perdu ses bateaux de croisière de la période soviétique. Mais elle n’a pas perdu son réseau de bateaux mouches qui permettent, l’été, et pour un tarif modique, de rejoindre les plages et les datchas qui se répartissent sur les rives du fleuve Ob. Les couples et les familles sont nombreux à s’échapper ainsi de la ville et d’aller se faire une journée baignade-pêche-barbecue sur l’une des étapes de ces lignes régulières de bateaux mouches, un héritage de l’URSS qu’on se gardera bien de critiquer.

    Quelques bonnes et belles tables

    En outre du restaurant du musée de la Pharmacie, on trouvera à Barnaoul de très belles tables, dont le restaurant Yasnaya Polyana, avec une grande terrasse intérieure dans la rue Tolstoï, ou le restaurant Birdok à la décoration somptueuse, rue Maxima Gorkovo. 

    On comprendra que la ville, en dix ans, a fait un énorme pas en avant, se dégageant de la grisaille soviétique et s’ornant de couleurs séduisantes. Elle est devenue vraiment digne d’intérêt et saura accueillir, une journée ou plus, un visiteur ayant envie faire une étape confortable après son arrivée à l’aéroport, le temps de se remettre du décalage horaire, et avant de se lancer vers le sud ou vers l’Est, en direction des montagnes et d’une nature secrète, pure et sauvage.

    Réserver un séjour en Altaï

    En groupe

    Voici un séjour « découverte » de l’Altaï en 8 jours tout compris avec un guide francophone spécialisé. Vous aurez la chance de voir tous les principaux points d’intérêts des montagnes de l’Altaï.

    Aucune difficulté, simplement des petites balades, excursions en bateau et confort en camp (Nuit sous les tentes).

    Transport prévu pour le voyage en véhicule russe tous terrains (GAZ, UAZ, KAMAZ, URAL) adapté à l’itinéraire. J’organise également vos transferts depuis et vers Barnaoul si besoin et vos visas.

    Séjour plus sportif en rafting le long de la Katoun.

    N’hésitez pas ! C’est le moment de découvrir les plus beaux paysages de Russie.

    Anneau d’or de l’Altaï

    à partir de 526€

    Petit groupe jusqu’à 8 personnes
    8 jours
    TOUT COMPRIS
    Départ et retour : Barnaoul

    Individuel

    Visite de l’Altaï en 10 jours avec un guide privé francophone qui vous fera découvrir cette région en profondeur.

    • Rencontres avec les communautés
    • Repas dégustation, concerts
    • Soirée avec un chaman

    Aucune difficulté, simplement des petites balades. Nuité confort dans les meilleures chambres de l’Altaï.

    l’Altaï en profondeur

    à partir de 1400€

    Individuel
    10 jours
    Prix par personne TOUT COMPRIS
    Départ et retour : Barnaoul
    4.9/5 - (57 votes)

    SOUTENEZ NOUS, METTEZ DES ETOILES, PARTAGEZ L'ARTICLE ET DONNEZ VOTRE AVIS

    Veuillez écrire votre commentaire!
    Veuillez entrer votre nom ici

    Restons en contact !

    Recevez toutes les semaines un condensé de nos meilleurs articles.

    Envie d'aventure ?

    Venez découvrir la Russie grâce à nos excursions avec un guide privé

    À LIRE

    Nos derniers articles

    Novossibirsk la grande ville sur l’Ob

    Novossibirsk compte plus d'un million habitants, ce qui la hisse à la troisième place des villes de Russie.

    Vous aimeriez lire également