Plus
    MoscouAutour de MoscouPalais du tsar Alexei Mikhailovich à Kolomenskoïe

    Palais du tsar Alexei Mikhailovich à Kolomenskoïe

    Reconstitution historique

    Fondé en 1667 puis détruit en 1767, il a finalement été reconstruit en 2010. Le palais en bois du tsar Alexei Mikhailovich (En russe : Коломенский деревянный дворец царя Алексея Михайловича) de l’époque était un chef-d’œuvre architectural et impressionnait tous ceux qui le voyaient de par son apparence et sa riche décoration intérieure. La version moderne reproduit à la perfection l’aspect du palais, mais elle n’est pas entièrement en bois. Les structures en béton armé du bâtiment sont recouvertes de rondins à l’extérieur. De septembre à juin, des concerts et des festivals de musique folklorique, classique et jazz ont lieu dans la salle de concert « Théâtre Chorina», à l’intérieur du palais. Ce palais fait partie du domaine de Kolomenskoïe.

    Infos pratiques

    Adresse
    Prospekt Andropova 39, Moscou

    Horaires
    Tous les jours de 10h00 à 18h00 sauf le lundi

    Tarifs
    400 RUB les quartiers royaux
    +175 RUB l’excursion en russe
    150 RUB la plateforme d’observation
    150 RUB chaque exposition en cours
    850 RUB le billet famille
    150 RUB l’audioguide en français
    Tarif préférentiel pour les étudiants, retraités, -18 ans, handicapés, vétérans.

    Tsar Visit

    Histoire de ce village tsariste

    L’histoire du village de Kolomenskoïe en tant que résidence de banlieue d’été des monarques russes a commencé sous le Grand-Duc Vassily III. Le premier palais Kolomensky a été construit exactement sur son ordre. Pendant la période des troubles, la maison du tsar a été pillée et en grande partie ruinée. Il a été restauré sous le règne de Mikhaïl Fiodorovitch, le premier tsar de la famille Romanov.

    Le tsar Alexei Mikhailovich le Silencieux monta ensuite sur le trône. Il reçu ce surnom en raison de son caractère bon enfant et pacifique. Sous ses ordres fut construit au XVIIe siècle ce palais en bois considéré comme un échantillon de la création brillante de l’architecture en bois en Russie.

    Alexey Mikhailovich était un passionné de la fauconnerie et de chasse. C’est pourquoi la maison de campagne du village de Kolomenskoïe, près de Moscou, a été construite pour qu’il puisse s’y reposer et se faire plaisir.

    Naissance

    Le palais du tsar Alexei Mikhailovich

    La construction du palais en bois sous la direction des maîtres I. Mikhailov et S. Petrov a duré 5 ans. La superficie de l’ensemble de la Cour Souveraine était d’environ 10 000 hectares. L’ensemble du palais comprenait : 26 maisons et églises, qui étaient destinée uniquement à la famille royale et à son entourage. La hauteur de certains bâtiments en bois atteignait trente mètres ! Il y avait 270 chambres et 3 000 fenêtres. Il faut dire qu’il a eu 13 enfants avec sa femme.

    Mort

    En 1703, la capitale russe se déplace à Saint-Pétersbourg. Le palais de Kolomenskoïe tombe dans l’oubli. Sans réparation et sans surveillance adéquate, le palais en bois se délabre très vite.

    Catherine II, arrivée au pouvoir, décida de restaurer le domaine, mais les architectes de la cour, après avoir examiné et mesuré le palais, dirent que sa reconstruction nécessiterait une très grosse somme d’argent. Il a donc été décidé de le détruire complètement ce qui a été réalisé en 1767. Heureusement, une maquette détaillée fut réalisée avant la démolition et stockée dans l’armurerie du Kremlin.

    Renaissance

    En 1929, des fouilles archéologiques ont été menées sur le territoire de Kolomenskoïe. Les fondations de l’ancien palais ont pu être révélées avec de nombreux objets comme des tuiles et des restes de matériaux de construction. L’idée de recréer l’ancien monument est née mais ce n’est qu’en 2010 après 3 ans de construction qu’il a pu voir le jour. Les plans, les finitions des bâtiments et les peintures intérieures ornées sont réalisés sur la base de matériaux d’archives préservés et donc très proches du XVIIe siècle original.

    Quoi voir dans le palais d’Alexei ?

    1. Les quartiers du Tsar et du Tsarevich
    2. Les quartiers de la Tsarine
    3. Exposition des trésors de l’art russe du XVIIème siècle
    4. Halls d’exposition
    5. Excursions
    Le palais du tsar Alexei Mikhailovich

    Les quartiers du Tsar Alexei Mikhailovich et du Tsarevich

    Le palais du tsar Alexei Mikhailovich

    L’entrée principale du palais du Tsar Alexei Mikhailovich est majestueuse, on l’appelait, le Porche Rouge. C’est ici que le roi se rendait auprès de ses sujets. Pour donner de la solennité et de la grandeur, les symboles de tout l’État ont été utilisés : aigle bicéphale, sculptures de lions. Le porche était décoré de lanternes forgées et de portes à deux battants peintes.

    Aujourd’hui, le plafond du porche d’entrée est décoré d’images florales en mosaïque et d’animaux mythiques.

    Le tsar appelait rarement quelqu’un d’autre à sa table, mais s’il le faisait, c’était un signe d’affection et d’honneur de sa part. Lors de déjeuners la table était pleine de nourriture. Sur une longue table, il y avait jusqu’à sept douzaines de plats !

    La salle du Trône jouait le rôle de salle de réception et de gala. Toute la salle brillait d’or, des tapis coûteux étaient posés sur le sol, et les meubles étaient décorés de motifs gracieux habilement réalisés. Les murs étaient décorés de peintures sur des thèmes bibliques.

    Dans la chambre du tsar Alexei Mikhailovich lui-même, il y avait une table pour les papiers, des bancs pour les boyards, une bibliothèque et une chaise. Une coutume surprenante existait en Russie : lorsque le tsar dormait, il y avait ce qu’on appelait des boyards de chambre. Ils dormaient sur des bancs près du tsar pour protéger le rêve impérial.

    Vous vous demandez où est la tsarine ? Eh bien, elle vivait seule, et elle n’avait pas le droit d’entrer dans cette partie du palais. Le tsar venait la voir quand il en avait besoin.

    Les quartiers de la tsarine

    Jusqu’à l’âge de 5 ans, les garçons et les filles vivaient avec la tsarine avant d’être transféré dans les quartiers masculins pour apprendre à lire et à écrire.

    À cette époque, la femme du tsar pouvait s’occuper des enfants, faire de la couture, de la broderie et de la décoration d’icônes. Elle pouvait jouer d’un instrument et organiser des concerts. L’activité principale restant la prière dans sa chapelle personnelle.

    Il y a une plateforme d’observation sur la tour qui vous permet de voir de prêt les coupoles vertes.

    5/5 - (3 votes)

    SOUTENEZ NOUS, METTEZ DES ETOILES, PARTAGEZ L'ARTICLE ET DONNEZ VOTRE AVIS

    Veuillez écrire votre commentaire!
    Veuillez entrer votre nom ici

    Restons en contact

    Recevez toutes les semaines un condensé de nos meilleurs articles.

    Envie d'aventure ?

    Venez découvrir la Russie grâce à nos excursions avec un guide privé

    À LIRE

    Nos derniers articles

    Fiodor Dostoïevski

    Dostoëvski est considéré comme l'un des plus grands romanciers russes. Il a influencé de nombreux écrivains et philosophes.

    Vous aimeriez lire également