More

    Votre guide de confiance au meilleur prix

    Culture Cuisine Thé Kusmi

    Thé Kusmi

    Les thés Kusmi sont les principaux fournisseurs de thé en Russie avec le négociant Perlov et les frères Mariage à la fin du XIXe siècle. Tout le monde connaît les frères Mariage et les moscovites connaissent l’emblématique magasin de thé Perlov mais personne ne sait que les thés Kusmi que vous trouvez dans tous les aéroports sont d’origine russe.

    Histoire du thé Kusmi

    1867 – De la campagne au leader du thé en Russie

    Pavel Mikhailovich Kuzmichev était le fils aîné d’une famille de paysans ordinaire. À l’âge de 14 ans, il quitte la maison de son père pour trouver un emploi à Saint-Pétersbourg. Au début, Pavel travaille dans le service de livraison d’un marchand de thé. Le propriétaire de l’entreprise découvre tôt le potentiel du garçon et lui transmet son savoir du mélange des thés. Aujourd’hui encore, le thé Kuzmi est associé au thé « à la russe », ce qui implique le mélange du thé avec d’autres plantes et d’autres saveurs.

    kusmi thé prince vladimir

    Pavel travailla pour ce marchand de thé jusqu’à son mariage avec la fille d’un riche marchand de papier. L’employeur de Paul fut si heureux qu’il soit apparenté à une si bonne famille qu’il lui offrit un petit salon de thé dans la rue Sadovaya. C’est à partir de là, en 1867, que commence l’histoire de la marque de thé Kuzmi. La femme de Pavel, Alexandra lui a donné deux enfants : Viatcheslav (1878) et Elizaveta (1880). C’est aux enfants que Kouzmichev a dédié un mélange de thé spécial « Bouquet de Fleur », qui sera plus tard connu sous le nom de « thé royal ».

    En 1901, la compagnie de thé de Pavel Kouzmichev était l’une des trois plus importantes de Russie et comptait 11 maisons de thé. À la veille de la fête consacrée au 900e anniversaire de l’accession au trône du prince Vladimir Svyatoslavich, Baptiste de Russie, la maison de thé de Kouzmichev a reçu l’ordre de créer un mélange festif spécial. C’est ainsi que la marque de thé Prince Vladimir a été inventée. Les thés sont mis en boite métallique pour qu’ils se conservent mieux.

    1907 – Le départ de Russie

    En 1907, Paul envoie son fils, Viatcheslav, à Londres pour étudier le thé. À cette époque, Londres était la capitale mondiale du thé et Viatcheslav est devenu le principal « mélangeur » de thé. Il ouvre la branche britannique de P.M. Kousmichoff & Sons dans la rue Queen Victoria. Très vite, Viatcheslav retourne en Russie et se lance dans l’entreprise familiale après la mort de son père en 1908. Il possède alors 51 usines de thé dans les grandes villes russes. Aujourd’hui, le paradoxe est qu’il n’y a pas une seule boutique de cette célèbre marque de thé en Russie.

    thé kusmi

    En 1916, en prévision de grands changements, Viatcheslav transfère la majeure partie de sa fortune à la succursale de Londres et, en 1917, il ouvre son premier atelier de thé à Paris, avenue Niel, appelé Maison Kusmi-Thé. Il y passe la majeure partie de son temps, tandis que sa famille reste à Saint-Pétersbourg. À la veille de la révolution, Viatcheslav envoie sa famille dans le Caucase, suivant son intuition. Lorsque les « Rouges » se déplacent vers le sud, il organise la fuite de sa famille, d’abord à Constantinople, puis à Paris en 1920.

    À Paris, la famille Kouzmichev vit moyennement bien. Viatcheslav et sa femme ont eu trois enfants : Constantin, Hope et Vera. Des mentors célèbres ont enseigné aux enfants la musique et le sport. Par exemple, Konstantin et Nadezhda jouaient du violon, et Vera du piano. Un jour, Vera rencontre Rakhmaninov au Conservatoire de Paris et devient rapidement une célèbre chanteuse d’opéra.

    1927 – La fin est proche

    Dans les années de l’entre-deux-guerres, la famille a également prospéré, ouvrant des bureaux à New York, Hambourg et Constantinople. Viatcheslav a décidé de déplacer son entreprise principale à Berlin, où il y avait à l’époque une importante communauté russe.

    Viatcheslav Kouzmichev est mort immédiatement après la Seconde Guerre mondiale en 1946, laissant à son fils Constantine une entreprise de toute une vie qui a été considérablement affaiblie pendant la guerre. Cependant, Konstantin n’avait pas le même sens des affaires que son père et son grand-père. C’était un romantique et un buveur de thé, mais il ne connaissait pas du tout les chiffres. En 1972, il se sépare pour un centime du commerce de thé familiale, qui était alors au bord de la faillite.

    Dans les années qui ont suivi, Kousmichoff a continué à vendre du thé avec un succès variable. Les hommes d’affaires qui ont acheté la société à Konstantin étaient tout aussi artistiques et manquaient de compétences en matière de gestion.

    2003 – Un nouveau souffle

    La marque de thé Kusmi a été presque complètement oubliée jusqu’en 2003, date à laquelle elle est rachetée par les frères Orebi, issus d’une longue lignée de marchants et négociants. En 1962, les Orebi décident de se concentrer exclusivement sur le cacao et le café avant de mettre un pied dans le thé.

    Ils ont relevé le défi de perpétuer les traditions de Pavel, Viatcheslav et Konstantin Kousmichev et de développer la réputation internationale de la marque de thé Kusmi.

    Cliquez sur l’image pour accéder au coffret Assortiment 12 Recettes Incontournables à 20€.

    blankblank

    2017 à 2020 – Développement de la maison de thé

    En un peu plus de dix ans, la maison, devenue incontournable, a ouvert 85 boutiques dans 35 pays, propose 100 mélanges de thé produits tout près du Havre et emploie plus de 600 personnes dans le monde. Une saga qui n’est pas près de s’arrêter !

    En 2020 Kusmi tea lance sa gamme de thé bio.

    Les mélanges russes historiques

    Pour apprécier au mieux ce thé, nous recommandons une infusion de 3 à 4 minutes avec une eau à 90°C. Cliquez sur une des boites pour accéder au magasin.

    Prince Vladimir

    blankblank

    Une recette sur une base d’Earl Grey qui associe du thé noir à la rondeur de la vanille et aux notes acidulées du pamplemousse, de l’orange et du citron vert

    Découvrez le thé Prince Wladimir, une des recettes incontournables de la maison Kusmi Tea. Créé en 1888 en hommage à Wladimir le Grand, grand-prince de Kiev.

    Anastasia

    blankblank

    Inspiré du mythe de la grande duchesse Anastasia, fille du Tsar Nicolas II, ce thé vous invite à un voyage gustatif dans la Russie des Tsars.

    Le mélange de thé noir Earl Grey Anastasia bio est délicatement relevé par des notes de bergamote, de citron et de fleur d’oranger.

    Label Impérial

    blankblank

    Ce thé vert, alliance subtile d’orange, de cannelle et de réglisse, est le mélange idéal pour tous les gourmands en quête de nouvelles découvertes.

    Son petit plus : ses notes de vanille qui apportent une touche de douceur.

    Saint-Pétersbourg

    blankblank

    Une recette gourmande d’Earl Grey qui mêle le thé noir aux notes de caramel, de vanille et de fruits rouges.

    Kashmir Tchaï

    blankblank

    Figurant parmi les plus anciennes recettes de la maison, le Kashmir Tchaï est un mélange de différentes épices dont la cardamome, la cannelle, le gingembre et le clou de girofle. C’est l’allié idéal pour une pause détente. 

    Karavan No. 50

    blankblank

    Autre compagnon de voyage sur la route du thé : Karavan N°50. Ce nouveau mélange envoûtant libère des parfums délicats et des notes aromatiques. Les curieux et les amateurs de thé noir sont formels : « un véritable délice ! ».

    La gamme comprend également de nombreux thés noirs, verts, blancs, des infusions, des mélanges bien-être et des déthéinés. Pour offrir, Kusmi tea propose de très beaux coffrets assortiment que vous pouvez retrouver ici.

    2 COMMENTAIRES

    SOUTENEZ NOUS, METTEZ DES ETOILES, PARTAGEZ L'ARTICLE ET DONNEZ VOTRE AVIS

    Veuillez écrire votre commentaire!
    Veuillez entrer votre nom ici

    Restons en contact

    Recevez toutes les semaines un condensé de nos meilleurs articles.

    Envie d'aventure ?

    Venez découvrir la Russie grâce à nos excursions avec un guide privé

    À LIRE

    Offres d’emploi en Russie pour francophones

    Toutes les offres d’emploi qu’Alexandre de Russie a reçu et trouvé sur les différentes plateformes. Elles sont toutes destinées à des francophones.

    Permis de séjour permanent (VNJ)

    Le permis de séjour permanent VNJ vous permet de rester d'une manière indéfinie en Russie mais pour cela il faut remplir les conditions d'obtention et surtout en faire la demande. Alexandre de Russie vous aide dans ses démarches administratives.

    Île de Kiji sur le lac Onega

    L'île de Kiji située sur le lac Onega est inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO et donc à visiter sans attendre. Nous vous expliquons comment faire.

    Les collections de l’Hermitage de Saint-Petersbourg

    Réparties dans 4 bâtiments les 400 salles du musée de l'Hermitage à Saint-Petersbourg accueillent ses gigantesques collections.

    Nos derniers articles

    Ruskeala le parc de montagne de marbre

    Le parc Ruskeala est la principale fierté de la Carélie. C'est une combinaison étonnante de montagnes de marbre, de lacs turquoise et de verdure luxuriante.

    Zefir la guimauve russe

    Le zefir ou Zephyr est une délicatesse russe qui n'est autre qu'une guimauve que l'on peut trouver sous différentes formes.

    Secrets d’Histoire sur la Russie

    Secrets d'Histoire est sans nul doute l'une des émissions les plus regardées en France. Retrouvez ici tous les épisodes consacrés à la Russie.

    Les plus beaux ponts de Saint-Pétersbourg

    Voici notre selection des plus beaux ponts de Saint-Pétersbourg à ne pas manquer lors de votre visite de la capitale culturelle de la Russie.

    Vous aimeriez lire également