More

    Votre guide de confiance au meilleur prix

    Culture Musique Leningrad le ska-punk russe

    Leningrad le ska-punk russe

    Leningrad est un groupe russe de ska-rock, originaire de Saint-Pétersbourg. Créé en 1996, le groupe n’a cessé d’évoluer jusqu’à aujourd’hui. Connus pour leurs chansons excentriques, ils abordent de nombreux thèmes liés à l’alcool et à la vulgarité.

    Leningrad a plus de 20 ans, il est surprenant qu’un groupe avec une telle expérience soit toujours sur le devant de la scène. Toujours en forme, les musiciens permettent à leurs nouvelles chansons de devenir encore plus populaires que leurs anciens tubes. Au cours de ces vingt dernières années, Leningrad s’est réinventé à plusieurs reprises, en changeant chanteur, style, composition, vêtements et sphères d’influence, pour adopter un style inhabituellement varié et universel, capable de répondre à presque toutes les demandes du public.

    L’histoire du groupe Leningrad

    Les débuts de 1996 à 1999

    Igor Vdovin a participé à la création de Leningrad en 1996 en tant que chanteur, le texte et la musique des compositions étant écrites principalement par Sergei Shnurov, il a également joué de la guitare basse, mais est rapidement devenu un frontman. La formation originale de « Leningrad » comprenait : Igor Vdovin (chant, guitare), Sergey Shnurov (guitare basse), Andrey Antonenko (accordéon, clavier, tuba), Alexander Popov (chant, grosse caisse, guitare), Alexey Kalinin (batterie), Roman Fokin (saxophone), Oleg Sokolov (trompette) et Ilya Ivashov (tuba). Pendant les représentations de « Leningrad », un ou plusieurs membres du groupe sont souvent montés sur scène en état d’ébriété. C’était typique pour de nombreux groupes « underground » russes, mais l’ivresse est devenue un élément obligatoire de l’image scénique de « Leningrad ».

    Get it on Google Play

    À l’époque d’Igor Vdovin, le groupe jouait principalement de la musique de « cour », largement inspirée de l’œuvre d’Arkady Severny. Si, à un stade précoce, les « maty » (gros mots) dans les chansons de « Leningrad » était épisodique, ils sont vite devenus monnaie courante dès le deuxième album (« Gros mots sans électricité »).

    En été 1998, Leonid Fedorov participa en tant que producteur de son et musicien à l’enregistrement de l’album « Balle » avant de remplacer le frontman tombé malade.

    À l’automne 1998, la chaîne de télévision de Saint-Pétersbourg NBN a présenté la première vidéo du groupe « I love you so much ». Les membres du groupe n’ont pas aimé la vidéo, et la chaîne MTV-Russie a catégoriquement refusé de diffuser le clip. Au même moment, Igor Vdovin quitte le groupe et se voit remplacé par le guitariste Alexander Popov surnommé « Puzo ». Après l’échec d’un concert, Sergey Shnurov décide de devenir le seul frontman de « Leningrad ».

    À cette époque, la composition du groupe change (le trompettiste Oleg Sokolov et le tromboniste Ramil Shamsutdinov partent, le groupe comprend Vsevolod Antonov (bassiste), Svetlana Kolibaba (claviériste et chanteuse), le tromboniste Vasily Savin et le trompettiste Alexander Privalov. Dans le line-up actualisé, le groupe a enregistré son deuxième album « Gros mots sans électricité », qui est sorti sur le label « Gala Records » le 17 décembre 1999. Le deuxième clip de la chanson du groupe « Du yu lava Mi (Give Love) » (Ду ю лав ми) a été diffusé sur la chaîne de télévision « MTV-Russie ». Le groupe commence à gagner en popularité dans le pays.

    Une popularité en pleine croissance de 2000 à 2002

    La grande popularité du groupe a été apportée par la diffusion de certaines chansons sur la radio « Наше радио » et via le film « ДМБ-2 », où une douzaine de chansons de « Leningrad » ont été utilisées comme bandes sonores.

    En été 2000, le groupe a enregistré son troisième album « Dachniki » (Дачники). Les chansons de cet album ont rapidement conquis le cœur des fans mais l’ivresse effrénée et le comportement agressif de Roman Fokin pendant les concerts ont disloqué tout le groupe.

    En août 2000, le troisième clip du groupe a été tourné sur la composition « When There is no money » (Когда нет денег). Contrairement aux deux premières vidéos, ce clip a souvent été diffusé sur « MTV Russia » jusqu’à l’été 2003.

    Le quatrième album studio « Leningrad » est sorti en 2001 sous le titre « Made in Ass » (Маде ин жопа). Sur la pochette de l’album, vous pouvez voir l’inscription « Trois débiles jouant une chanson inconnue de Leningrad ». Cette année le groupe gagne encore plus de popularité grâce à ses performances aux festivals « Wings » et « Nashestvie« . Malgré les attaques agressives des médias, Leningrad a gagné une popularité grâce à ses diffusions télévisées.

    Fin de l’année 2001, le groupe travaillait activement sur un autre album, intitulé « Pirates du XXIe siècle » (Пираты XXI века). Certains des enregistrements bruts ont été volés au studio « Gala », et le bootleg « I’m drinking, but I can speed up » fut diffusé sans leur accord. L’album a dû se faire dans la précipitation sans compter les conflits internes. Sergei Shnurov pris l’initiative d’inviter le groupe de ska de Saint-Pétersbourg « Spitfire » à participer à l’enregistrement de l’album.

    À l’été 2002, Sergey Shnurov dissous le groupe et se fait pousser les cheveux. Peu de temps après le groupe « Spitfire » vient jouer le rôle d’accompagnateur tandis que les musiciens de l’ancienne composition ne sont pas invités au concert. Peu à peu, les membres de Spitfire intègrent Leningrad.

    blank

    Yuri Luzhkov, maire de Moscou, décide d’interdit les grandes représentations publiques de Leningrad. Les concerts sont annulés mais les affiches rouge vif avec Sergei Shnurov à cheval restent jusqu’au Nouvel An. La fin de l’année 2002 a été marquée par le succès des tournées du groupe en Amérique du Nord.

    Le septième album studio « Tochka » (Точка), sorti le 29 novembre 2002, c’est une compilation de chansons précédemment volées au studio, connu sous forme de chansons solo de Sergei Shnurov et d’un remix par le groupe « Disco Avariya ». Le titre de l’album « Tochka » souligne la fin des relations entre le groupe et son ancienne maison de disques « Gala Records ».

    Profusion d’albums de 2003 à 2008

    En février 2003, Leningrad présente son nouveau album « Pour des millions » (Для миллионов) produit par « Mystery of Sound ». Le 5 juin 2003, Leningrad remporte le prix « Muz-TV 2003 », au cours duquel Shnurov jeta le trophée dans la salle avec les mots : « Vous ne pouvez pas acheter ou vendre la liberté ». À l’automne 2003, Leningrad enregistre l’album Huinya (publié en 2005) avec le trio londonien, The Tiger Lillies.

    Au début de l’année 2004, deux clips du groupe sur « Manager » (Менеджер), décembre 2003 et « Huyamba » (Хуямба), janvier 2004 sont devenus leaders à tour de rôle sur deux chaînes de télévision musicales – MTV et Muz-TV. Au printemps 2004, la première du clip musical « Roads » (Дороги), occupe les premières places des hit-parades.

    Le neuvième album studio du groupe « Babarobot » (Бабаробот) est sorti le 27 mai 2004. L’album est un soi-disant « film », une histoire qui raconte les gars qui travaillaient à l’usine. De rien, ils ont fait passer leur ami Robot pour un cyborg, dont le modèle s’appelle « Babarobot ». Après la sortie de l’album « Babarobot », la popularité du groupe Leningrad a augmenté de manière significative. Il y avait moins de vulgarité et plus de paroles et de blagues. Le titre « Gelendzhik » (Геленджик) est devenu un hit de la côte de la mer Noire. Le 7 août 2004, le groupe Leningrad s’est produit au festival « Nashestvie » où Sergei Shnurov a proposé de jouer « Gelendzhik » avec la participation de personnes vêtues de costumes de poulets gonflables.

    Le 22 novembre 2005 est sorti l’album le plus lourd en termes de son « Pain » (Хлеб). « A Small Leningrad Symphony » est une compilation de 5 chansons célèbres de Sergey Shnurov, arrangées par le violoncelliste Sergey Drabkin. L’album a été écrit par l’artiste et showman Stas Baretsky.

    Début 2006, l’album « Bread » sort en Allemagne et le 28 novembre 2006, le douzième album « Indian Summer » sort.

    Depuis 2007, la chanteuse Julia Kogan a rejoint le groupe Leningrad en tant que choriste. Le 20 novembre 2007, le groupe a sorti le treizième album studio « Aurora » (Аврора). Les critiques l’ont accueilli favorablement.

    En été 2008, Leningrad s’est produit au festival annuel « Picnic Afisha« . Le 25 décembre 2008, après plusieurs concerts à succès dans le club moscovite « B1 Maximum », Sergey Shnurov annonce la dissolution de « Leningrad » et la création d’un nouveau groupe appelé « Ruble » qui se résume à une abondance de gros mots comme l’annoncé Sergey lui-même.

    Depuis 2010 ils enchaînent les albums

    Les 26 et 27 novembre 2010 à l’Arena Moscow, les 2 concerts complets ont vu apparaître des musiciens moustachus habillés à la manière des ensembles vocaux et instrumentaux soviétiques (Shnourov est arrivé sur scène en tant que musicien de rock des années 1970 – avec les cheveux jusqu’aux épaules, en veste de perles et en jean étroit).

    • L’album « Хна » est sorti le 12 avril 2011 et est devenu le quatorzième album studio du groupe.
    • Le quinzième album studio est sorti le 3 octobre 2011 sous le titre « Вечный огонь ».
    • Le 17 octobre 2012, l’album « Fish » (Рыба), composé de 12 chansons, est paru sur le site officiel du groupe.
    • Fin 2014 sont sortis les albums « Farsh » et « Our Beach » respectivement «Фарш» и «Пляж наш» sans la chanteuse qui a quitté le groupe fin 2013.
    • Le 13 avril 2018 sort le premier album complet « Anything » (Всякое) depuis 4 ans.

    Le 19 octobre 2018, « Leningrad » a battu un nouveau record de fréquentation parmi les artistes en Russie, en rassemblant 65 110 spectateurs à la « Zenit Arena » de Saint-Pétersbourg. Les chanteuses et choristes n’arrêtent pas de se succéder.

    En 2019, le groupe a besoin de souffler et Shnurov déclare qu’une pause est nécessaire pour se recentrer. Le dernier concert a eu lieu fin Décembre.

    Ne vous inquietez pas, ils reviendront comme toujours 🙂

    Ils étaient déjà prévus pour Coachella 2020…

    Les clips les plus connus

    Хуямба

    Sortie en 2004

    Менеджер

    Sortie en 2003

    Геленджик

    Sortie en 2004

    Любит наш народ

    Sortie en 2011

    Экспонат

    • Sortie en 2016
    • Plus de 160 millions de vues

    Сиськи (Nichons)

    • Sortie en 2016
    • Plus de 100 millions de vues

    В Питере – пить

    • Sortie en 2016
    • Plus de 100 millions de vues

    Кольщик

    • Sortie en 2017
    • Plus de 20 millions de vues

    SOUTENEZ NOUS, METTEZ DES ETOILES, PARTAGEZ L'ARTICLE ET DONNEZ VOTRE AVIS

    Veuillez écrire votre commentaire!
    Veuillez entrer votre nom ici

    Restons en contact

    Recevez toutes les semaines un condensé de nos meilleurs articles.

    Envie d'aventure ?

    Venez découvrir la Russie grâce à nos excursions avec un guide privé

    À LIRE

    Offres d’emploi en Russie pour francophones

    Toutes les offres d’emploi qu’Alexandre de Russie a reçu et trouvé sur les différentes plateformes. Elles sont toutes destinées à des francophones.

    Permis de séjour permanent (VNJ)

    Le permis de séjour permanent VNJ vous permet de rester d'une manière indéfinie en Russie mais pour cela il faut remplir les conditions d'obtention et surtout en faire la demande. Alexandre de Russie vous aide dans ses démarches administratives.

    Île de Kiji sur le lac Onega

    L'île de Kiji située sur le lac Onega est inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO et donc à visiter sans attendre. Nous vous expliquons comment faire.

    Les collections de l’Hermitage de Saint-Petersbourg

    Réparties dans 4 bâtiments les 400 salles du musée de l'Hermitage à Saint-Petersbourg accueillent ses gigantesques collections.

    Nos derniers articles

    Musée russe

    Le Musée russe de Saint-Pétersbourg abrite une collection de 400 000 œuvres representant toutes les grandes tendances et écoles des beaux-arts russes.

    Musée de l’artillerie

    Le musée de l'artillerie de Saint-Pétersbourg occupe une superficie de 17 000 mètres carrés et contient plus de 850 000 objets exposés.

    Duo Asia

    Les plus célèbres restaurateurs de Saint-Pétersbourg, Dmitry Blinov et Renat Malikov ont ouvert leur troisième projet - le restaurant Duo Asia sur la rue Rubinstein.

    Orthodox bar

    Accueillant tout le monde de manière discrète, sans balalaïkas ni ours, ce bar ORTHODOX prône le "Made in Russia" à travers des cocktails traditionnelles.

    Vous aimeriez lire également