Croyances et superstitions en Russie

/ / Croyances et superstitions en Russie
Superstitions russes

Ne pas donner de l’argent dans le creux de la main

Phénomène plutôt répandu en Russie, ne vous étonnez pas si un caissier vous demande de déposer l’argent sur le comptoir ! Donner de l’argent dans le creux de la main signifie transmettre les énergies qui nous composent, bonnes et mauvaises! Par réflexe, pensez à déposer l’argent dans les réceptacles prévus à cet effet.

Ne pas revenir sur ses pas à mi-chemin

Vous êtes à mi-chemin en retard au boulot, en pleine course vous vous rendez compte que vous avez oublié votre badge… Il est dit en Russie qu’il ne faut pas revenir sur ses pas lorsqu’on est à mi-chemin car nous n’avons pas encore atteint notre objectif! Or si cela est indispensable, il faudra jeter un coup d’œil au miroir chez soi afin d’échapper aux esprits malins.

Siffler dans un endroit clos

Il est dit que siffler chez soi ou au travail est signe de malchance. Cela empêcherait l’argent d’entrer. Cet acte est assez mal vu par nos amis russes. Amis mélomanes, abstenez-vous!



Superstitions russes
superstition et croyance russe

Offrir un cadeau qui amène un mauvais présage

Derrière chaque objet se cache une histoire, ainsi il faut choisir les cadeaux à offrir avec soin! (En Russie comme en France d’ailleurs ;)). De ce fait un foulard annonce les larmes, les montres une séparation et les objets pointus seraient l’habitacle des mauvais esprits. Si par malheur vous oubliez ce conseil, ne vous étonnez pas de recevoir en retour un rouble symbolique pour transformer ce présent en achat.

Saluer ou donner un objet sur le seuil de la porte

Vous ne voulez pas déranger les esprits de vos ancêtres? Tâchez de ne pas les perturber! Le seuil de la porte relie notre monde à ceux des esprits, il vous est donc déconseillé de saluer ou transmettre des objets sur le seuil. Attendez que vos invités franchissent le seuil ou simplement sortez afin de pouvoir procéder aux salutations.

Les bouteilles vides sur la table

Cette superstition à plusieurs variantes. L’une d’elles dit qu’une bouteille vide sur la table, des clés ou de la monnaie est signe de mauvais présage. D’un autre côté, au 19ème siècle il est dit que les restaurants facturaient seulement le nombre de bouteilles sur la table, il fallait donc s’empresser de les cacher sous la table.

La fille au coin de la table

Jeune célibataire, fuyez les angles droits! Cette place est réservée aux vieilles filles. Après les 7 ans de malheur du célèbre cassage de miroir, découvrez les 7 ans de célibat, et vous les sentirez passer!

Privilégiez les tables rondes.

superstitions et croyances russes
superstitions et croyances russes

Ne renversez pas le sel

Si vous renversez du sel, jetez une pincée sur votre épaule gauche pour éviter tout échec. Vers 3500 av. J.-C., les sumériens ont été les premiers à le faire. Bien que la cause exacte soit inconnue, la superstition s’est étendue aux Égyptiens, aux Assyriens et plus tard, aux Grecs.

Les superstitions communes

Nos amis de l’Est partagent avec nous de nombreuses superstitions! De ce fait, ouvrir un parapluie à l’intérieur est signe de mauvais augure tant en France qu’en Russie!

Ici les russes offrent des fleurs pour de nombreuses occasions, c’est pourquoi cette superstition est bien plus connue ici et pourtant commune à nos deux pays. Ne jamais offrir un nombre pair, destiné habituellement aux enterrements.

Passer sous une échelle est, non seulement dangereux (on ne sait jamais!), mais aussi annonciateur de mauvais présage, tout comme voir un chat noir. Vous y croyez en France? En Russie c’est pareil!

Votre miroir se casse en treize morceaux? Combo gagnant! Vous avez deux malheurs en un. Il vous sera conseillé de ne pas être superstitieux après cela, et ce même en Russie!

Réconfortez-vous, les russes croient aussi au bonheur, le trèfle à quatre feuilles fait partie de leur croyance annonciatrice de bonne fortune!

Travaillez votre russe et découvrez les croyances et superstitions russes grâce à la vidéo de Adrien de russe-facile.fr

2018-11-01T14:15:35+00:00 29 octobre 2018|Culture russe|