Plus
    CulturePeintureIvan Chichkine le paysagiste

    Ivan Chichkine le paysagiste

    Ivan Ivanovitch Chichkine (en russe : Иван Иванович Шишкин) est né le 25 janvier 1832 à Ielabouga, à l’Est de Kazan au Tatarstan et mort le 20 mars 1898 à Saint-Pétersbourg.

    Ivan Ivanovitch Chichkine est un peintre et graveur russe originaire du Tatarstan. Dès sa plus tendre enfance, le jeune Ivan, qui grandit dans la campagne de l’Oural, se passionne pour le dessin et la nature, notamment la forêt.

    Temps de lecture estimé : 5 minutes

    Chichkine, artiste dès le début

    Encouragé par ses parents à poursuivre dans cette voie, il part étudier à l’École de peinture, sculpture et architecture de Moscou en 1852. Il y reste quatre années pendant lesquelles Mokritski, son professeur, conscient du talent de son élève, l’encourage dans la peinture des paysages.

    En 1856, Chichkine rejoint l’Académie de peinture de Saint-Pétersbourg où il révèle véritablement son talent tout en imposant son propre style. L’année suivante, il est récompensé par une médaille en argent pour ses dessins. En 1860, c’est la consécration avec l’or ! Cinq ans plus tard, il devient membre de cette même Académie, puis en sera professeur en 1873.

    Le Titan de la forêt

    C’est ainsi qu’on le surnomme parce que la forêt russe est définitivement son élément. Il la ressent au plus profond de son être, s’en imprègne, la peint telle quelle, avec une précision sans pareil dans les détails, mais sans chercher à la magnifier comme le font les peintres italiens.

    A force d’observation, il connaît chaque essence d’arbre sur le bout des doigts ; il perçoit et pose sur la toile avec un réalisme surprenant, les jeux d’ombre et de lumière. La forêt et lui ne font qu’un. Mieux encore, la nature et lui ne font qu’un. D’où son exigence envers ses élèves qui redoutent de commettre la moindre erreur ! C’est pourquoi, aujourd’hui encore, Ivan Chichkine est considéré comme l’un des meilleurs peintres paysagistes en Russie.

    Collection des peintures de Chichkine en 4K

    Chichkine et la Société des expositions artistiques ambulantes

    Lors de son séjour en Suisse et en Allemagne où il se perfectionne à l’Académie des beaux-arts de Düsseldorf, Chichkine comprend que la peinture russe doit garder son identité propre. Lorsqu’il rentre enfin dans sa Russie bien-aimée, il intègre en 1863 la Société des expositions artistiques ambulantes dont les membres, des peintres réalistes russes, sont contre l’enseignement, les sujets et les méthodes de l’Académie russe des beaux-arts de Saint-Pétersbourg. Dès lors, les tableaux de la Société des Ambulants, dont ceux de Chichkine, vont tenir une place importante dans toutes les expositions universelles, notamment celle de Vienne en 1873 où l’on parlera d’une Ecole russe.

    En 1871, Ivan Chichkine fonde la Société des Aquarellistes. Il est un artiste reconnu et apprécié. L’empereur Alexandre III en personne s’intéresse à son œuvre et lui commande un tableau du massif de Bialoveza, en Biélorussie. Il a donc tout pour être heureux mais hélas, une série de deuils va assombrir son existence. Chichkine se noie dans le travail pour tenter de surmonter son chagrin.

    A l’un des journalistes qui lui demande comment il souhaite mourir, le maître répond simplement : « Sans douleur, en toute quiétude et instantanément ». Son vœu est exaucé. Le 20 mars 1898 à Saint-Pétersbourg, il est terrassé par une crise cardiaque alors qu’il peint. Il est enterré au cimetière Tikhvine de Saint-Pétersbourg.

    Ivan Chichkine
    Cette oeuvre incroyable d’Ivan Chichkine a été peinte en collaboration avec Constantin Savitski qui a réalisé les ours. Elle se nomme: Un matin dans une forêt de pins (1886). Pavel Tretyakov a fait enlevé la signature de Savitski quand il a récupéré l’oeuvre. Ce tableau est l’un des plus célèbre de Russie et il se trouve à la Galerie Tretyakov.

    Ivan Chichkine expliqué par Irina Shuvalova

    La campagne russe est l’une des plus charmantes du monde pour ses célèbres étendues de fleurs sauvages qui lui donnent un air de forêt au printemps. Mais aussi pour les hivers polaires de la toundra qui triomphèrent sur l’avancée de Napoléon et qui seront le cadre de nombreuses scènes célèbres de la littérature russe.

    Qui d’autre ne put mieux les immortaliser qu’Ivan Shishkin (1832-1898), peintre paysagiste russe. Dans cet ouvrage exhaustif, Irina Shuvalova et Victoria Charles font une analyse approfondie de l’œuvre de Shishkin.

    Irina Shuvalova est une historienne de l’art rattachée au département de la peinture russe de la fin du XIXe et du début du XXe siècle au Musée russe de Saint-Pétersbourg. Elle a organisé un certain nombre d’expositions sur l’art russe à l’étranger, et a beaucoup écrit sur le sujet. Victoria Charles possède un doctorat en histoire de l’art. Elle a intensivement publié sur l’histoire de l’art et a contribué à Art Information, un guide international d’art contemporain. Elle écrit régulièrement pour des journaux et des magazines.

    blankblank

    Cliquez sur l’image pour découvrir les 324 pages publiées en 2014 par Parkstone International

    Quelques unes de ses œuvres

    Plusieurs des œuvres d’Ivan Chichkine se trouvent à la Galerie Tretiakov de Moscou.

    5/5 - (1 vote)

    SOUTENEZ NOUS, METTEZ DES ETOILES, PARTAGEZ L'ARTICLE ET DONNEZ VOTRE AVIS

    Veuillez écrire votre commentaire!
    Veuillez entrer votre nom ici

    Restons en contact !

    Recevez toutes les semaines un condensé de nos meilleurs articles.

    Envie d'aventure ?

    Venez découvrir la Russie grâce à nos excursions avec un guide privé

    À LIRE

    Nos derniers articles

    Tarte Moskva

    Moscou la grande devait avoir son gateau alors la tarte Moskva a été créée en 2015. Voici son histoire et sa recette complète.

    Vous aimeriez lire également