More

    Votre guide de confiance au meilleur prix

    Culture Cuisine Les sodas soviétiques

    Les sodas soviétiques

    A essayer lors de votre passage en Russie

    Les sodas soviétiques restent l’un des souvenirs les plus forts de l’enfance d’un russe. Rien de comparable avec d’autres boissons gazeuses tels que le Coca-Cola ou le Fanta. L’URSS fabriquait ses propres boissons à base d’ingrédients naturels soit dit en passant « bénéfiques pour la santé ». Du sucre, des citrons, ainsi que des extraits de diverses herbes et autres plantes ont été ajoutés à des boissons gazeuses et ce sans conservateurs ! Ils devaient alors être consommés sous les 7 jours qui suivaient ! Avez-vous entendu parlé des boissons gazeuses soviétiques les plus populaires que les russes appelaient  « ЛИМОНАД » (limonade) ?

    Le mot « soda » à l’époque soviétique est devenu un mot familier utilisé pour désigner toutes les sortes de limonade (ainsi que le mot «limonade» ne désignait pas seulement les boissons au citron).

    Sommaire
    1. Histoire et anecdotes
    2. Quelques types de sodas soviétiques

    Histoire et anecdotes

    Son histoire débute dès la fin du XIVème siècle et est associée au nom Lagidze, pharmacien à Tiflis (l’actuelle ville de Tbilissi, capitale de la Géorgie). En 1887, il inventa la boisson Tarhun (Тархун), qui contient de l’extrait d’estragon. Ainsi l’ère des sodas faits maison fit son apparition.

    «L’eau de Lagidze» (limonade au sirop) est devenu si populaire que son créateur a été nommé fournisseur de la cour impériale russe, fournisseur du Shah d’Iran et, à l’époque soviétique, directeur de la nouvelle usine de production d’eau carbonatée.

    Le poète Yevgeny Yevtushenko, a de plus écrit quelques vers à son propos:

    «Le vieil homme, Lagidze, est mort comme il le souhaitait, 
    acceptant la mort telle une grâce. 
    Le secret de la limonade est mort avec lui, 
    car le maître a compris qu’il ne pouvait se transmettre. 
    Un jeune homme s’est risqué à lui demander 
    «Quel est ton secret ?» lança-t’il au vieil homme.
    Riant la langue pendue, Lagidze 
    lui en montrât le bout. » 

    Yevgeny Yevtushenko

    Ces sodas se trouvaient sur les tables au cours de la conférence de Yalta. Il ont tellement été appréciés que Churchill pouvait de mémoire, décrire leur goût. Roosevelt quand à lui est repartit avec 2000 bouteilles ! Des personnalités russes étaient aussi fin gourmet de ce type de boisson ! Par exemple, Staline aimait la limonade, Khrouchtchev préférait les sodas à l’orange ou à la poire, Brezhnev quand à lui était plutôt poire.

    Dans l’ordinaire, les sodas étaient également très populaire. Ils étaient vendus en bouteille dans les supermarché, les points de ventes ou encore dans les distributeurs automatiques. Ces distributeurs vendaient des boissons avec à base d’orange, de mandarine ou encore de sirop de poire.
    Toutes les boissons étaient préparées à partir d’une base d’eau, de sucre, de colorants caramélisés, d’acide citrique plus un composition spéciale déterminant le goût et la saveur.

    Quelques types de sodas soviétiques

    Baïkal (Байкал)

    1973 marque le début de cette boisson qui a immédiatement gagné en popularité pour devenir la réponse au fameux enjeu américain. En effet, elle représente le cola russe. Sa composition se distinguait des sodas occidentaux grâce à une composition originale d’huiles essentielles naturelles et d’extraits de plantes.

    blank

    Duchesse (Дюшес)

    La boisson gazeuse à la poire pour accompagner les gâteaux. Une infusion de poire a été ajoutée à la base de limonade habituelle, complétée d’un zeste de citron, de sucre et de dioxyde de carbone… Ce soda est adoré des enfants et des adultes.

    blank

    Estragon (Тархун)

    La recette du « Tarhun » de Lagidze. Il fut le premier à ajouter de l’extrait de la plante d’estragon du Caucase. En production de masse, cette boisson sans alcool est l’une des plus prisée de Russie. Ne la manquez pas lors de votre passage.

    blank

    Citro (Ситро)

    La boisson « Extra-Citro » se compose d’une infusion d’agrumes (orange, mandarine, citron) combinée à de la vanille.

    blank

    Buratino (Буратино)

    La plus célèbre limonade soviétique. Ça conception était relativement simple: eau, sucre, citrons et oranges. Tout naturel, et si savoureux.

    blank

    Sayan (Саяны)

    La recette de cette limonade s’est développée au milieu des années 60. « Sayan » est maintenant moins populaires que « Baikal » mais cela n’enlève rien à son goût remarquable ! De l’extrait de prune est ajouté à la base de limonade et donne à la boisson une saveur légèrement amère.

    blank

    LAISSEZ UNE RÉPONSE, PARTAGEZ VOTRE AVIS

    Veuillez écrire votre commentaire!
    Veuillez entrer votre nom ici

    Restons en contact

    Recevez toutes les semaines un condensé de nos meilleurs articles.

    Envie d'aventure ?

    Venez découvrir la Russie grâce à nos excursions avec un guide privé

    À LIRE

    Offres d’emploi en Russie pour francophones

    Toutes les offres d’emploi qu’Alexandre de Russie a reçu et trouvé sur les différentes plateformes. Elles sont toutes destinées à des francophones.

    Permis de séjour permanent (VNJ)

    Le permis de séjour permanent VNJ vous permet de rester d'une manière indéfinie en Russie mais pour cela il faut remplir les conditions d'obtention et surtout en faire la demande. Alexandre de Russie vous aide dans ses démarches administratives.

    Îles Solovki et son Monastère Solovetski

    Les îles Solovki en Carélie constituent un archipel unique, patrimoine mondial de l’UNESCO, nature immaculée et tristement célèbre pour son goulag.

    Les fontaines de Peterhof

    Tous les jours à 11 heures du matin, 12 personnes mettent en marche les 176 fontaines de Peterhof afin que la magie puisse opérée.

    Nos derniers articles

    Comment prendre le bus à Moscou ?

    A Moscou, le bus est le type de transport le plus populaire et le plus utilisé après le métro. Les premiers bus sont apparus dans la ville avant la Révolution de 1917. Aujourd’hui 18 flottes de bus exploitent plus d’un millier d’itinéraires différents, pouvant vous transporter dans toute la ville et sa banlieue.

    Turandot le palais panasiatique

    Andrey Dellos a conçu le Turandot comme un palais du XVIIIème. Cuisine subtile panasiatique dans un cadre aristocratique unique.

    Bolchoï

    Le restaurant Bolchoï est un classique du groupe Novikov qui a toutes ses chances pour rester au même endroit les 20 prochaines années.

    Mini-série: Comment je suis devenu russe

    Cette série c'est l'histoire d'un américain qui raconte comment il est devenu russe de cœur. Stéréotypes russe accentués d'une manière grotesque hilarante.

    Articles similaires