More

    Votre guide de confiance au meilleur prix

    Moscou Espace de loisirs Château des Ingénieurs - Saint-Michel

    Château des Ingénieurs – Saint-Michel

    Le château des ingénieurs dit Saint-Michel (en russe : Инженерный (Михайловский) замок) à Saint-Pétersbourg est situé en plein centre de la capitale du Nord. Ce majestueux palais de forme bizarre est le symbole du règne de tsar Paul Ier. On disait souvent que le château Saint-Michel était sa forteresse.

    Info pratique

    Adresse
    Sadovaya ulitsa 2, Saint-Pétersbourg

    Horaires
    Le château
    est ouvert tous les jours de 10h à 18h sauf le jeudi de 13h à 21h. Fermé le mardi.
    Jardin Saint-Michel est ouvert du 1er avril au 30 septembre de 10h à 22h et du 1er octobre au 31 mars de 10h à 20h sauf le mardi

    Tarifs 2020
    Château des ingénieurs

    500 RUB le billet complet
    250 RUB pour les étudiants et les retraités
    Gratuit pour les enfants de moins de 16 ans
    Billeterie ici
    Jardin Saint-Michel
    Entrée gratuite

    Histoire du château Saint-Michel à Saint-Pétersbourg

    Les travaux du château Saint-Michel ont commencé en 1784 sous la direction des architectes Vassili Bajenov et Vincenzo Brenna. L’empereur Paul I a lui même dessiné plusieurs croquis du palais. Pour accélérer la construction, on fit amener des matériaux d’autres chantiers. Résultat, il fallut seulement trois ans pour ériger cette immense demeure. L’église de la maison fut sanctifiée le jour de Saint-Michel. C’est pourquoi le château reçu le nom de cet archange.

    La forteresse prenable

    Château des Ingénieurs - Saint-Michel

    Paul I, fils de Catherine II, voulait que le palais soit construit de façon qu’il puisse s’y sentir à l’abri. D’où son nom de « château » qui, de surcroit était entouré de part et d’autre. Les rivières Moïka et Fontanka coulaient au nord et à l’est tandis que deux petits canaux passaient au sud-ouest. Les fortifications se composaient de canaux, de demi-bastions, de canons et de ponts-levis. Au centre de la place devant le château, on érigea une statue de Pierre Ier. A l’époque l’entrée était possible que par trois ponts-levis fortement gardés.

    Malgré cette extrême prudence, l’empereur est assassiné dans sa chambre la nuit du 11 au 12 mars 1801. Il n’habita le château Saint-Michel que 40 jours.

    Transformation de Saint-Michel en Ingénieur

    Après cet événement, aucun des membres de la famille royale n’a voulu y vivre. Les trésors furent emportés et les locaux vidés et cédés à diverses institutions. Vingt ans après le drame, le château Saint-Michel devint l’École principale des Ingénieurs ce qui lui donna son nom officiel en février 1823. A la même période on combla les canaux.

    En 1991, le château Saint-Michel intégra le Musée russe. Depuis lors, on effectue la restauration des intérieurs du bâtiment.

    L’exposition permanente de la Galerie d’art se trouve ici. Des expositions et de divers événements y sont souvent organisés. Une place particulière est dédié à son histoire.

    Château des Ingénieurs - Saint-Michel

    Expositions du château Saint-Michel

    Trois expositions fonctionnent de manière permanente.

    Société de Pétersbourg de l’époque Romanov

    Ce projet unique à la manière est dédié aux moments quotidiens de la vie métropolitaine du XIXe siècle. On peut y voir les peintures, aquarelles, gravures et figurines d’antiquaire en porcelaine les plus rares. Tout est exclusivement authentique, transféré des réserves du Musée russe et des collections privées.

    Visages de Russie

    La galerie «Visages de Russie» vient ensuite et illustre l’évolution du portrait en tant que genre distinct de la peinture. On peut y remarquer les œuvres de maîtres légendaires tels qu’Alexeï Venetsianov, Ilia Répine, Karl Brioullov et Ivan Kramskoï. Ils ont peint les premières personnes de l’État, écrivains, musiciens et chefs militaires célèbres. Dans la dernière salle, il y a un écran plasma avec des chroniques d’archives pré-révolutionnaires.

    Sculptures du XVIIIème à nos jours

    La salle des sculptures, termine les excursions du château Saint-Michel. Elle contient une anthologie d’œuvres du XVIIIe siècle jusqu’à nos jours, y compris l’avant-garde du début du XXe siècle et le constructivisme soviétique. De temps à autre des œuvres expérimentales d’auteurs contemporains sont présentées dans la cour du château.

    À l’extérieur du bâtiment principal, il y a aussi quelque chose à surprendre – le pavillon ouest présente un projet interactif « Notre empereur romantique », qui attire l’attention sur la personnalité de Paul I. Il comprend une Salle de conférence pour les adultes, des quiz et des casses-têtes éducatifs pour les enfants de différents âges. Parmi les bonus intéressants, vous aurez la chance de voir un hologramme en trois dimensions de la couronne de l’Empire russe, conservée au Fonds des diamants à Moscou.

    Intérieur du Château Saint-Michel

    Aujourd’hui, 21 salles du château des ingénieurs sont accessibles y compris les locaux historiques.

    La salle du trône de Marie Fedorovna était la salle de réception de l’impératrice, dans laquelle se tenaient des bals. Elle a été entièrement rénovée en 2002, en préservant des moulures doré et des lustres en verre de rubis.

    La Galerie de marbre est la salle principale de réception des ambassadeurs étrangers et des invités honoraires. Elle a été restaurée selon les plans d’archives. Partiellement appauvrie pour son marbre sous Nicolas I, elle fut ensuite percée d’une bombe allemande pendant le blocus de Léningrad.

    La salle ovale est l’une des rares pièces qui n’a pas été endommagée et qui a partiellement conservé sa décoration d’origine. Elle a été conçu comme une pièce de loisirs et pendant les années d’existence de l’École, elle a été utilisée comme atelier de modelage.

    L’Escalier d’honneur est l’endroit où les excursions commencent et se terminent. Les baies partent de la mezzanine, et maintenant elles sont aussi proches que possible à l’aspect pré-révolutionnaire. L’aigle bicéphale doré avec une croix maltaise sur son cœur – une symbolique distinctive de l’époque pavlovienne est particulièrement intéressante.

    Jardin Saint-Michel

    Le Jardin d’Été a reouvert à Saint-Pétersbourg après sa reconstruction le 27 mai 2012, le jour de la Fête de la ville. Les travaux ont duré environ trois ans et les restaurateurs ont fait tout leur possible pour que les visiteurs voient le Jardin d’Été tel qu’il était au XVIIIe siècle. Après avoir visité cette île verte en plein centre de la capitale du Nord, vous comprendrez mieux ce qui a inspiré tant de poète.

    Château des Ingénieurs - Saint-Michel

    Préhistoire de la création du jardin

    Au début de son existence, il y avait des colonies rurales et des terrains de chasse du capitaine suédois Konau. En 1716, Pierre I a ordonné à l’architecte Jean-Baptiste Le Blond de mettre en œuvre le plan directeur concernant les trois jardins d’Été. Le premier et le deuxième ont apparu sur le territoire du Jardin d’Été actuel tandis que le troisième devint le jardin du château Saint-Michel.

    En fait, Le Blond a créé un immense complexe de jardins et de parcs. Les plans qu’il a réalisés ont été personnellement approuvés par Pierre le Grand. Des sapins, taillés en forme de pyramides, poussaient près du Palais. L’allée des châtaigniers menait directement à un grand parterre avec une pergola treillis. Dans les premières années de son existence, la partie sud-ouest du jardin était conçue comme un jardin classique. Des arbres fruitiers, des herbes aromatiques, des racines ont été cultivés sur son territoire. En outre, des bâches et des serres ont été construites pour faire pousser des plantes et des fruits exotiques.

    Caprices d’empereurs

    En 1741, Élisabeth I a chargé l’architecte de la cour Bartolomeo Rastrelli de créer un projet de nouveau Palais d’été à l’emplacement du palais de Catherine I et du jardin. Le projet était prêt en avril 1743. C’était un jardin labyrinthe avec des sculptures et des fontaines. De l’autre côté du Palais, Rastrelli a prévu une autre section du jardin, plaçant sur son territoire deux étangs figurés, une fontaine et un jardin de fleurs fantastique. Le territoire a été conçu en tenant compte de formes géométriques précises, des allées droites et croisées. Au centre du jardin, selon le projet, cinq étangs rectangulaires furent creusés.

    A l’arrivée au pouvoir de Paul I, le palais d’Elisabeth Ier fut remplacé par le château Saint-Michel qu’on connaît aujourd’hui. Le terrain près du palais associait les deux jardins suédois et celui de Rastrelli. Selon le nouveau projet, on relia les étangs par un canal souterrain.

    Nouvelle étape dans la vie du Jardin

    Jardin Saint-Michel

    La nouvelle vie du jardin a commencé en 1819, lorsque Carlo Rossi, sur commande d’Alexandre Ier, a entamé une nouvelle série de transformations. Le projet prescrit de combler le canal de l’Église et de réduire la taille de l’étang figuré tout en conservant le canal Voskresensky et le système unique d’eau. Outre cela, on commence à construire un collecteur souterrain, reliant le grand étang à la Moïka. Cela fournit une circulation supplémentaire d’eau. Deux rangées d’arbres coupés ont été plantées autour du château.

    Certaines parties du parc restées de l’époque de Le Blond et de Rastrelli s’inscrivent dans le nouveau projet de Rossi avec une élégance surprenante. En fait, Carlo Rossi a créé un magnifique jardin « à l’anglaise », qui reprend les bases du style paysager du milieu du XVIIIe siècle. Devant la façade de jardin du palais Saint-Michel, Rossi a placé une grande prairie en forme d’ovale irrégulier, décorée d’une allée qui entour le périmètre.

    Les étangs des jardins à l’anglaise ont des formes irrégulières. Pour cela, l’architecte a dû transformer d’anciennes piscines géométriques en étangs de formes variées. On supprima les petits étangs au centre du jardin et on ajouta un pavillon sur le quai de la Moïka.

    Le jardin Saint-Michel était bien fleuri avec beaucoup d’arbustes. Lors du réaménagement, Rossi a conservé la disposition précédente qu’il compléta par des arbres et des fleurs.

    XXème siècle = dégradation

    Au début du XXe siècle, les autorités de la ville ne prêtaient aucune attention au jardin Saint-Michel. En 1902, le petit étang de l’est fut comblé en raison de l’ensablement. La construction de l’église de la Résurrection de Jésus, conçue par Alfred Parland, a considérablement réduit le territoire du jardin. En 1922, le jardin a été rebaptisé selon les idées révolutionnaires de ce temps pour devenir un parc municipal ordinaire. Le jardin à l’anglaise fut fendu par un chemin pour les citadins. Plus tard, dans les années 60, les autorités ont même acceptées la construction d’un court de tennis…

    Au cours de cette terrible période, la plantation d’arbres et d’arbustes se déroulait de manière complètement chaotique. Il a fallu 8 longues années de 2001 à 2007 pour redonner vie à ce superbe jardin.

    SOUTENEZ NOUS, METTEZ DES ETOILES, PARTAGEZ L'ARTICLE ET DONNEZ VOTRE AVIS

    Veuillez écrire votre commentaire!
    Veuillez entrer votre nom ici

    Restons en contact

    Recevez toutes les semaines un condensé de nos meilleurs articles.

    Envie d'aventure ?

    Venez découvrir la Russie grâce à nos excursions avec un guide privé

    À LIRE

    Offres d’emploi en Russie pour francophones

    Toutes les offres d’emploi qu’Alexandre de Russie a reçu et trouvé sur les différentes plateformes. Elles sont toutes destinées à des francophones.

    Permis de séjour permanent (VNJ)

    Le permis de séjour permanent VNJ vous permet de rester d'une manière indéfinie en Russie mais pour cela il faut remplir les conditions d'obtention et surtout en faire la demande. Alexandre de Russie vous aide dans ses démarches administratives.

    Île de Kiji sur le lac Onega

    L'île de Kiji située sur le lac Onega est inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO et donc à visiter sans attendre. Nous vous expliquons comment faire.

    Îles Solovki et le Monastère Solovetski

    Les îles Solovki en Carélie constituent un archipel unique, patrimoine mondial de l’UNESCO, nature immaculée et tristement célèbre pour son goulag.

    Nos derniers articles

    Jardin de Tauride et son palais

    Le jardin de Tauride est l'un des premiers parcs paysagers de Saint-Pétersbourg. Le palais appartenait à Potemkine l'amant de Catherine II.

    Île de Valaam – Son monastère et ses skites

    Valaam est une île du lac Ladoga connue pour son monastère et ses nombreux skites. Venez découvrir ce charmant archipel avec nous.

    Permis de séjour temporaire (RVP)

    Informations sur le permis de séjour temporaire russe (RVP). Qui en bénéficie? Comment l'obtenir? Procédure et conseil pour ne pas se noyer dans la paperasse.

    Permis de séjour permanent (VNJ)

    Le permis de séjour permanent VNJ vous permet de rester d'une manière indéfinie en Russie mais pour cela il faut remplir les conditions d'obtention et surtout en faire la demande. Alexandre de Russie vous aide dans ses démarches administratives.

    Vous aimeriez lire également