Plus
    MoscouDivertissementsMusée d'histoire d'état

    Musée d’histoire d’état

    Un bâtiment emblématique aux couleurs d'une place célèbre.

    Le musée d’histoire d’Etat (en russe : Государственный исторический музей) est situé en plein cœur de Moscou sur la place Rouge. Cet incontournable vous permet rapidement et efficacement de passer en revue les grands événements qui ont fait la Russie d’aujourd’hui. Le fonds du Musée historique d’État compte plus de 5 millions d’objets et 14 millions de documents. L’exposition permanente n’expose que 0,5% de la collection totale.

    La période couverte va de la présence des premiers hommes sur l’actuel territoire de la Fédération de Russie, jusqu’à 1914. Cependant, la période de l’épopée napoléonienne n’est pas couverte, et il vous faudra traverser la rue pour vous rendre au Musée de la guerre de 1812 pour en savoir plus. De même, le XXème siècle peut être abordé dans d’autres musées de Moscou.

    Vous pouvez retrouver toute la collection du musée sur le catalogue sur site officiel ici.

    Temps de lecture estimé : 7 minutes

    Infos pratiques

    Adresse
    1 Place rouge, Moscou.

    Horaires
    Tous les jours de 10h à 21h en été.
    Tous les jours sauf le mardi en hiver de 10h à 18h et jusqu’à 21h le vendredi et samedi.

    Tarifs
    500 RUB pour les adultes
    Remisé pour les étudiants, les vétérans et les invalides.

    Site internet
    Site officiel du musée

    Avis d’Alexandre de Russie

    Nous ne mettons pas ce musée dans nos tops priorités lors d’une visite courte néanmoins les férus d’histoire et les amoureux de la Russie y trouveront énormément d’information.

    Histoire du bâtiment rouge

    Période pré-révolution

    Impossible de passer à côté de cette façade flamboyante qui se fond parfaitement dans le décor de la place rouge de Moscou. Pourtant, le musée d’histoire d’État, inauguré en 1883 par l’empereur Alexandre III, voit sa construction débuter sous le règne d’Alexandre II qui a personnellement posé la première pierre en août 1875, soit 4 siècles après l’édification de la place rouge. L’esthétisme du bâtiment a été pensé dans le style néo-russe pour s’implanter parfaitement dans l’architecture de la place.

    blank
    Carte postale de 1875 juste avant la démolition du Bâtiment de l’ordre Zemsky de style baroque construit en 1699. Cet édifice fut la mairie de Moscou puis une pharmacie. L’université de Moscou a également occupé les lieux avant de passer dans les bâtiments sur la rue Mokhovaya en face du manège.
    blank
    Carte postale du musée d’histoire en 1884. Comme vous pouvez le voir, la place rouge n’était pas pavée, la cathédrale de Kazan n’avait pas la même tête et il y avait des lampadaires avec encore quelques baraques en bois. Le GUM n’existait pas encore.

    L’origine de ce projet était de rendre accessible au public la culture et l’histoire russe de l’âge de pierre au XIXe siècle, pour que chacun puisse comprendre les racines de ce patrimoine culturel immense.

    Période soviétique à nos jours

    Après la révolution, le musée d’histoire a été sauvé de peu et il devient respectivement le musée de la vie puis le musée Lénine perdant une bonne partie de l’ancienne collection avant de fusionner avec de vieux musées. En 1936 lors des rénovations pour les 20 ans de la révolution, de nombreuses salles perdent leurs décorations d’époque pour se rapprocher de l’idéologie soviétique. En 1986, le bâtiment est tellement dégradé qu’il risque de s’effondrer. Après 16 ans de rénovation, il peut enfin devenir le GIM que nous connaissons aujourd’hui.

    Musée d'histoire d'état

    Quoi voir dans le musée d’histoire d’état ?

    Vous retrouverez au sein du bâtiment, 16 grandes collections qui couvrent la vaste période de l’âge de pierre, en passant par la Rus’ jusqu’à l’empire du XIXe siècle. Cette grande fresque historique est représentée à travers des fouilles archéologiques, le travail du bois, des métaux, la peinture d’icônes, la cartographie ou encore de l’armement. Le musée se divise en deux niveaux et suit un cheminement chronologique.

    Premier étage du musée d’histoire

    Ainsi, vous retrouverez au 1er étage, la période allant de l’âge de pierre, jusqu’à l’État de Moscou au XVIIe siècle. Les 4 premières salles exposent la vie paléolithique, mésolithique, néolithique et l’âge de bronze ; vous pourrez y admirer des objets de chasses ou de pêches, datant de la préhistoire dans des salles richement décorées de fresques représentant cette ère.

    Les salles 5 à 7 vous présenteront l’âge de fer, l’antiquité et la période des grandes migrations. Vous noterez l’impressionnant plafond dans la salle n°6 reproduisant la voûte en escalier du tombeau de Kul-Oba, le premier caveau royal à être fouillé durant l’époque moderne.

    Musée d'histoire d'état

    Plongez ensuite dans l’ancienne Rus’ dans les 4 salles suivantes. Depuis l’époque du premier prince de la Rus’ : Rurik, vous découvrirez une quantité d’objets du quotidien, d’armes, mais aussi de livres ou de peintures. Ne passez pas à côté des écrits et dessins sur l’écorce de bouleau datant du XIIIe siècle ! Dans la 11e salle, entièrement décorée de bas-relief, vous pourrez voir les premiers objets religieux, puisque c’est la fin du Xe siècle que le christianisme est adopté sur le territoire.

    Dans les salles 12 à 14, vous découvrirez une période qui aurait pu changer l’histoire de la Russie à jamais : les invasions Mongoles. Ici, sont retracés plusieurs siècles, des débuts sanglants de Gengis Khan, à la victoire de la Rus’ grâce au célèbre, Dimitri Donskoi. Vous y trouverez notamment, la « Chronique de Novgorod » la plus ancienne chronique locale de Russie, rédigée entre le XIIIe et le XIVe siècles, elle décrit la vie quotidienne de l’époque et ses grands événements, tout simplement fascinant.

    Les dernières salles sont dédiées à l’État de Moscou entre le XVIe et le XVIIe siècles. Les collections présentent entre autres des vêtements ou bijoux de cette période féodale ou les outils de manufacture de l’époque comme pour l’extraction du sel. Vous pourrez aussi admirer dans la salle n°20 l’un des plus grands globes terrestres du monde, datant du milieu du XVIIe siècle.

    Deuxième étage du musée d’histoire

    La visite se poursuit au deuxième étage et retrace la période de l’Empire russe. Dans les 6 premières salles vous pourrez vous replonger dans la naissance de l’empire avec le règne de Pierre-le-Grand, et l’européanisation de la Russie ; puis dans ceux de ses successeurs notamment sous le faste de Catherine Ier ou l’austérité de Paul Ier.

    Vous y trouverez une multitude d’objets appartenant aux Romanov, bijoux, vêtements ou les célèbres traîneaux très appréciés de Catherine la grande. Vous terminerez la visite par les salles 28 à 35 qui retracent la vie économique, sociale et nobiliaire au XIXe. Une salle est par ailleurs entièrement dédiée aux routes terrestres de l’époque avec de prodigieux objets liés au voyage.

    Les règnes de Nicolas I et Alexandre II sont également représentés à travers des costumes militaires, cartes ou objets prestigieux, ne manquez pas la plume qui a signé le journal de la réunion du conseil général sur l’abolition du servage le 28 janvier 1861, par le tsar Alexandre II.

    À noter que le musée d’histoire d’État comprend également les chambres des Boyars Romanov, le musée de la Guerre Patriotique de 1812, le monument à Minine et Pozharsky ainsi que la cathédrale de l’intercession-de-la-vierge (également appelée cathédrale de Basile-le-Bienheureux), tous deux situés aussi sur la place rouge.

    5/5 - (1 vote)

    SOUTENEZ NOUS, METTEZ DES ETOILES, PARTAGEZ L'ARTICLE ET DONNEZ VOTRE AVIS

    Veuillez écrire votre commentaire!
    Veuillez entrer votre nom ici

    Restons en contact !

    Recevez toutes les semaines un condensé de nos meilleurs articles.

    Envie d'aventure ?

    Venez découvrir la Russie grâce à nos excursions avec un guide privé

    À LIRE

    Nos derniers articles

    Tarte Moskva

    Moscou la grande devait avoir son gateau alors la tarte Moskva a été créée en 2015. Voici son histoire et sa recette complète.

    Vous aimeriez lire également