Plus
    Saint PétersbourgDivertissementsPeterhof - Le Grand Palais et ses jardins

    Peterhof – Le Grand Palais et ses jardins

    Un de nos musées préférés à Saint-Petersbourg

    Peterhof (En russe : Петергоф) est souvent comparé à Versailles, mais cette immense résidence impériale ne se situe pas en France, mais bien en Russie sur la mer Baltique. C’est le musée le plus visité de Russie, environ 4,2 millions de touristes le visitent chaque année. Cet article est la base du guide complet sur Peterhof.

    Temps de lecture estimé : 15 minutes

    Avis d’Alexandre de Russie

    Quand vous allez à Paris vous rêvez de voir Versaille, quand vous allez à Saint-Petersbourg vous rêvez de voir Peterhof. Les fils d’attente peuvent être extrêmement longues en saison alors privilégiez le début et la fin de saison.

    tsar visite guidée

    Plan de Peterhof

    plan de peterhof
    Cliquez sur le plan pour télécharger le PDF au format HD

    Un point d’histoire

    Peterhof signifie « la cour de Pierre » en Allemand. Au début du XVIIIe siècle, l’empereur engagea les meilleurs architectes, sculpteurs et ingénieurs, comme Francesco Bartolomeo Rastrelli, Nicola Michetti et Jean-Baptiste Leblond. Malgré la mort de Pierre le Grand, la construction continua, sous la gouvernance de ses successeurs. L’immense terrain pourrait accueillir jusqu’à 500 terrains de Football. Le système d’irrigation unique est aussi une promenade privilégiée par les visiteurs, à travers les sources et les réservoirs.

    Le Grand Palais à Peterhof

    Le Grand Palais, avec la Grande Cascade située devant sa façade, est l’attraction principale de Peterhof et la caractéristique architecturale dominante de tout le complexe du palais et du parc. Du XVIIe au XIXe siècle, le Grand Palais était la grande résidence des tsars russes, où se déroulaient des événements importants, des célébrations et des réceptions, des bals et des mascarades.

    Aujourd’hui, le Grand Palais est un musée d’histoire et d’art unique, dont la collection comprend environ 3500 pièces, dont des peintures et de la porcelaine, des tissus et des meubles uniques, ainsi que des objets personnels ayant appartenus aux souverains russes

    Architecture du grand palais

    Le majestueux bâtiment se divise en plusieurs parties, dont la plus grande est la partie centrale à trois étages, reliée à de petites galeries d’un étage avec des ailes à deux étages : dans la partie orientale se trouve le bâtiment de l’église et dans la partie occidentale : le bâtiment « Sous les armoiries ».

    La façade nord, qui fait face à la mer et à la Grande Cascade, longe le bord de la terrasse du parc et s’étend sur 268 mètres. Sur le côté sud, le Grand Palais est construit sous la forme d’une large lettre « P », formée par sa partie centrale et deux bâtiments de trois étages attenants.

    Les façades du bâtiment, peintes en jaune vif, sont décorées avec sobriété, sans superflu. La décoration utilise des éléments typiques de l’architecture baroque : cartouches luxuriants sur les ouvertures des fenêtres, bas-reliefs dans les pignons et motifs de balcon forgés, blanc rustique et pilastres. Le bâtiment monumental compte environ 30 pièces.

    L’entrée pour les invités a été aménagée dans la partie ouest du bâtiment, où se trouve l’escalier de parade, créé par Rastrelli en 1751. Des statues dorées et des bouquets sculptés, des cariatides et des cartouches rococos, ornent l’escalier de parade.

    En passant par les salles d’entrée, vous pouvez entrer dans la salle de Réception Bleue, qui servait de secrétariat avec un journal de bord quotidien, où tous les événements de la vie du palais étaient enregistrés. Les portes ouest de la Réception Bleue mènent au Corps d’Armes.

    Les invités peuvent ensuite descendre les escaliers de devant pour se rendre à l’enfilade des salles de cérémonie officielles.

    Les salles de cérémonie

    La salle Chesmen (En russe : Чесменский зал) est une salle d’attente située devant la salle du trône, où les fonctionnaires attendaient le début de la réception. La décoration principale de la salle est constituée de peintures de l’artiste allemand Hackert représentant les épisodes les plus dramatiques de la bataille de Chesmen, au cours de laquelle la flotte russe dirigée par le comte Alexei Orlov a vaincu la flotte turque.

    La salle du trône (en russe : тронный зал) est la salle la plus spacieuse conçue pour les réceptions, les bals et les concerts, avec une superficie de 330 mètres carrés. À l’origine, cette salle brillait par sa splendeur, mais en 1777, selon le projet du Jury Felten, elle a été redécorée dans le style classique.

    La salle d’audience (En russe : Аудиенц зал) était destinée aux petites réceptions de l’impératrice Elisabeth. Sa conception a été réalisée par Rastrelli. C’est un véritable chef d’œuvre d’architecture.

    Au XVIIIe siècle, la Salle de danse était appelée « Salle des Marchands », son espace spacieux de 270 mètres carrés occupait la majeure partie de la moitié ouest du Grand Palais. Les fenêtres étaient disposées sur deux niveaux, des sculptures dorées, des peintures et de nombreux miroirs servaient de décorations. Le parquet est fait de chêne clair et foncé, d’érable et de noyer.

    Selon la légende, Elisabetha Petrovna ordonna à Rastrelli de décorer plus magnifiquement la salle : « autant que possible à la dorure … », car ces appartements servaient à recevoir les nobles représentants des marchands, qui, selon l’Impératrice, aimaient l’or.

    La salle à manger blanche était destinée aux dîners de gala et a été conçue à l’origine par Bartolomeo Rastrelli. De 1774 à 1775, Yuri Felten changea considérablement la salle, en une décoration à l’opposé de ce qui existait. Au lieu des paillettes de la dorure et des miroirs de lumière, l’intérieur a été décoré dans des canons stricts du classicisme. Au centre de la salle se trouve une immense table recouverte d’une nappe blanche et servie pour 30 personnes avec un service en faïence créé par le célèbre maître anglais Josiah Wedgwood. La salle des images est la plus ancienne, elle a été décorée à l’époque.

    La salle des tableaux est la plus ancienne, elle a été décorée du vivant de Pierre. Elle est ornée de tapisseries de maîtres français et de 16 tableaux d’artistes italiens. C’était à l’époque la plus grande salle où participèrent les artistes Nicolò Michetti et Jean Baptiste Leblon. Au milieu du XVIIIe siècle, la conception de la salle a été modifiée par B.F. Rastrelli.

    Le jardin inférieur

    Le jardin inférieur qui donne sur le golf de Finlande est immense. Afin de vous faciliter la lecture nous l’avons découpé en plusieurs articles.

    Peterhof disposent de 176 fontaines réparties sur son territoire. Retrouvez notre article sur ce système hydraulique unique au monde avec toutes les principales fontaines ici.

    La grande cascade

    La Grande Cascade est la principale fontaine de Peterhof et n’a pas d’égale en volume et en taille, en luxe et en expressivité. La Grande Cascade est l’une des plus grandes structures de fontaines au monde – elle se compose de trois escaliers en cascade et de deux grottes, 75 fontaines et 255 sculptures en bronze, mascarons et bas-reliefs, ainsi que d’autres détails décoratifs.

    La fontaine de Samson

    peterhof
    La fontaine de Samson au centre avec les grottes inférieures et supérieures derrière et la grande cascade de part et d’autre

    Pierre le Grand prévoyait d’établir au pied de la Grande Cascade une fontaine avec une statue d’Héraclès battant l’hydre lernéenne. Cependant, ses plans ne se sont pas réalisés. Ce n’est qu’en 1835, sous le règne de l’impératrice Anna Ivanovna, en l’honneur du 25e anniversaire de la victoire sur les Suédois à la bataille de Poltava, que fut installée la fontaine « Samson déchirant la bouche d’un lion ». L’eau projetée en l’air par la bouche des lions atteint les 21 mètres.

    Les grottes inférieures et supérieures

    Les Grottes, derrière les fontaines ont été réalisées en 1716 et sont éclairées par une lumière naturelle. Conformément au plan de Pierre le Grand, les murs de la structure souterraine sont tapissés de tuf et de coquillages, décorés de mascarons. À cette époque, seuls les personnes suffisamment petites et légères pouvaient travailler dans les réseaux de tuyaux pour les réparer. Aujourd’hui, l’entretien est réalisé grâce à des moyens techniques.

    Le palais Monplaisir et ses jardins

    Selon le plan de Pierre le Grand, le palais de Monplaisir a été conçu comme « une maison confortable pour un homme éclairé ». Il a été construit par les plus grands maîtres de l’époque, et peut donc être considéré comme un modèle d’architecture et d’artisanat du début du XVIIIe siècle. Sa construction et sa décoration témoignent de toutes les nouvelles tendances de l’époque.

    Ce palais est une résidence à part entière que nous vous invitons à découvrir dans notre article dédié ici.

    Le pavillon de l’Ermitage

    Le premier Ermitage russe a été créé à l’ouest du parc de Peterhof, par décret de Pierre Ier. Le mot « ermitage » en français signifie « désert » ou « maison d’ermite ». Aux XVIIe et XVIIIe siècles, la mode de ces bâtiments était très répandue parmi les aristocrates européens, et des ermitages ont été construits dans des parties isolées de tous les parcs ordinaires. Lorsque Pierre Ier a visité la Prusse orientale, il y a vu d’élégants pavillons et a voulu avoir son propre « lieu de solitude » à Peterhof.

    Retrouvez plus d’information sur ce pavillon dans notre article dédié ici.

    Le palais Marly et son étang

    Le palais Marly est situé dans la partie ouest du parc du bas de Peterhof, près de la limite entre deux étangs. L’étang Marly à l’est et l’étang Sektorial à l’ouest. Le palais de Marly a été nommé ainsi, après la visite de Pierre le Grand à la résidence du roi de France Louis XIV, à Marly-le-Roi, en 1717. C’est un bâtiment modeste et élégant, de deux étages, de forme cubique, également conçu par l’architecte Johann Braunstein entre 1721 et 1723.

    Ce palais est également une résidence à part entière que nous vous invitons à découvrir dans notre article dédié ici.

    Le jardin supérieur

    De 1733 à 1739, les architectes Mikhaïl Grigorevni Zemtsov, I. Blank, I. Davydov et le sculpteur Bartolomeo Karlo Rastrelli donnèrent au Jardin supérieur (ou Верхний парк, « Verhni parc » en russe) son caractère exceptionnellement grandiose et solennel.

    Le jardin supérieur a été créé pour servir d’entrée principale à la résidence royale. Il s’étend sur une superficie de 15 hectares, devant la façade sud du Grand Palais Peterhof.

    Sur trois côtés, le jardin est entouré d’une clôture érigée selon le projet de Francesco Bartolomeo Rastrelli en 1754, le long de la ligne d’un fossé qui entourait le territoire du parc au début du XVIIIe siècle. La clôture est constituée de 150 piliers de pierre sculptés, décorés de cartouches, avec des masques de lion en relief. De hautes portes forgées, avec deux pylônes massifs, mènent au jardin supérieur.

    Il est intéressant de noter que du vivant de Pierre, la fonction cérémonielle du Jardin supérieur était combinée à sa fonction domestique. Dans des potagers délimités géométriquement par des bosquets, on cultivait des fruits, des légumes, des baies, des herbes, diverses herbes médicinales. Dans les étangs, on élevait des poissons.

    Neptune domine

    Sur le côté de la cascade de la fontaine de Neptune, se trouve la statue d’Apollon du Belvédère, qui a remplacé la figure de l’hiver, il y a plusieurs décennies, tandis que de l’autre côté se trouvent les déesses et les dieux : Flore (déesse du printemps), Pomone (déesse de la fertilité), Zéphyr (dieu des vents d’ouest) et Vertumne (dieu des jardins). Toutes ces sculptures ont été créées par l’Italien Antonio Bonazza.

    peterhof

    La fameuse sculpture de Neptune a été achetée dans la ville allemande de Nuremberg par l’empereur Paul Ier. Elle a été réalisée au milieu du XVIIe siècle. Le chef d’œuvre de Nuremberg était au départ destiné à la « Fontaine de la Paix », pour marquer la fin de la guerre entre Nuremberg et la Suède. Cependant, cette fontaine n’a jamais été construite par manque de fonds. Le groupe sculptural a été conservé longtemps dans un entrepôt, jusqu’à ce que l’empereur Paul Ier décide de l’acheter pour Peterhof. Ainsi, le motif principal de la décoration de la résidence a pu être de nouveau souligné : la Russie est une grande puissance maritime.

    L’histoire ultérieure de la sculpture Neptune de Nuremberg est intéressante. Pendant la guerre, il fut volé par les soldats nazis, puis en 1947, retrouvé en Allemagne et rendu à la Russie. Dans le même temps, on a découvert que deux sculptures du groupe avaient disparu. Dans les années 1960-1970, ils ont été reconstruits, l’ensemble du complexe sculptural a été restauré, le bassin a été restauré et la fontaine a été remise en service.

    Encore plus de fontaines

    Le parterre vert du Jardin supérieur près de la fontaine du Chêne est décoré de statues de marbre créées par le sculpteur Antonio Bonazza en 1757 : la déesse des fleurs Flora, le vent chaud de l’ouest Zephyr.

    blank

    Le jardin supérieur dispose également de la fontaine des étangs carrés et de la fontaine Mejeumny mais pour les découvrir il faudra lire notre article dédié exclusivement aux fontaines de Peterhof ici.

    Horaires de Peterhof

    Le Grand Palais ouvre ses portes à 10h30 pour les fermer à 19h00. Les horaires sont prolongés de deux heures le samedi. Le palais est fermé le lundi. Pour y accéder, vous passez par le jardin supérieur si vous venez par la voie terrestre ou par le jardin inférieur si vous venez par la voie maritime. Ces deux jardins ouvrent à 9h et ferment à 20h pour vous laisser le temps de sortir à la fermeture du grand palais. Respectivement, la fermeture se fait une heure plus tard le samedi.

    Les palais fonctionne en hiver et les jardins sont ouverts pour le transit des visiteurs. Tous les autres points d’intérêt y compris les fontaines sont fermés hors saison.

    La saison début généralement mi-Avril pour se terminer mi-Octobre.

    Achat des billets d’entrée à Peterhof

    Concernant les billets d’entrée, ils peuvent s’acheter en ligne sur le site officiel ou directement sur place. Nous vous conseillons d’arriver avant l’ouverture et de passer aux bornes électroniques pour avoir le minimum de queue à faire. En saison, l’attente peut être très longue.

    Réservez votre excursion avec un guide francophone

    Notre partenaire Tsar Visit vous offre la possibilité de visiter Peterhof dans une excursion privée de 6h avec un guide francophone. Le transport en bateau et les billets d’entrée sont inclus dans le prix.

    Bénéficiez de 5% sur votre excursion avec le code ALEXANDRE5

    Comment aller à Peterhof ?

    En bateau express – hydroglisseur

    Le moyen le plus sympa et le plus rapide reste le bateau express plus précisément l’hydroglisseur qui s’appelle le « Météore ». La traversée se fait en 30 minutes et vous avez un hydroglisseur toutes les 15 minutes à partir de 10h du matin en saison (du 15 avril au 15 octobre). Vous pouvez prendre ce bateau derrière l’Ermitage et il vous amènera directement au débarcadère du jardin inférieur. Deux sociétés s’occupent des traversées (Peterhof Express & Neva Travel).

    L’avantage de cette option est la rapidité, mais elle a un coût de 1600 RUB aller-retour (simple 800 RUB). Par ailleurs, il vous faudra obligatoirement prendre un billet pour le jardin inférieur car vous allez le traverser à pied.

    En taxi

    En moins d’une heure vous pouvez rejoindre Peterhof en taxi pour environ 2000 RUB (voiture pour 4 personnes + chauffeur). C’est une option facile à gérer avec l’application Yandex taxi ou autre.

    En bus ou en train

    Cette option vous prendra 1h30, soit 40 minutes pour rejoindre le métro Avtovo (ligne 1, rouge) plus 50 minutes de bus (No. 200 ou No. 210). L’avantage c’est le prix minime de 80 RUB (40+40) par personne.

    La dernière option serait de prendre le train de banlieue mais on ne préfère pas vous embarquer dans une expédition commando pendant vos vacances.

    SOUTENEZ NOUS, METTEZ DES ETOILES, PARTAGEZ L'ARTICLE ET DONNEZ VOTRE AVIS

    Veuillez écrire votre commentaire!
    Veuillez entrer votre nom ici

    Restons en contact

    Recevez toutes les semaines un condensé de nos meilleurs articles.

    Envie d'aventure ?

    Venez découvrir la Russie grâce à nos excursions avec un guide privé

    À LIRE

    Nos derniers articles

    10 choses insolites et dingues à faire en Russie

    Compilation des activités extrêmes et des choses les plus insolites à faire en Russie. Attention, ce n'est pas pour tout le monde !

    Vous aimeriez lire également