Plus
    MoscouArchitectureBania Central Khludov

    Bania Central Khludov

    Quand la concurrence crée des merveilles

    Les bains centraux Khludov (En russe : Центральные Хлудовские бани) ont ouvert leurs portes en 1893 pour concurrencer les célèbres bains Sandunov. Cet immense complexe de relaxation peut être considéré comme le premier parc d’attraction de Russie. Malheureusement, un siècle après l’ouverture, le bania disparaît dans un incendie. Aujourd’hui le bania n’existe plus, mais la partie « noble » survit dans un restaurant russe. Il faisait partie du Top 5 des meilleurs banias de Moscou.

    À noter

    Le bania central Khludov n’existe plus, il a été transformé en restaurant russe largement surestimé. Il joue sur le cadre idyllique dont il bénéficie.

    Histoire des bains centraux Khludov

    Dans la seconde moitié du XIXe siècle, le marchand moscovite de la 1re guilde Gerasim Khludov a acheté aux tsareviches géorgiens Irakli et Okropira un grand terrain à une enjambée de la neglinaya. C’est ici que Gerasim Khludov décida de construire des bains qui éclipseront la gloire des fameux Sanduny, dont le succès auprès de la population n’était plus à faire.

    Construction du complexe des bains centraux

    La construction du complexe a été confiée à l’architecte le plus célèbre de l’époque, Semen Semenovich Eibushits. Selon la demande du client, les nouveaux bains devaient être « Fabuleux » avec des hammams russes de différentes catégories, une grande salle turque et tout un complexe de bien-être. Chargé d’autres commandes, Eibushits transféra en 1890 de nombreuses tâches à son jeune assistant talentueux nommé Lev Kekushev.

    Le premier bâtiment de complexe ouvrit en 1881 pour les Moscovites ordinaires. Le prix du billet d’entrée coûtait cinq kopecks. Cependant, la construction des bains se poursuivit encore pendant douze ans et l’ouverture officielle du complexe n’eut lieu qu’après la mort de Gerasim Ivanovitch, en 1893. Ses filles reprirent le flambeau et réalisèrent toutes les idées de leur père. C’est ainsi que des bains de très hautes gammes destinés aux nobles furent inaugurés avec des tarifs allant de 50 kopecks pour un bain partagé à 12 roubles pour des appartements privés de 3 pièces avec piscine. L’eau des bains était pompée de la rivière Moskva grâce à un système d’approvisionnement spécial.

    En plus de se laver, on pourrait déjeuner dans une taverne ou dans un restaurant, visiter un coiffeur ou se faire une manucure et améliorer sa santé dans les bureaux d’un massothérapeute et d’un chiropraticien. Le complexe comprenait également une parfumerie, des épiceries, des chambres d’hôtel, une piscine intérieure et une salle pour les négociations commerciales. On venait aux bains Khludov passer une journée complète de détente entre amis ou en famille.

    On dit que la première blanchisserie mécanique de Russie et la premières piscine couverte à Moscou sont apparues dans les bains centraux.

    Du sable du golf de Finlande fut même acheminé jusq’aux bains pour recréer une plage.

    Chekhov et Tolstoï fréquentaient régulièrement ce bania.

    Bania Central Khludov

    Changement de fonction en URSS

    Après la révolution de 1917, la famille Khludov fut obligée de quitter la Russie pour la France. Les bains nationalisés changèrent plusieurs fois de nom avant de s’appeler « Central ».

    La légende dit que les filles Khludov ont caché une partie de leur richesse dans le bania mais personne n’a jamais rien trouvé. Pourtant des fouilles ont été menées.

    Pendant la seconde guerre mondial, le bâtiment sert de point de distribution de médicaments pour les militaires, et plus tard pour les civils souffrant de diabète.

    Le bania est mort, vive les clubs

    Jusqu’au début des années 1990, le complexe conserve sa fonction initiale. Malheureusement en 1993, un incendie détruit la plupart des intérieurs. L’intérieur d’origine n’a été conservé que dans quelques pièces du bâtiment de gauche. Sur le site incendié, se trouve maintenant le luxueux Ararat Park Hyatt Hotel.

    Dans les années 2000, les « restes » du splendide complexe furent divisés. Actuellement, les intérieurs chics des bains nobles ornent le restaurant « l’âge d’argent » tandis que les autres espaces ont vu défiler les exploitants. Tout d’abord, le club « Justo Bain Douche » a fait des ravages. Puis les gens buvaient de la vodka bon marché dans les établissements « Workshop » et « Lady Jane » avant d’aller en after au « Wardrobe ». Récemment le club « squat ¾ » a récupéré le sous-sol de ce bâtiment, mais n’a pas tenu la cadence et a fermé.

    bains centraux Khludov
    bainbains Sous-sol lors de l’exploitation par Squat

    Architecture du bania central Khludov

    Le complexe central des bains se compose de deux bâtiments situés l’un en face de l’autre : celui de droite s’étend le long de la cour et était destiné aux femmes tandis que celui de gauche formant un « G » inversée était le bania des hommes. Au-dessus de la salle des hommes, au deuxième étage, se trouvaient les salles d’apparat, qui constituent aujourd’hui l’attraction principale du complexe. C’étaient des salles richement décorées de stuc doré et de bois poli.

    L’entrée de la section des hommes commençait par un hall à deux niveaux, décoré dans le style rococo du XVIIIème siècle.

    Un escalier digne d’un palais

    L’escalier principal créé par Kekushev avec sa division en 2 manches rappelle en miniature l’escalier de l’Opéra de Paris. Les garde-corps de la rampe d’escalier sont décorés de moulures ajourées sous la forme d’un motif végétal. Au rez-de-chaussée, la balustrade de l’escalier est couronnée de dragons. Malgré sa finition décorative très détaillée, l’escalier n’a pas donné l’impression d’être surchargé. La presse spécialisée de l’époque le reconnu comme le plus beau de la ville.

    blank

    Piscine, fontaine, cheminée et fumoir

    Le hall avec piscine et fontaine est décoré dans un thème marin avec des colonnes doriques dorées, de panneaux de majolique avec des anges et des statues antiques dans des niches.

    Une petite cheminée décorative est ornée d’un médaillon de porcelaine et d’un treillis ajouré. L’intérieur du fumoir mauresque a conservé des mosaïques et des arcs sur les murs. Aujourd’hui, la pièce est utilisée comme salle de narguilé.

    Les plafonds sont décorés de stucs fantaisistes sur le fond desquels se détache un plafond représentant le ciel et les nuages.

    Kekushev a généreusement décoré les plafonds et les murs avec des « cassettes » ou des « caissons ». Il s’agit de carrés ou de rectangles enfoncés dans la surface.

    blank

    Comment visiter les bains centraux ?

    Les bains Khludov n’ayant pas de site officiel, des excursions peuvent être achetées dans les musées de Moscou. La visite comprend l’intérieur des bains Khludov : une salle classique avec une cheminée et des moulures en stuc élégantes, une piscine ronde (l’une des premières piscines intérieures de Moscou), un fumoir de style mauresque et l’escalier principal.

    La visite dure 90 minutes et coûte 550 roubles.

    Une autre alternative est de manger au restaurant Serebreny Vek.

    4.9/5 - (7 votes)

    SOUTENEZ NOUS, METTEZ DES ETOILES, PARTAGEZ L'ARTICLE ET DONNEZ VOTRE AVIS

    Veuillez écrire votre commentaire!
    Veuillez entrer votre nom ici

    Restons en contact !

    Recevez toutes les semaines un condensé de nos meilleurs articles.

    Envie d'aventure ?

    Venez découvrir la Russie grâce à nos excursions avec un guide privé

    À LIRE

    Nos derniers articles

    Location de trottinette

    Louez une trottinette electrique dans les plus grandes villes de Russie pour faciliter vos déplacements et la découverte des plus beaux lieux.

    Vous aimeriez lire également