Plus
    RussieDistrict SibérienDans les profondeurs du Kraï de l'Altaï

    Dans les profondeurs du Kraï de l’Altaï

    Les guides touristiques, les séjours proposés par les agences s’adressant aux francophones ciblent toujours les montagnes de la République d’Altaï. Certes, si vous venez de France, il est évident que cela paraît le choix le plus pertinent, en tout cas si vous êtes amateurs de paysages en rupture avec ce dont vous êtes familiers, et à plus forte raison de loisirs actifs, treks engagés, et besoin de sensations fortes, alpinisme, rafting, équitation en montagne. Pourtant, si vous avez envie d’un itinéraire culturel, il serait judicieux de laisser une part de votre séjour à la découverte d’une autre région, qu’on appelle le kraï de l’Altaï, que certains traduisent par « territoire » de l’Altaï. Il y a en effet en Russie deux régions qui portent le nom d’Altaï, le kraï de l’Altaï au Nord-Ouest et la République d’Altaï au Sud-Ouest.

    Le kraï de l’Altaï est la moins connue des deux régions d’Altaï, les agences touristiques ne connaissant que la République d’Altaï. Nous avons vu pourtant les ressources des villes de Barnaoul, de Biïsk et de la station thermale ou de Belokourikha. Nous allons maintenant parler d’autres sites de grand intérêt, à destination de visiteurs qui auraient envie de passer quelques temps dans des régions sauvages, authentiques et secrètes.

    Temps de lecture estimé : 10 minutes

    Carte des points d’intérêt du Kraï de l’Altaï

    Grotte de Denisova

    Nous avons déjà parlé de la grotte de Denisova. L’Homme de Denisova, qu’elle a permis de découvrir, figure maintenant dans les articles de paléoanthropologie du monde entier. En effet, la grotte de Denisova a révolutionné nos théories de l’origine de l’Homme.

    Les villages des vieux-croyants

    kraï Altaï

    On pourra donc rejoindre la grotte de Denisova depuis la ville de Belokourikha. Ce faisant, nous aurons à traverser quelques villages de vieux-croyants qui mériteraient de faire étape. On trouvera par exemple à Soloniechnoïe un intéressant musée sur la culture des Vieux-Croyants et surtout, quelques kilomètres plus loin, à Topolnoïe, pourra être organisée une rencontre avec un groupe folklorique constitué uniquement de femmes, et qui peut, en récits et en chansons, vous faire découvrir une dimension vraiment passionnante de cette culture des Vieux-Croyants. Nous avons parlé dans un autre article de la légende des terres mythiques de Bélovodié.

    Une partie des vieux-croyants poursuivis pour leur prise de position contre la réforme du patriarche Nikon, qui a eu lieu au 17e siècle, ont dû fuir vers des régions de Russie où ils ne seraient pas poursuivis. Et beaucoup croyant en la légende de Bélovodié sont partis vers la Sibérie et ont fini par s’installer en Altaï. Certains y ont même connu une certaine prospérité. C’est pourquoi tant de villages ont été fondés à partir de la fin du 17e siècle et notamment, dans cette partie nord de l’Altaï, ceux du district de Soloniechnoïe. 

    Les cosaques du Kraï de l’Altaï

    Une autre richesse culturelle de la région est la culture cosaque. On sait que le mouvement des Cosaques est né dans la région du Caucase. Ces anciens brigands deviennent peu à peu mercenaires puis une sorte d’armée privée ayant prêté allégeance à l’empire. Un de leur rôle va devenir de surveiller les frontières, et notamment les frontières sud de l’empire. Or la frontière au XVIIIe siècle va justement se trouver dans le sud du kraï de l’Altaï. C’est pourquoi beaucoup des villages de cette ligne frontalière vont être peuplés de Cosaques. Ils vont vivre là en toute liberté sans pour autant manquer à leur engagement, celui de défendre l’empire contre les tribus conquérantes du sud, – et notamment les redoutables Djoungars. Il s’en est suivi une culture spécifique de ces villages cosaques qui a été très vivante jusqu’à la révolution.

    Les Cosaques ont su sauvegarder une partie de leur culture. Certains villages se sont constitués en associations et organisent des événements pour les visiteurs, repas, danses, chants bien sûr, et jeux divers qui vous feront passer des moments inoubliables. Quelques associations ou écoles de musiques sont devenues une sorte de conservatoire du patrimoine cosaque, à Novopokrovka par exemple, ou à Tcharychkoïe. Un vrai trésor de chants, de technique vocale et aussi de flamboyants costumes. Régulièrement des festivals ou des rencontres privées sont organisés pour que les visiteurs puissent découvrir ces chants bouleversants, un fond culturel qui mériterait une place dans le patrimoine mondial de l’Unesco.

    kraï Altaï cosaques

    Les mines de pierres précieuses

    D’autres sites intéressants seront accessibles depuis Barnaoul, en prenant une route partant vers le Sud-ouest. Le plus intéressant, historiquement, est certainement celui de Kolyvagne et de Zmeinogorsk. Tout d’abord, on y trouve des paysages très étranges, comme l’environnement du petit lac de Kolyvagne, avec des rochers aux formes fantastiques, constituant une sorte de bestiaire fabuleux. À quelques kilomètres de là, se trouvaient les mines de Zmeinogorsk, où l’on trouvait mêlés le cuivre, l’argent et l’or. Une fonderie a donc été construite à Kolyvan, utilisant un lac pour apporter l’énergie d’une tour à aube. Lorsque les mines ont été fermées, l’usine s’est transformée en taillerie lapidaire, taillant et polissant les nombreuses roches décoratives qu’on trouve dans la région, jaspe, malachite etc.

    Kraï Altaï coupe

    C’est ici qu’a été taillée la « tsarine des coupes », une coupe en jaspe de six mètres de long et qui a demandé une pièce spéciale pour elle au musée de l’Ermitage. C’est aussi à Kolyvagne qu’ont été taillées deux coupes ayant marqué les rapprochement entre la Russie et la France. L’une offerte à Napoléon, suite aux accords de Tilsit, et un vase offert par Alexandre III pour honorer les accords franco-russes de 1893. Ce grand vase de bronze et de jaspe de trois mètres de haut se trouve encore à l’hôtel de ville de Paris.

    Les lacs du Kraï de l’Altaï

    Enfin, une autre ressource de cette région du kraï de l’Altaï est ses lacs. Il y en a beaucoup, et beaucoup sont susceptibles de proposer des séjours d’une grande tranquillité dans des endroits magnifiques et paisibles. Mais nous nous arrêterons quelques-uns pour leur originalité.

    Le lac des Cygnes

    Bien que ce ne soit pas celui dont parlait Tchaïkovsky, c’est pourtant le seul endroit en Russie où les cygnes séjournent pour l’hivernage dans la zone climatique continentale. D’un kilomètre de long sur 400m de large, le lac ne gèle pas grâce à l’abondance des sources qui l’alimentent et maintiennent une température au-dessus de 4 degrés. Abritant l’hiver plus de 400 cygnes et 2000 canards, c’est une véritable institution qui appartient à une réserve naturelle. La réserve protège les oiseaux migrateurs et pourvoit à leur nourriture pendant l’hiver, en fournissant chaque année 25 tonnes de céréales. L’été, les grands migrateurs blancs partent vers les toundras arctiques. Un très beau spectacle hivernal que ces cygnes couvrant le lac sur fond de neige…

    lac salé kraï altaï

    Les lacs salés

    Il y en a un certain nombre, des plus ou moins populaires, des plus ou moins fréquentés. Le plus célèbre étant sans doute le lac de Yarovoïe, malheureusement assez loin en direction de l’Ouest, mais qui bénéficie en tout cas de nombreux aménagements et propose des hôtels et chambres d’hôtes de toutes catégories. Il en est cependant de moins réputés et pourtant charmants, comme celui de Gousselietovo, qui est comme jumelé avec un autre lac, lui non salé, permettant d’un côté de profiter d’un bain en lévitation et de masques de boue aux propriétés thérapeutiques, et, une centaine de mètre plus loin, d’un lac propice à la baignade classique et aux promenades en pédalo.

    Troupeaux de chevaux en liberté

    Enfin à l’extrémité sud-ouest de la région, tout près de la frontière kazakhe, on trouvera des endroits aussi sauvages que les confins montagneux de la République d’Altaï, extrêmement pittoresques et authentiques, offrant des randonnées à pied ou à cheval vers des lacs d’altitude, des champs de kourganes (les tumulus de l’époque scythe) dans des endroits féériques. Des endroits où la gastronomie a une belle place, permettant, le soir, de délicieux repas de viandes au parfum incomparable, de poissons d’eaux vives et de miels tout à fait exceptionnels. C’est ce qui vous attend si vous allez séjourner dans le village de Sentelek, au terme d’une piste magnifique que vous garderez en mémoire toute votre vie, tellement les paysages sont puissants et saisissants les troupeaux de chevaux en liberté.

    krai altai

    Si vous êtes un Français vivant en Russie, vous pourrez envisager un séjour dans le kraï de l’Altaï. Peut-être pas pour votre premier voyage en Altaï, mais peut-être pour le second. Ce que vous y vivrez, ce que vous y découvrirez, sera tout aussi dépaysant et impressionnant que ce que vous aurez connu en République d’Altaï. Et vous rentrerez dans la capitale où vous vivez avec en tête le parfum incomparable de ces espaces de liberté et d’immensité encore injustement méconnus. Mais les pionniers seront bien récompensés ! 

    Réserver un séjour en Altaï

    En groupe

    Voici un séjour « découverte » de l’Altaï en 8 jours tout compris avec un guide francophone spécialisé. Vous aurez la chance de voir tous les principaux points d’intérêts des montagnes de l’Altaï.

    Aucune difficulté, simplement des petites balades, excursions en bateau et confort en camp (Nuit sous les tentes).

    Transport prévu pour le voyage en véhicule russe tous terrains (GAZ, UAZ, KAMAZ, URAL) adapté à l’itinéraire. J’organise également vos transferts depuis et vers Barnaoul si besoin et vos visas.

    Séjour plus sportif en rafting le long de la Katoun.

    N’hésitez pas ! C’est le moment de découvrir les plus beaux paysages de Russie.

    Anneau d’or de l’Altaï

    à partir de 526€

    Petit groupe jusqu’à 8 personnes
    8 jours
    TOUT COMPRIS
    Départ et retour : Barnaoul

    Individuel

    Visite de l’Altaï en 10 jours avec un guide privé francophone qui vous fera découvrir cette région en profondeur.

    • Rencontres avec les communautés
    • Repas dégustation, concerts
    • Soirée avec un chaman

    Aucune difficulté, simplement des petites balades. Nuité confort dans les meilleures chambres de l’Altaï.

    l’Altaï en profondeur

    à partir de 1400€

    Individuel
    10 jours
    Prix par personne TOUT COMPRIS
    Départ et retour : Barnaoul
    4.9/5 - (58 votes)

    SOUTENEZ NOUS, METTEZ DES ETOILES, PARTAGEZ L'ARTICLE ET DONNEZ VOTRE AVIS

    Veuillez écrire votre commentaire!
    Veuillez entrer votre nom ici

    Restons en contact !

    Recevez toutes les semaines un condensé de nos meilleurs articles.

    Envie d'aventure ?

    Venez découvrir la Russie grâce à nos excursions avec un guide privé

    À LIRE

    Nos derniers articles

    Novossibirsk la grande ville sur l’Ob

    Novossibirsk compte plus d'un million habitants, ce qui la hisse à la troisième place des villes de Russie.

    Vous aimeriez lire également