Yuri Bykov l’enfant de Novomichurinsk

/ , Culture russe / Yuri Bykov l’enfant de Novomichurinsk

Biographie de Yuri Bykov

Yuri Bykov est né le 15 août 1981 à Novomichurinsk, dans la région de Riazan. De parents ouvriers, Yuri a très tôt découvert un penchant pour l’activité créatrice, et en particulier un intérêt pour le cinéma. Après avoir terminé ses études en 2001, Bykov s’est rendu à Moscou, où il a postulé à l’Institut de la cinématographie de l’État de Russie, en choisissant la faculté de théâtre. Yuri a réussi les tests d’entrée et est devenu l’élève de l’atelier de Vladimir Grammatikov.

En 2005, après avoir obtenu son diplôme de VGIK, Bykov se produit pendant six mois au théâtre de l’armée russe. Comme il l’a souligné lors d’une interview, il a très vite dû quitter la scène pour des raisons très prosaïques: un salaire modeste. Le jeune homme avait de plus grands projets pour son avenir. Il a échangé la scène de théâtre pour un costume d’animateur de clown et un travail dans un club pour enfants. Dans ces murs, Yuri a longtemps joué puis doucement il s’est mis à faire son propre film. Son absence de formation de réalisateur devait être compensée par son talent. En même temps, Yuri a tenté à deux reprises d’entrer dans le VGIK pour le deuxième échelon supérieur. A ce stade, Yuri veut réaliser son propre film avec ses économies. Il réussi à travailler dans la troupe du Moon Theatre, dirigé par Sergei Prokhanov, et sur la scène du théâtre académique M. Gorki de Moscou. En outre, l’acteur a travaillé à temps partiel dans des publicités et à la télévision.

Les débuts cinématographiques de Bykov ont lieu en 2006. Yuri joue un petit rôle dans le mélodrame d’Alexander Nazarov, Boris Rabei et Dmitry Magonov «Love as Love» (en russe: Любовь как любовь). Ensuite, il joue dans la série « Tout était mélangé dans la maison … » (en russe: Все смешалось в доме…) et « Ranetki » (en russe: Ранетки). En 2008, il apparaît sous les traits d’un meurtrier dans le film d’horreur de Vadim Shmelev «С.С.Д.». La même année, les réalisateurs Vladimir Tumaev et Armen Harutyunyan l’invite dans la comédie d’aventure «Танки грязи не боятся». Enfin en 2009, Bykov joue dans le mélodrame en deux parties « Deux soeurs 2 », puis dans le film d’action de Vadim Shmelev et Artyom Mazunov, « Wild », ainsi que dans la comédie d’Andrei Golovkov et Fedor Krasnoperov «Солдаты 16: Дембель неизбежен».

C’est après ces quelques projets que Bykov réalise don premier court métrage “Le chef” (en russe: «Начальник») qui est récompensé par un prix spécial au festival Kinotavr. Lors de la cérémonie de remise des prix, plusieurs producteurs ont approché le réalisateur en herbe, notamment Alexei Uchitel. Un an plus tard, une connaissance l’aide à réaliser sa deuxième œuvre, le drame policier « Vivre ». En 2013, un film d’un genre similaire « The Major » voit le jour et remporte de nombreux prix à travers le monde. C’est le début de sa carrière!

Filmographie de Yuri Bykov

2019 : Le Garde (Сторож)

yuri Bykov

2018 : Factory (Завод)

yuri Bykov

2014 : L’Idiot ! (Дурак, Durak)

yuri Bykov

2013 : Le Major (Майор)

yuri Bykov

2010 : Vivre (Жить)

yuri Bykov



2019-08-10T15:31:03+00:00 10 août 2019|Cinémas, Culture russe|