Plus
    MoscouDivertissementsMaison Musée Léon Tolstoï

    Maison Musée Léon Tolstoï

    L'une des très rares maisons encore debout après l'incendie de 1812.

    Il n’existe pas moins de trois musées « Tolstoï » à Moscou, sans compter sa résidence secondaire à Yasnaya Polyana (situé hors de Moscou) où chaque année il y installait ses quartiers d’été. La maison-musée Tolstoï de Moscou (en russe : Мемориальный музей-усадьба Л. Н. Толстого «Хамовники») se situe dans l’ancienne maison de l’écrivain qu’il habita avec sa famille de 1882 à 1901, anciennement rue Khamovniki (aujourd’hui au 21, rue Léon-Tolstoï).

    La demeure a été construite au début du XIXème siècle. Ce musée « Tolstoï » est l’une des rares maisons en bois construites à Moscou avant l’incendie de 1812 et encore intacte. Léon Tolstoï l’acheta en juillet 1882 pour 27 000 roubles. L’écrivain fit agrandir la maison, construire trois pièces au premier étage et un escalier d’honneur.

    Sommaire
    1. Le plus intéressant des musées Tolstoï
    2. Maison-musée Tolstoï fondée en 1920

    facebook
    Instagram
    vkontakte
    site web

    Adresse
    21 rue Léon Tolstoï, Moscou

    Horaires
    Mardi, jeudi de 12h à 20h, mercredi, vendredi, samedi, dimanche de 10h à 18h

    Tarifs
    500 RUB pour les adultes
    Remisé pour les étudiants, les vétérans et les invalides.

    Avis d’Alexandre de Russie

    Surtout pour les fans de l’auteur néanmoins la maison vaut le détour. Il est rare d’avoir ce genre de maison d’époque au centre de Moscou.

    Le plus intéressant et le plus original des musées Tolstoï

    C’est le plus intéressant et le plus original des musées consacrés à Léon Tolstoï et conserve fidèlement l’atmosphère de ce qui fut l’un des salons littéraires les plus prisés de Moscou au début du siècle. Vous pouvez visiter le bureau où l’écrivain travaillait tous les matins, voir ses affaires personnelles ainsi que les vieux bâtiments de service situés dans la cour. Ce musée possède d’inestimables enregistrements audios de la voix du grand écrivain russe et des films qui datent de 1908-1910. On peut même parfois entendre des enregistrements sonores et se replonger dans le siècle dernier.

    L’écrivain y passa neuf hivers de 1882 à 1901. C’est ici que naît en 1884, sa fille Alexandra, que meurt son fils Alexis en 1886, et que naît le dernier fils Tolstoï, Vania en 1888.

    Il y a écrit plus d’une centaine d’œuvres dont « La Mort d’Ivan Ilitch », « La Sonate à Kreutzer », son roman « Résurrection » et ses pièces « Le Pouvoir des ténèbres » et « Les Fruits de la science », ou encore sa nouvelle « Le Cadavre vivant ».

    Sa dernière œuvre « Réponse au Saint-Synode », fut écrite en avril 1901.

    La Maison Musée Léon Tolstoï fut fondée en 1920

    Léon Tolstoï
    Nikolaï Nikolaevitch Ge (1831-1894) – Léon Tolstoï à son bureau

    Léon Tolstoï tombe malade à l’automne 1901 et part se soigner en Crimée jusqu’au milieu de l’été 1902 avant de retourner à sa maison d’Yasnaya Polyana, où il y restera jusqu’à sa mort. C’est l’un de ses fils, Serge qui s’installe rue Khamovniki avec sa petite famille.

    Et la dernière fois que Léon Tolstoï s’y arrêta, c’est seulement en 1909 pour rendre visite à son ami Vladimir Tchertkov, éditeur et rédacteur de ses œuvres.

    La Maison Musée Léon Tolstoï est acquise par la ville de Moscou en 1913. Il avait été décidé de façon unanime de racheter la propriété de l’écrivain aux frais du Trésor public pour y établir un musée. Le domaine a donc été acheté pour 125 mille roubles, somme que la veuve de Tolstoï avait partagée entre les nombreux descendants.

    Dans la tourmente des années révolutionnaires qui suivirent la mort de l’écrivain, son épouse réussi à sauvegarder les archives et les meubles de la maison familiale. La demeure ainsi préservée, le musée fut fondé en 1920, quelques mois après la mort de la comtesse.

    « Début janvier, Nikolaï Nikolaevitch Ge est revenu à Moscou et a demandé à Lev Nikolaevitch de le laisser faire son portrait. Le positionnement de Ge n’avait pas d’importance, il s’est installé à l’étage dans le petit bureau de Lev Nikolaevich, et l’a peint pendant ses cours d’écriture. Ge travaillait dur et avec amour, je me souviens comment son visage changeait au travail : c’était fait avec sérieux, intensité, concentration de l’expression des yeux et, apparemment, l’oubli du reste du monde « 

    La femme de Lev Tolstoï en 1884
    Notez ce post

    SOUTENEZ NOUS, METTEZ DES ETOILES, PARTAGEZ L'ARTICLE ET DONNEZ VOTRE AVIS

    Veuillez écrire votre commentaire!
    Veuillez entrer votre nom ici

    Restons en contact !

    Recevez toutes les semaines un condensé de nos meilleurs articles.

    Envie d'aventure ?

    Venez découvrir la Russie grâce à nos excursions avec un guide privé

    À LIRE

    Nos derniers articles

    Location de trottinette

    Louez une trottinette electrique dans les plus grandes villes de Russie pour faciliter vos déplacements et la découverte des plus beaux lieux.

    Vous aimeriez lire également