More

    Votre guide de confiance au meilleur prix

    Palais Youssoupov

    Le palais Youssoupov sur la Moïka est la résidence de cinq générations de la noble et riche dynastie des princes Youssoupov. Ils possédaient ce palais, qui attire l’attention, par les intérieurs luxueux des salles de cérémonies. Toutefois, un événement historique et mystérieux, couvert de légendes, a eu lieu dans ces murs. En effet, le palais Youssoupov est le site du meurtre de Grigori Raspoutine qui le rendit encore plus célèbre. Ce bâtiment est l’un des 57 domaines de la famille princière Youssoupov, mais peut-être le plus célèbre, avec le domaine d’Arkhangelskoye à Moscou.

    Histoire du palais Youssoupov

    La première mention du palais remonte au début du XVIIIème siècle. Le domaine de la nièce de Pierre Ier, Tsarevna Praskovya Ivanovna, est apparu sur les cartes de Saint-Pétersbourg. Cependant, sa structure en bois était de taille nettement inférieure à celle du bâtiment actuel. En 1726, elle installa le régiment Semyonovsky qui y resta jusqu’en 1742.

    Ensuite, ce palais fut acquis par le comte Piotr Ivanovitch Chouvalov, maréchal à la cour de l’impératrice Elizabeth Petrovna. Son fils et héritier, Andrei Petrovich Shuvalov, a repris le palais et l’a rénové grâce aux talents de l’architecte français Jean-Baptiste Vallin de La Mothe.

    En 1795, l’impératrice Catherine acquis le domaine pour la comtesse Alexandra Branitskaya. Cette amie intime de l’impératrice est la nièce de Grigori Potemkine, l’amant de l’impératrice.

    Acquisition du palais par les Youssoupov

    Le palais passe aux mains des princes Youssoupov en 1830, suite à son acquisition par Boris Nikolaevich Youssoupov.

    Dès le début de sa possession par le prince Youssoupov, sa reconstruction, importante, a commencé. Dans la période de 1830 à 1838, les modifications suivantes ont été apportées à l’aspect architectural : aménagement de l’escalier principal, aménagement des jardins, construction du 3ème étage et d’une salle de banquet, et décoration des salons, galerie et théâtre.

    Son fils, Nikolai Yusupov, né en 1827, sera le dernier représentant masculin de la famille Youssoupov. En 1861, la fille de Nikolai Yusupov, Zinaida, naîtra et elle épousera en 1882 le comte Felix Sumarokov-Elston.

    C’est de cette union, en 1887, qu’est né Felix Feliksovich Youssoupov, le dernier des princes Yusupov, participant au meurtre de Grigori Raspoutine.

    En février 1914, Felix Yusupov épousa Irina Alexandrovna Romanova, qui était la nièce de l’empereur Nicolas II. Après le mariage, dans l’aile gauche du palais sur la Moka, on aménagea des chambres pour le jeune couple.

    Dans la période de 1890 à 1916, une restauration à grande échelle a eu lieu dans le palais, au cours de laquelle :

    • On installa l’électricité, l’assainissement de eau et le chauffage central
    • Reconstruction du théâtre
    • On créa le salon mauresque, la grande salle et la salle à manger

    Suite à la révolution et au meurtre

    Dans la nuit du 30 décembre 1916, Grigori Raspoutine, le mentor spirituel de l’empereur Nicolas II, est assassiné dans le palais Youssoupov. Les conspirateurs craignaient son influence indûment forte sur le tsar.

    En 1925, le palais Youssoupov fut réquisitionné par le commissariat de l’Éducation de la ville qui le transforma en musée. Aujourd’hui, le palais est utilisé comme palais de la culture pour les enseignants et de musée consacré au mode de vie de la noblesse russe avant la révolution.

    Architecture et intérieurs

    Des travaux de reconstruction et d’aménagement du palais ont été menés à l’époque par les célèbres architectes :

    • Andrey Alekseevich Mikhailov            
    • Alexander Alexandrovich Stepanov            
    • Alexander Dmitrievich Schilling            

    En visitant le palais, les invités ont la possibilité de découvrir les salles de cérémonie, et les chambres privées de la famille princière. Le palais Youssoupov est appelé, à juste titre, l’encyclopédie de l’intérieur aristocratique de Saint-Pétersbourg.

    Des peintres italiens ont travaillé sur les intérieurs du palais. Parmi eux, Antonio Vigi, le plus grand maître de la peinture décorative en Russie de son temps.

    Salles du palais

    Les salles du palais sont décorées dans des styles différents. Vous pouvez y trouver des classiques russes, des motifs arabes, des imitations de la Renaissance italienne et française, baroque, rococo. L’intérieur a l’air exquis : des tapisseries françaises, des miroirs sculptés vénitiens, parquet en bois précieux, porcelaine et œuvres de grands maîtres de la peinture et de la sculpture.

    Palais Youssoupov

    Escalier principal

    Dans le hall du palais, les invités sont accueillis par un escalier époustouflant. Des figures allégoriques d’Asie, d’Afrique, d’Europe et des Amériques se tiennent de chaque côté du grand escalier en marbre, symbolisant l’hospitalité. Au-dessus des escaliers se trouve un lustre de 130 bougies.

    En 1863, l’architecte Stepanov installa cette escalier après avoir été acquis par Nikolai Borisovich Yusupov lors d’un voyage en Europe. La légende raconte que Nikolai l’a vu dans une vieille villa italienne. Il dut acheter la villa entière pour récupérer ce fameux escalier qui fut acheminé à Saint-Pétersbourg en 1859. La villa est restée en Italie.

    Salle des colonnes blanches

    Le plus grand salon du palais peut accueillir jusqu’à 200 personnes. L’espace de 2 étages est décoré de colonnes. Un splendide piano à queue est installé dans la salle, et des concerts y sont souvent organisés.

    Suit l’enfilade de salons d’apparat : Salon rouge, Salon bleu et Salon vert.

    Grande rotonde

    Cette salle servait de bureau de cérémonie. Décorée dans le style du classicisme tardif, son cercle ici est créé par 8 colonnes. La salle est décorée avec des vases candélabres en porcelaine, un lampadaire héraldique, une cheminée en marbre blanc italien et un pittoresque plafond.

    Salon mauresque

    Lorsque la famille princière était en résidence au palais, l’atmosphère de l’Orient régnait dans le salon avec une fontaine entourée de plantes travaillées, des canapés recouverts de tissu persan, et des récipients contenant de l’encens étaient installés dans les niches murales. Le salon est décoré de sculptures en marbre, les murs sont ornés d’inscriptions dorées tirées du Coran.

    Église intégrée au bâtiment

    Les travaux de sa création ont commencé en 1878. L’église a été conçue dans le style byzantin. Vasily Alexandrovich Kenel, académicien d’architecture de l’Académie impériale des arts, a été recruté pour la circonstance.

    Tous les événements familiaux importants ont eu lieu dans l’église :

    • mariage de la princesse Zinaida Yusupova et du comte Felix Sumorokov-Elston en 1882           
    • baptême de leur fils, Felix Yusupov en 1887            
    • baptême de leur fille Irina en 1915            

    L’église a continué à fonctionner jusqu’en 1917. Après la révolution, elle fut fermée et transformée en amphithéâtre. Puis, en 2015, elle fut entièrement restaurée.

    Palais Youssoupov

    Le théâtre

    À l’époque tsariste, ce théêtre était le centre de la vie sociale à Saint-Pétersbourg. Des membres de la famille impériale étaient régulièrement invités aux représentations.

    Des groupes et des solistes célèbres se sont produits sur la scène du théâtre : orchestres dirigés par Mikhail Glinka et Yuri Temirkanov, Fedor Chaliapine, Franz Liszt ou Anna Pavlova. 

    Le théâtre dispose désormais d’un vaste répertoire, constamment mis à jour.

    La magnifique scène de théâtre, créée au XIXe siècle, a été conservée dans son aspect d’origine. L’intérieur baroque luxueux allie le rouge et l’or.

    Sous-sol

    Voici le lieu du meurtre de Grigory Raspoutine. L’exposition « Grigory Raspoutine : Pages de vie et de mort » est désormais organisée et présentée ici. Les invités sont plongés dans l’atmosphère, regardant des personnages de cire : les conspirateurs, participants au meurtre et la victime, assise à table. Le guide raconte aux invités la chronologie des événements qui se sont déroulés ici, un soir de décembre 1916.

    Palais Youssoupov

    L’assassinat de Grigori Raspoutine

    Le palais a acquis une renommée particulière en tant que lieu du meurtre d’un ami de la famille royale, le guérisseur Grigory Raspoutine, l’une des personnalités les plus controversées de l’époque de l’Empire russe.

    Meurtre avec préméditation

    Selon le plan des conspirateurs, ils étaient censés attirer Grigori Raspoutine au palais Youssoupov, sous prétexte de lui faire rencontrer l’épouse du prince Félix Youssoupov, Irina. Rencontre que, selon des sources, Raspoutine sollicitait depuis longtemps.

    Cependant, au moment de la tentative d’assassinat, la princesse Yusupova a été envoyée en Crimée. Il était prévu de réaliser ce plan dans le sous-sol, d’où les bruits de coups de feu ne seraient pas entendus. Peu avant l’arrivée de Raspoutine, des meubles coûteux ont été placés là, et une table a été dressée avec plusieurs sorte de vins et de gâteaux. Le tout au cyanure, ce qui était censé ôter la vie du favori du tsar.

    Tard dans la nuit, Felix Yusupov a rencontré Grigori et l’a escorté à la table, expliquant qu’Irina descendrait un peu plus tard, car maintenant elle avait des invités. Pendant ce temps, au deuxième étage, les conspirateurs, allumant le phonographe imitant la présence des invités. Sommé d’attendre autour des boissons et des mets, Raspoutine ingéra le « traitement ». Cependant, l’effet escompté du cyanure de potassium n’a pas suivi, ce qui ne pouvait tout simplement être ni supposé, ni expliqué.

    Après avoir bu le vin, Grigori commença à demander une rencontre avec Irina, et Félix monta à l’étage, où, après une discussion entre les conspirateurs, il fut décidé de terminer ce qu’il avait commencé.

    Le prince est entré dans la salle du sous-sol avec un pistolet et a immédiatement tiré un coup de feu sur Raspoutine, après quoi les complices ont également accouru dans la pièce. L’un des conspirateurs, le docteur Lazovert, a déclaré que Grigory était toujours en vie, mais que la blessure était mortelle.

    Presque immortel

    Ne voulant pas regarder les convulsions de Raspoutine mourant, tous les participants à cette conspiration ont donc quitté le sous-sol en prévision de la mort attendue. Après un certain temps, Félix est retourné dans la pièce pour vérifier si Raspoutine était mort, mais celui-ci s’est soudainement réveillé, et s’est précipité pour étrangler le prince, qui avec difficultés pour se libérer, a finalement rejoint les conspirateurs. À ce moment-là, Grigori est sorti dans la cour, mais l’un des meurtriers, Purishkevich, a tiré sur lui à plusieurs reprises. Deux balles ont atteint Raspoutine, l’atteignant au cou et à la tête.

    Montrant encore des signes de vie, mais dans un état inconscient, Raspoutine a été chargé dans une voiture, et emmené sur le quai de la rivière Malaya Nevka, où, sous le couvert de la nuit, il a été glissé sous la glace.

    Selon un examen effectué deux jours après le meurtre, lorsque le cadavre a été ramené à terre, Raspoutine était encore en vie durant au moins 7 minutes, alors qu’il était sous l’eau.

    Tous ces faits font croire aux superstitieux, aux forces surnaturelles qui aidèrent Raspoutine, tout au long de sa vie, et même au moment de la mort inévitable.

    Cependant, il n’y a toujours pas d’informations fiables sur le meurtre, car le témoignage des assassins a été confus et modifié à plusieurs reprises, sous la pression des autorités.

    Visite guidée le palais Youssoupov

    Notre partenaire vous propose un tour guidé en français en 2 h pour aller à l’essentiel et ne rien louper (billet d’entrée inclus). En plus, vous pouvez bénéficier de 5% de remise avec le code ALEXANDRE5. Cliquez sur la bannière ci-dessous.

    tsar visite guidée

    2 COMMENTAIRES

    SOUTENEZ NOUS, METTEZ DES ETOILES, PARTAGEZ L'ARTICLE ET DONNEZ VOTRE AVIS

    Veuillez écrire votre commentaire!
    Veuillez entrer votre nom ici

    Restons en contact

    Recevez toutes les semaines un condensé de nos meilleurs articles.

    Envie d'aventure ?

    Venez découvrir la Russie grâce à nos excursions avec un guide privé

    À LIRE

    Offres d’emploi en Russie pour francophones

    Toutes les offres d’emploi qu’Alexandre de Russie a reçu et trouvé sur les différentes plateformes. Elles sont toutes destinées à des francophones.

    Permis de séjour permanent (VNJ)

    Le permis de séjour permanent VNJ vous permet de rester d'une manière indéfinie en Russie mais pour cela il faut remplir les conditions d'obtention et surtout en faire la demande. Alexandre de Russie vous aide dans ses démarches administratives.

    Île de Kiji sur le lac Onega

    L'île de Kiji située sur le lac Onega est inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO et donc à visiter sans attendre. Nous vous expliquons comment faire.

    Les collections de l’Hermitage de Saint-Petersbourg

    Réparties dans 4 bâtiments les 400 salles du musée de l'Hermitage à Saint-Petersbourg accueillent ses gigantesques collections.

    Nos derniers articles

    Cathédrale Smolny et son couvent

    La cathédrale Smolny est l'une des plus belles de Saint-Pétersbourg. Sa fondation est associée au nom d'Elizaveta Petrovna.

    Croiseur Aurore – Navire de guerre

    Le croiseur Aurore à Saint-Pétersbourg est un navire de guerre de 1er rang de la flotte de la Baltique, devenu l'un des symboles de la Révolution d'Octobre.

    Pulkovo – Aéroport international de Saint-Pétersbourg

    L'aéroport international Pulkovo est le seul aéroport de Saint-Pétersbourg et le plus grand port aérien de la région de la Baltique.

    Palais Alexandre et son parc à Tsarskoïe Selo

    Le palais Alexandre et son sublime parc ont été commandés par Catherine II pour le mariage de son petit-fils. Découvrons ce qu'ils renferment.

    Vous aimeriez lire également