Plus
    MoscouArchitectureStation de métro Arbatskaya

    Station de métro Arbatskaya

    La profondeur infinie

    Il existe à Moscou deux stations du nom d’Arbatskaya (en russe Arbatskaya), l’une sur la ligne bleue claire (4), l’autre sur la ligne bleu foncé (3), ce qui déroute parfois les visiteurs. Les deux gares font partie du plus gros hub de la capitale, qui relient entre elles quatre lignes différentes, à proximité du centre ville.

    La station Arbatskaya sur la ligne bleue claire n’a rien de remarquable architecturalement parlant. C’est une construction dite « en colonne peu profonde », enfouie à seulement 8 mètres sous terre. Dans le hall central, plusieurs piliers de marbre rose soutiennent le plafond, et les murs de céramiques sont couleur crème.

    blank
    Sommaire
    1. La dernière cantine du métro
    2. Arbatskaya, une profondeur infinie
    3. Petite anecdote sur la station Arbatskaya
    blank

    La dernière cantine du métro

    Mais le plus insolite est ailleurs. En effet, la station d’Arbatskaya est l’une des rares de Moscou à posséder encore un petit restaurant sur ses quais. Il s’agit de la cantine N°11, qui sert différents snacks et quelques plats chauds. Il existe encore deux cantines de ce type à Moscou, mais elles sont réservées aux employées du métro, alors que celle d’Arbatskaya est ouverte au public.

    Arbatskaya une profondeur infinie

    L’autre station d’Arbatskaya, sur la ligne bleue foncée, est beaucoup plus imposante. Sa réalisation est l’œuvre de l’architecte Poliakov, concepteur de quatre stations de Moscou et d’une des « sept sœur de Staline » (gratte-ciels moscovites construits sur ordre de Staline).

    blank

    Une première station vit le jour en 1938, mais elle fut éventrée par les bombes durant la Seconde Guerre Mondiale, l’architecture actuelle date de 1953. Le hall central de la gare, d’une longueur de 220 mètres est le second plus grand de la capitale. Il offre une perspective étonnante, donnant une sensation de profondeur infinie. Les arches paraboliques qui soutiennent le plafond, loin d’écraser l’espace, l’élargisse au contraire et efface les volumes environnants.

    blank

    La décoration intérieure est une réinterprétation du « baroque de Moscou », style architectural en vogue au XVIIème et XVIIIème siècle. Les voûtes et les murs sont couverts d’ornements floraux en stuc. Le sol est pavé de dalles en granit gris, noir et rouge, à motifs géométriques. La base de chaque pylône est garnie de marbre rouge. Comme dans de nombreuses stations moscovites, le hall est éclairé par de magnifiques lustres en bronze. Les deux stations sont classées au patrimoine culturel russe.

    Petite anecdote sur la station Arbatskaya

    La station est censée avoir été construire comme un abri anti-nucléaire. En cas d’attaque atomique, les employés de l’Etat Major soviétique, stationnés rue Znameka à quelques pas de là, devaient pouvoir y trouver refuge.

    Notez ce post

    SOUTENEZ NOUS, METTEZ DES ETOILES, PARTAGEZ L'ARTICLE ET DONNEZ VOTRE AVIS

    Veuillez écrire votre commentaire!
    Veuillez entrer votre nom ici

    Restons en contact

    Recevez toutes les semaines un condensé de nos meilleurs articles.

    Envie d'aventure ?

    Venez découvrir la Russie grâce à nos excursions avec un guide privé

    À LIRE

    Nos derniers articles

    Vallée de Karakol

    La vallée de Karakol est un site authentiques de l'Altaï qui constitue l’un des épicentres ethnographiques, historiques de la République et un lieu véritablement sacré que les habitants défendent activement contre toute influence pouvant en altérer sa pureté.

    Vous aimeriez lire également