Cathédrale du Saint-Sauveur sur le Sang Versé

/ , Saint-Pétersbourg / Cathédrale du Saint-Sauveur sur le Sang Versé

L’architecture du centre historique de Saint-Pétersbourg est plutôt classique et style Empire. Pourtant, au milieu de cet ensemble érigé par de talentueux architectes, le regard des passants se pose sur des dômes multicolores, des motifs en briques et des pilastres dont la ressemblance avec la cathédrale Saint-Basile sur la Place Rouge est marquante. Il s’agit de la somptueuse Cathédrale du Saint-Sauveur sur le Sang Versé (en russe : Храм Спаса на Крови)

Tsar visit

Assassinat sur les bords du canal

Cette cathédrale de la Résurrection du Christ, plus connue sous le nom de « Cathédrale du Saint-Sauveur sur le Sang Versé » fut érigée en mémoire de la mort tragique de l’empereur Alexandre II. Elle se dresse au-dessus de l’endroit précis où l’empereur a été blessé à mort le 1er mars 1881 par des révolutionnaires sur le quai du canal de Catherine (aujourd’hui appelé canal de Griboedov). L’événement tragique qui a secoué l’ensemble du pays a été l’élément déclencheur de la création de ce monument, lieu de repentance du peuple pour le meurtre de son tsar.

Cathédrale du Saint-Sauveur sur le Sang Versé
Cathédrale du Saint-Sauveur sur le Sang Versé

Style russe pour le tsar

Les premiers architectes de Saint-Pétersbourg, Antony Tomishko, Jeronime Kitner, Victor Schreter, Ivan Bogomolov et d’autres ont pris part au premier concours pour la création du projet de la cathédrale. La plupart des projets ont été créés dans le style byzantin. Mais Alexandre III, après avoir examiné les options choisies, n’en approuva aucune, car, à son avis, elles ne correspondaient pas au caractère si particulier de « l’architecture de l’Église russe ». Il a exprimé le souhait que « le temple soit construit dans le style purement russe du XVIIème siècle, comme on trouve par exemple, à Yaroslavl* » et que « le lieu même où l’Empereur Alexandre II a été mortellement blessé se trouve à l’intérieur de la cathédrale sous la forme d’une chapelle spéciale ». La création d’un temple-monument dans les traditions du XVIIème siècle servirait de métaphore pour l’introduction de Saint-Pétersbourg aux préceptes de Moscou. Rappelant l’époque des premiers Romanov, cette construction symboliserait l’unité du tsar et de l’État, de la foi et du peuple. Ce nouvel édifice religieux deviendrait non seulement un mémorial de l’empereur assassiné, mais également un monument de l’autocratie russe en général.



Chef d’œuvre de la mosaïque

L’intérieur de la cathédrale est unique. C’est une incroyable combinaison de mosaïque et de décorations en pierre. Les murs et les arches sont recouverts d’un tapis de mosaïque. On y trouve autant de peintures sacrées que d’ornements plus étincelants les uns que les autres. La superficie de la décoration en mosaïque est supérieure à 7000 mètres carrés ! En Russie et en Europe, cette cathédrale occupe la première place en termes de nombre de mosaïques. La création de la décoration du Saint-Sauveur sur le Sang Versé était une nouvelle étape dans le développement de l’art de la mosaïque monumentale russe.

Cathédrale du Saint-Sauveur sur le Sang Versé

La cathédrale aujourd’hui

Depuis le milieu des années 1990, la cathédrale est devenue accessible aux visiteurs en tant que musée de la mosaïque monumentale. En 2004, elle a été de nouveau consacrée et accueille aujourd’hui de rares messes solennelles lors des fêtes religieuses. Magique aussi bien en Été qu’en Hiver, si vous êtes de passage, faites un détour par ce joyau de la Venise du Nord.

*Yaroslavl : importante ville commerciale russe au Nord-Est de Moscou dotée de sa propre école d’architecture.

5% de remise sur cette visite avec le code ALEXANDRE5
Cathédrale du Saint-Sauveur sur le Sang Versé

Cet article vous est proposé par Clémentine Aubry-Dubourg

2019-09-04T14:35:30+00:00 28 août 2019|Religion, Saint-Pétersbourg|