More

    Votre guide de confiance au meilleur prix

    Moscou Architecture Mausolée de Lénine à Moscou

    Mausolée de Lénine à Moscou

    Une attraction controversée et très populaire à Moscou.

    Le Mausolée de Lénine où gît depuis 1924 le corps embaumé du révolutionnaire russe a depuis longtemps cessé d’être un tombeau rituel. Il est considéré comme un monument d’une époque socialiste révolue et a le statut de musée. C’est l’une des principales attractions de la Place Rouge , qui a été visitée par plus de 120 millions de personnes. De nombreux touristes, quelles que soient leurs convictions politiques, viennent spécialement au centre de la capitale russe pour passer devant le sarcophage avec le corps du plus emblématique des responsables communistes.

    Sommaire
    1. Un peu d’histoire
    2. Que peut-on voir à l'intérieur ?
    3. Que peut-on voir à l'intérieur ?

    Il n’y a pas de site internet officiel, ni de réseaux sociaux sur le mausolée

    Adresse
    Place rouge, Moscou

    Horaires
    Mardi, mercredi, jeudi, samedi et dimanche de 10h00 à 13h00

    Tarifs
    Accès gratuit via la tour Nikolskaya. La file d’attente débute à 8h.

    Avis d’Alexandre de Russie

    Cette visite est une bonne entrée en matière tôt le matin dans un programme de visite de la place rouge ou du Kremlin.

    Un peu d’histoire sur le mausolée de Lénine

    Deux jours après le décès de Lénine le 21 janvier 1924 dans sa datcha de Gorki, l’architecte Alexey Shchusev a été chargé de construire une structure permettant aux personnes en deuil d’observer le corps. Lev Trotsky et la femme de Lénine, Nadejda Krupskaya étaient contre l’embaumement mais les dirigeants du pays voulaient transformer le corps de Lénine en un «sanctuaire rouge» afin qu’il devienne un objet de culte et une source de foi communiste. Presque immédiatement, le célèbre architecte Alexei Schusev a reçu une commande pour le projet du mausolée. Et le travail d’embaumement du défunt a été confié aux académiciens Vladimir Vorobyov et Boris Zbarsky.

    Un premier mausolée en bois

    Le premier mausolée a été construit le jour des funérailles officielles – le 27 janvier pendant que le corps était transporté en train. Il y avait de fortes gelées, donc le sol gelé a dû être soufflé avec de la dynamite. Le bâtiment a été érigé à la hâte, et il reste des preuves que les derniers clous ont été enfoncés juste avant le début de la cérémonie. Le tombeau ne fut achevé qu’à la fin de la journée et il resta dans une forme semi-finie jusqu’au printemps 1924. Plus de 100 000 personnes ont visité la tombe les six semaines suivantes.

    Le 26 janvier 1924, le chef de la garnison de Moscou a donné l’ordre de placer la garde d’honneur au mausolée. Les Russes l’appellent la « Sentinelle numéro un ». Après les événements de la crise constitutionnelle russe de 1993 , la garde d’honneur a été dissoute. En 1997, la « Sentinelle numéro 1 » a été restaurée sur la tombe du soldat inconnu au jardin d’Alexandre.

    En août 1924, Shchusev remplaça la tombe par une plus grande faite sur un châssis en bois et gainé de chêne verni. Le corps de Lénine fut transféré dans un sarcophage conçu par l’architecte Konstantin Melnikov. Ce mausolée restera ainsi pendant 6 ans avant qu’il soit décidé d’en ériger un en pierre.

    Le pathologiste Alexei Abrikosov qui avait embaumé le corps de Lénine peu de temps après sa mort a pris connaissance en 1929 d’un nouveau procédé qui permettait de conserver le corps plus longtemps.

    Du marbre rouge pour le leader rouge

    En 1930, un nouveau mausolée de marbre, porphyre, granit et labradorite (par Alexey Shchusev, IA Frantsuz et GK Yakovlev) fut construit. Le mausolée a également servi de poste d’observation aux responsables soviétiques pour qu’ils passent en revue les défilés sur la Place Rouge.

    Lors de la seconde guerre mondiale le bâtiment fut déguisé en immeuble résidentiel pour le préserver des raids aériens. À l’été 1941, lorsque les troupes allemandes avancent sur tous les fronts, le corps du chef communiste fut évacué à Tioumen. Il a été stocké dans le bâtiment de l’Académie agricole et, en avril 1945, il fut rapatrié dans la capitale.

    De 1953 à 1961, le corps embaumé de Staline gisait à côté du corps de Lénine. Il fut enlevé en Octobre 1961 dans le cadre de la déstalinisation et placé dans la nécropole du Kremlin.

    En 1973, le sculpteur Nikolai Tomsky conçut un nouveau sarcophage.

    Plus de 10 millions de personnes ont visité la tombe de Lénine entre 1924 et 1972.

    blank

    Caractéristiques architecturales du mausolée

    Le mausolée est parfaitement inscrit dans l’ensemble architectural de la Place Rouge et se présente harmonieusement dans le contexte des remparts du mur du Kremlin. Le bâtiment a une largeur de 24 m et une hauteur de 12 m. Il ressemble à une pyramide égyptienne et se compose de cinq marches. Du granit, du porphyre (quartzite framboise), du marbre et de la labradorite noire ont été utilisés dans la décoration de la tombe. Et le nom de famille du chef communiste est écrit en lettres rouges au-dessus de l’entrée.

    Lors des défilés sur la Place Rouge, des équipements lourds passent souvent. Afin que la structure architecturale ne subisse pas de graves problèmes, la fosse de fondation, où se trouve la dalle de béton armé est recouverte de sable. 

    Le mausolée de Lénine est considéré comme faisant partie intégrante de la place principale de la capitale russe. Il est sous la protection de l’UNESCO et est classé au patrimoine mondial.

    Que peut-on voir à l’intérieur ?

    Le tombeau est toujours calme. Les visiteurs se suivent le long du même itinéraire et restent dans le mausolée pendant environ une minute. Le crépuscule règne à l’intérieur du bâtiment.

    La salle de deuil où est installé le sarcophage est une pièce carrée de 10 m sur 10 m, décorée en noir et rouge avec un plafond en granit. En face de l’entrée, un blason de l’URSS de 1930, sculpté dans la pierre, a été placé. Cependant, en raison de l’éclairage atténué, il est presque impossible de distinguer les petits détails.

    Le corps de Lénine repose sur une plate-forme dans un sarcophage en verre pare-balles, qui est encadré par une balustrade en granit. De telles précautions ont été prises en 1973. Lénine porte un costume noir, et à gauche vous pouvez voir l’insigne d’un membre du Comité exécutif central de l’URSS. La figure du chef communiste est spécialement mise en valeur pour que les passants puissent voir les traits du visage. Il contraste fortement avec l’environnement sombre et ressemble donc à un hologramme.

    En plus de la salle de deuil, dans le mausolée, il y a une salle noire-columbarium, dans les niches dont il était prévu de conserver les cendres des autres défunts. Mais cette salle n’a jamais été utilisée et les visiteurs n’y sont pas autorisés.

    Comment visiter le mausolée de Lénine ?

    Le mausolée est ouvert les mardis, mercredis, jeudis, samedis et dimanches de 10h à 13h. Le mausolée est fermé les jours fériés et les jours de maintenance. Il peut aussi être fermé sans raison. Si la place rouge est fermée, le mausolée n’est plus accessible.

    L’accès se fait par le poste de contrôle de la tour Nikolskaya. La file d’attente se prolonge jusqu’aux portes du jardin d’Alexandre.

    Il est important d’arriver tôt, entre 8h et 9h30 avant que la file d’attente ne soit interminable. A 12H59 et 59 secondes, les portes se ferment et plus personne ne rentre, peu importe la taille de la file d’attente.

    A la sortie du mausolée, vous avez accès à la nécropole du Kremlin où reposent les chefs du parti et du gouvernement, ainsi que les communistes célèbres. Il y a même un américain ! John Reed, célèbre journaliste et militant communiste connu surtout pour son ouvrage sur la révolution bolchévique, Dix jours qui ébranlèrent le monde.

    Rappelez-vous que c’est gratuit

    L’entrée est gratuite pour tout le monde, vous n’aurez à payer que si vous avez des bagages à vérifier. Il arrive que des escrocs incitent des touristes inexpérimentés à acheter des billets coupe-file. Si on vous propose une offre similaire, refusez: l’entrée est gratuite et seuls certains groupes bénéficient d’une admission spéciale.

    Laissez vos sacs

    Pour des raisons de sécurité, aucun objet en métal (y compris les téléphones et les appareils photo), liquides ou grands sacs n’est autorisé dans le mausolée. Vous devrez donc passer par un détecteur de métal et toute vérification supplémentaire vous coûtera un billet. Vous pouvez également faire l’objet de fouilles minutieuses.

    Pas de photo

    Il est strictement interdit de prendre des photos ! Des agents de sécurité vérifieront que vous n’ayez pas votre appareil photo avant de vous laisser entrer dans le bâtiment. Mais si vous parvenez à passer outre, les employés du mausolée ont le droit de voir vos dernières photos et vous demander de supprimer tout ce qui enfreint les règles de visite.

    Suivre les règles

    À l’intérieur du bâtiment, vous vous déplacerez constamment avec les autres visiteurs. Ne vous inquiétez pas, vous allez bouger très lentement et vous allez bien regarder le père des bolcheviks, une fois que vos yeux se seront ajustés à la pénombre. Selon les règles du mausolée, les hommes ne peuvent pas porter de chapeau lors de la visite du bâtiment et évitez les mains dans les poches!

    blank
    Alexandrehttps://alexandrederussie.com/
    Premier portail francophone de Russie créé en 2013 par Sébastien et François, deux amoureux de la Russie après d’innombrables soirées dans leur auberge espagnole de la Place Pouchkine.

    Vous avez aimé cet article ?

    Recevez toutes les semaines un condensé de nos meilleurs articles et de nos bons plans.

    LAISSER UNE REPONSE

    Veuillez écrire votre commentaire!
    Veuillez entrer votre nom ici

    Envie d'aventure ?

    Venez découvrir la Russie grâce à nos excursions avec un guide privé

    Restons en contact

    Recevez toutes les semaines un condensé de nos meilleurs articles.

    À LIRE

    Offres d’emploi en Russie pour francophones

    Toutes les offres d’emploi qu’Alexandre de Russie a reçu et trouvé sur les différentes plateformes. Elles sont toutes destinées à des francophones.

    Les fontaines de Peterhof

    Tous les jours à 11 heures du matin, 12 personnes mettent en marche les 176 fontaines de Peterhof afin que la magie puisse opérée.

    Îles Solovki et son Monastère Solovetski

    Les îles Solovki en Carélie constituent un archipel unique, patrimoine mondial de l’UNESCO, nature immaculée et tristement célèbre pour son goulag.

    Permis de séjour permanent (VNJ)

    Le permis de séjour permanent VNJ vous permet de rester d'une manière indéfinie en Russie mais pour cela il faut remplir les conditions d'obtention et surtout en faire la demande. Alexandre de Russie vous aide dans ses démarches administratives.

    Les derniers articles

    Le parc de Kolomenskoye

    Kolomenskoye est un immense domaine avec un parc, un palais, des musées et des édifices classés par l'UNESCO. Une visite s'impose!

    Dates des jours fériés et vacances scolaires en Russie

    La Russie compte 9 périodes officielles de jours fériés accordées aux travailleurs chaque années. Nous vous précisons ici les dates de ces vacances.

    VDNH – Parc et complexe d’exposition

    Le VDNH est le plus grand complexe d'exposition, de musée et de loisirs au monde et l'un des espaces publics les plus populaires de la capitale russe avec chaque année plus de 25 millions de visiteurs.

    Articles similaires