More

    Votre guide de confiance au meilleur prix

    Moscou Divertissements VDNH - Parc et complexe d'exposition

    VDNH – Parc et complexe d’exposition

    le plus grand complexe d'exposition, de musée et de loisirs au monde

    Au parc VDNH «Exposition des réalisations de l’économie nationale» (en russe : Выставка Достижений Народного Хозяйства (ВДНХ), vous vous retrouvez dans l’espace, au cœur de la grande époque communiste soviétique dans l’un des espaces publiques les plus populaires de la ville.

    Situé au nord-est de Moscou à environ 10km du centre-ville, ce parc des expositions géant (2.5km de long sur 1.5km de large) et permanent abrite de nombreux pavillons au style stalinien, des musées, une patinoire géante en hiver, des fontaines majestueuses ainsi qu’un jardin botanique et des superbes espaces verts où vous pourrez vous cultiver, vous divertir ou simplement vous relaxer.

    Unique en son genre, le VDNKh est un parc dont vous vous souviendrez.

    Sommaire
    1. Un peu d'histoire
    2. La visite du parc VDNH
    3. Les pavillons et leur contenu
    4. Moskvarium
    5. Musée des conquérants de l'espace
    6. La patinoire la plus grande d'Europe
    7. La statue de l'ouvrier et la kolkhozienne

    Adresse
    Prospekt Mira, 119, Moscou

    Horaires
    Le parc ne ferme jamais mais les musées et pavillons oui.

    Réseaux sociaux

    facebook
    Instagram
    site web

    Tsar Visit

    Un peu d’histoire sur le VDNH

    Conception de l’exposition

    En 1927 la décision est prise de collectiviser l’agriculture en URSS. Cette collectivisation mise en place des 1930 fait malheureusement rapidement connaître au peuple une famine sans précédent. Dans le but de rassurer celui-ci et prouver l’efficacité et le succès de cette collectivisation, le gouvernement décide en 1935 de créer une grande exposition agricole à l’occasion du 20ème anniversaire du pouvoir soviétique en 1937.

    Il était alors prévu que cette exposition prendrait place pendant 100 jours et qu’elle se tiendrait dans des pavillons temporaires en bois érigés spécialement pour l’occasion. L’endroit choisi se situe alors à la frontière Nord-Est de Moscou (à l’époque la ville n’était pas aussi grande que maintenant).

    Cependant les travaux n’avancèrent pas assez vite ce qui obligea de reconduire deux fois l’ouverture. Parallèlement, il fut finalement décidé que l’exposition se tiendrait pendant 5 ans, les pavillons déjà mis en place durent donc être modifiés et consolidés. Il convient également de préciser que certains pavillons, comme celui de l’Ukraine ou celui de Moscou, furent démolis et reconstruits car ils ne plaisaient pas à Nikita Khrouchtchev venu inspecter les travaux.

    Sur ce chantier gargantuesque se sont tenues de nombreuses prouesses techniques d’ingénierie, parfois même très risquées, comme soulever une statue en béton de 70 tonnes sur une tour en bois en 50 mètres de haut.

    Inauguration du VDNH

    Le 1er août 1939 l’exposition universelle de l’agriculture fut enfin inaugurée. En ce jour, 10 000 personnes dont les plus grands dirigeants de l’Union Soviétique ont pu découvrir cette ville d’exposition unique au monde composée de 52 pavillons et 200 bâtiments répartis sur pas moins de 136 hectares.

    Les 85 premiers jours, l’exposition est visitée par plus de 3,5 million de personnes; on peut dire que son ouverture est un triomphe national. L’effet escompté est au rendez-vous.

    Nous avons devant nous une exposition rappelant, avec ses 52 pavillons, la ville des « mille et une nuits ». Chaque peuple de l’URSS a reçu sa place spécifique à l’exposition. Le résultat est une image qui, malgré le fait qu’elle ne couvre que les peuples de l’union soviétique, donne une idée plus profonde de l’humanité que les expositions mondiales que j’ai vues jusqu’à présent ! 

    écrivain danois Andersen-Neksö

    Comme voulu, l’exposition a donné une image positive de l’agriculture collective au peuple. Et même si de nombreux visiteurs n’ont jamais visité l’intérieur des pavillons, le parc devint rapidement un lieu touristique incontournable et un espace de détente et de loisirs pour la population moscovite. Son fonctionnement reste pratiquement inchangé jusqu’à l’invasion allemande lors de la seconde guerre mondiale.

    Le premier juillet 1941, l’exposition est fermée, les animaux sont exportés et la plupart des pavillons sont réaffectés à des fins militaires. Par exemple, on a assemblé jusqu’à 60 motos par jour dans les ateliers de technique et production de l’exposition agricole.

    Réouverture du VDNH après la guerre

    Après la guerre, la décision est prise de relancer l’exposition agricole le 25 octobre 1948. Les travaux initialement estimés à deux années en ont finalement nécessité six.

    La réouverture n’a donc eu lieu qu’en 1954. De plus, à la mort de Staline en 1953, de nombreux projets pro-staliniens dont une statue de 30 mètres à son effigie ont été abandonnés.

    A la réouverture, un bon nombre de changements ont été opérés. Beaucoup de pavillons ont été rénovés ou reconstruits dans un style plus moderne et trois magnifiques fontaines dont celle de « l’amitié des peuples » ont pris place dans l’allée centrale. L’entrée principale devient l’entrée nord et une nouvelle entrée colossale à cinq arches est construite.

    En prévision de la venue du vice-président américain Richard Nixon à Moscou en 1959, le conseil des ministres de l’URSS décide d’associer à l’exposition agricole une exposition de l’industrie en créant une seule et même exposition appelée « Exposition des réalisations de l’économie de l’URSS ».

    Les pavillons jusqu’alors organisés par région ont dû être transformés de toute urgence en pavillons industriels. Ainsi le pavillon de Biélorussie est devenu celui du « génie électrique », celui de la Lituanie est devenu « chimie » celui du Kazakhstan est devenu « métallurgie » celui de l’Arménie est devenu « santé » etc. Tout cela n’a finalement pas suffit à impressionner Richard Nixon qui écrit dans un télégramme secret adressé à Eisenhower « rien d’exceptionnel ».

    Les années suivantes quelques nouveaux pavillons sont apparus comme le pavillon « bien de consommation » ou encore le pavillon « industrie chimique ».

    VDNH - Parc et complexe d'exposition
    Le parc VDNH en 1959

    Des années 70 à nos jours

    Au cours des années 70 et 80, des milliers d’expositions se succèdent dans les nouveaux pavillons et le VDNH reçoit même un prix d’État. On y organise notamment la première foire internationale du livre de l’URSS ainsi que le premier spectacle multi écran de l’union soviétique.

    Cependant l’économie de l’URSS se dégrade et en 1988 le VDNKh perd le financement de l’état. La décision est alors prise de louer les pavillons à des particuliers, la plupart d’entre eux sont donc transformé en entrepôts, points de vente de biens de consommation ou carrément abandonnés.

    En cette période catastrophique, certains pavillons négligés sont même détruits par des incendies, comme le pavillon « formation professionnelle » en 1993, le pavillon « chasse et élevage » en 2005 ou encore le pavillon « vétérinaire » en 2011.

    Fort heureusement, dès 2014, la renaissance du parc commença et des travaux d’urgence sont entamés pour donner au VDNH l’aspect fabuleux qu’on lui connait aujourd’hui.

    Visite du parc VDNKh

    Le pavillon principal

    De nos jours, on peut affirmer que le parc VDNKh a retrouvé toute sa splendeur. Dès que l’on passe l’immense arc d’entrée, la magie opère. Vous vous retrouverez tout d’abord fasse au pavillon principal no.1 , construit dans un style stalinien. La « maison du peuple soviétique » aussi imposante soit elle, est finement décorée sur le thème de l’histoire de l’Union Soviétique.

    Des fontaines entre les pavillons

    Derrière ce bâtiment se trouve l’allée principale avec, en son centre, de nombreuses fontaines toutes plus remarquables les unes que les autres. Notamment celle de « l’amitié du peuple » couronnée par pas moins de 16 statues de jeunes femmes de l’Union Soviétique portant chacune un costume traditionnel des républiques de l’Union et recouverte de feuille d’or.

    VDNH - Parc et complexe d'exposition

    De chaque côté de cette allée de fontaines se trouvent les principaux pavillons du parc érigés pour la plupart dans les années 50 en l’honneur des républiques de l’Union. Il faut préciser que chaque pavillon possède un style unique et que les architectures typiques de tous les peuples de l’Union y sont représentées.

    Au bout de cette allée se trouve la place de l’industrie où sont exposés entre autres un avion Yak-42, une réplique de la fusée Vostok , un avion d’assaut militaire ou encore une réplique de la navette spatiale Bourane dotée d’un simulateur de vol.

    VDNH - Parc et complexe d'exposition

    Un gigantesque espace vert

    De plus, de part et d’autre de cette allée centrale et de ses pelouses, ont été posés quelques 20 000 mètres cubes de sol fertile permettant au célèbre architecte français Michel Pen de créer ici l’un des principaux espaces verts de la capitale.

    Si vous n’avez l’occasion de vous rendre au VDNKh qu’une seule fois et que vous êtes pressé(e), vous pourrez louer sur place un vélo pour faire plus rapidement le tour de ce parc qui s’étend tout de même sur 136 hectares.

    Pour les plus sportifs d’entre vous, il faut préciser que plusieurs terrains de football, volley-ball, streetball, etc.. sont mis à disposition des visiteurs près du pavillon no. 27.

    Notez aussi qu’en hiver, une gigantesque patinoire est installée au cœur du parc, la plus grande d’Europe.

    Les pavillons du VDNH et leur contenu

    Comme vous l’avez compris depuis sa création en 1939, le parc VDNKh est composé de nombreux pavillons destinés à abriter diverses expositions, ce qui est toujours en vigueur aujourd’hui. Depuis la renaissance du parc en 2014, un bon nombre d’entre eux ont été restaurés et dévoilent désormais leur nouveau contenu. On y trouve toujours diverses expositions, mais aussi de nombreuses activités ludiques, créatives, intellectuelles ou sportives, ainsi que des cafés des restaurants ou encore quelques boutiques. De quoi satisfaire un large public.

    Les pavillons-musée

    Ainsi, dans le pavillon no. 57 « histoire de la Russie », vous trouverez quatre expositions qui racontent l’histoire de la Russie de l’an 862 à nos jours, mais également le musée des jeux d’arcades soviétiques.

    Au pavillon no. 58 « agriculture » (anciennement Ukraine) vous y trouverez le Centre d’écriture slave « Slovo » qui est un musée et un complexe éducatif pour enfants et adultes, qui n’a pas d’analogues en Russie

    Dans le pavillon no. 36 « transformation des produits agricoles » (anciennement « gestion de l’eau ») vous y trouverez le Musée du Cinéma avec ses trois salles de cinéma, des espaces d’exposition permanente et des expositions thématiques.

    Les pavillons ludiques

    A côté du pavillon no. 61 se trouve un pavillon sans numéro où est représentée une gigantesque et splendide maquette de la capitale. Le pavillon no. 9 abrite quant à lui un théâtre pour enfants où est joué un spectacle interactif.

    Le pavillon no. 84 « Maison de la Culture » a été construit en 1954, son auditorium de 360 ​​places fait parti intégrante du programme éducatif du parc.

    Dans le pavillon no. 9 « Jeunes techniciens » se trouve le Théâtre des contes de fée où le décor et les accessoires sont combinés avec de la 3D rendant chaque performance est unique.

    Le pavilion du livre no. 516 est un club de lecture ouvert à tous. Ici, vous pourrez vous détendre en lisant, participer à des discussions et à des projets éducatifs, partager des idées autour d’une tasse de café et obtenir de nouveaux livres.

    Vous trouverez au pavillon no. 2 « éducation », une innovante et fabuleuse exposition dédiée à la robotique où vous converserez avec des robots qui pourrons même dessiner votre portait. Au pavillon no. 317, vous ne trouverez pas moins de 18 salles de travail où des artistes contemporains du monde entier sont invités à travailler et exposer.

    Les pavillons gastronomique

    Dans le pavillon no. 68 « Arménie » se trouvent un restaurant traditionnel arménien ainsi qu’une boutique où l’on trouve des produits typiques de ce pays.

    Au pavillon no. 442, vous trouverez le réputé café « ciel de Moscou » qui propose une cuisine savoureuse inspirée des anciennes républiques de l’Union Soviétique.

    A côté du pavillon historique no. 44 « élevage des lapins » se trouve la « City farm », une ferme éducative qui héberge vaches, chèvres, oies, poules, lapins etc. Ferme qui est accompagnée de jardins et de véritables potagers. Toute l’année, des conférences, ateliers et présentations sur le thème des plantes et des animaux y sont dispensés.

    Entendez bien que tous ces exemples ne représentent qu’un bref échantillon de ce que vous pourrez trouver au VDNKh.

    Le Pavillon No. 34 dit « Cosmos »

    Le pavillon no. 34 « cosmos » initialement dédié à la mécanique en 1939 puis à l’espace en 1967, abrite depuis 2018 le plus grand musée spatial de toute la Russie. Ce superbe pavillon fraîchement restauré de 15 000 m² est coiffé d’un magnifique toit de verre.

    A l’intérieur vous y trouverez une étonnante collection de plus de 120 échantillons uniques liés à l’espace qui n’ont jamais été exposés. Une cinquantaine d’entre eux ont même été spécialement fabriqués pour cette exposition. Celle-ci vous plongera rapidement dans le monde passionnant de la conquête de l’espace, depuis la mise en orbite de « Sputnik », le premier satellite de l’histoire de l’humanité, jusqu’à nos jours.

    On se retrouve au beau milieu de dizaines de reproductions de satellites, costumes de cosmonaute, réacteurs, fusées ou encore navettes spatiales dont l’immense station « Mir » reproduite à taille réelle. Toutes ces maquettes ou objets/éléments originaux sont accompagnés de tablettes tactiles et interactives (en russe et en anglais) qui fournissent des informations très complètes et rendent la visite agréablement ludique.

    Mais ce n’est pas tout! On trouve aussi dans ce musée un cinéma 5D et quelques jeux interactifs comme par exemple des cabines 4D dotées d’écrans et joysticks où l’on peut s’amuser à effectuer une mission sur la lune. Enfin une exposition très détaillée sur notre système solaire se tient à l’étage du musée. La visite du pavillon « cosmos » conviendra aux plus petits comme aux plus grands, tout le monde y trouvera son intérêt.

    VDNH - Parc et complexe d'exposition

    Moskvarium

    L’un des joyaux du parc, le Moskvarium, n’est autre que le plus grand centre d’océanographie et de biologie marine de tout le pays. 12000 espèces y sont répertoriées, des plus petites aux plus imposantes. Vous y trouverez par exemple les très attachant phoques de Sibérie, des raies géantes, des crocodiles et même une baleine beluga.

    En vous promenant dans un tunnel en verre vous verrez passer au-dessus de vos têtes d’énormes espèces de requins et des centaines de poissons aux couleurs vives et variées. De nombreux spectacles autour des dauphins, otaries ou lions de mer sont également organisés. La visite de cette aquarium unique est vivement recommandée.

    Musée des conquérants de l’espace au VDNH

    A l’entrée du parc VDNH se trouve le monument des conquérants de l’espace avec à sa base le musée de l’espace. Ce musée plus petit que le pavillon « cosmos » est dédié à l’exploration spatiale et plus particulièrement au programme spatial soviétique et russe. Vous y trouverez entre-autres les chiennes Belka et Strelka, le combinaison spaciale de Gagarine, Vostok-1 et Sputnik 1.

    blank

    La patinoire la plus grande d’Europe au VDNKh

    La patinoire géante du VDNH est ouverte qu’en hiver. Elle se divise en trois zones. L’allée des amoureux autour de la fontaine de l’Amitié des Peuples, une aire de jeux séparée pour les plus jeunes de 3 à 8 ans et un grand espace de glace pour tous les vacanciers. La zone est couverte de glace artificielle sur plus de 20.000 mètres carrés.

    VDNH - Parc et complexe d'exposition

    La statue de L’Ouvrier et la Kolkhozienne

    Cette statue, réel symbole du « réalisme socialiste » soviétique, se trouve à l’est de l’entrée du parc. Avec ses 25 mètres de haut elle est visible de très loin. Son auteur, l’artiste russe Vera Moukhina l’a réalisée en 1937 pour l’Exposition universelle de Paris la même année.

    En 2017, le pavillon est devenu l’un des sites du VDNH. Des expositions, ainsi que des conférences, des ateliers, des séminaires, des projections de films et d’autres événements du programme éducatif se déroule ici.

    LAISSEZ UNE RÉPONSE, PARTAGEZ VOTRE AVIS

    Veuillez écrire votre commentaire!
    Veuillez entrer votre nom ici

    Restons en contact

    Recevez toutes les semaines un condensé de nos meilleurs articles.

    Envie d'aventure ?

    Venez découvrir la Russie grâce à nos excursions avec un guide privé

    À LIRE

    Offres d’emploi en Russie pour francophones

    Toutes les offres d’emploi qu’Alexandre de Russie a reçu et trouvé sur les différentes plateformes. Elles sont toutes destinées à des francophones.

    Permis de séjour permanent (VNJ)

    Le permis de séjour permanent VNJ vous permet de rester d'une manière indéfinie en Russie mais pour cela il faut remplir les conditions d'obtention et surtout en faire la demande. Alexandre de Russie vous aide dans ses démarches administratives.

    Îles Solovki et son Monastère Solovetski

    Les îles Solovki en Carélie constituent un archipel unique, patrimoine mondial de l’UNESCO, nature immaculée et tristement célèbre pour son goulag.

    Les fontaines de Peterhof

    Tous les jours à 11 heures du matin, 12 personnes mettent en marche les 176 fontaines de Peterhof afin que la magie puisse opérée.

    Nos derniers articles

    Turandot le palais panasiatique

    Andrey Dellos a conçu le Turandot comme un palais du XVIIIème. Cuisine subtile panasiatique dans un cadre aristocratique unique.

    Bolchoï

    Le restaurant Bolchoï est un classique du groupe Novikov qui a toutes ses chances pour rester au même endroit les 20 prochaines années.

    Mini-série: Comment je suis devenu russe

    Cette série c'est l'histoire d'un américain qui raconte comment il est devenu russe de cœur. Stéréotypes russe accentués d'une manière grotesque hilarante.

    Visite de l’Anneau d’or de Moscou – Guide privé en voiture

    Alexandre de Russie vous propose de découvrir les splendeurs de l'anneau d'or dans un excursion de 2 jours et une nuit qui vous conduira à Vladimir, la première capitale de Russie puis à Souzdal, la perle de l'anneau d'or et enfin à Serguiev Possad, le haut lieu de pèlerinage orthodoxe.

    Articles similaires