More

    Votre guide de confiance au meilleur prix

    Saint Pétersbourg Espace de loisirs Nouvelle-Hollande, l'île des loisirs

    Nouvelle-Hollande, l’île des loisirs

    L’île de la Nouvelle-Hollande à Saint-Pétersbourg est un parc culturel unique où les habitants et les visiteurs de la ville aiment se détendre. L’histoire de l’île a commencé au XVIIIe siècle. Depuis lors, la Nouvelle-Hollande a évolué en un projet moderne où chacun peut trouver quelque chose à son goût.

    En effet, le projet est de transformer un monument d’architecture en un lieu de loisirs confortable. L’équipe propose un riche programme d’événements culturels comprenant des concerts, des spectacles, des expositions, des événements sportifs, des conférences, des séminaires, des fêtes et bien d’autres.

    Estimation du temps de lecture : 11 minutes

    blank

    Histoire de la Nouvelle-Hollande

    L’île a reçu son nom au XVIIIe siècle, lorsque l’empereur Pierre le Grand était activement engagé dans le développement de la construction navale. Des capitaines hollandais ont été invités à travailler dans les chantiers navals et ils ont créé un environnement qui rappelle beaucoup celui d’un port étranger. En 1830, la Nouvelle-Hollande est devenue une île qu’on peut qualifier d’artificielle. En effet, les canaux de Kryukov et de l’Amirauté ont été creusés par l’homme. Après quoi, on installa des bâtiments en bois puis en pierre pour le stockage du bois des navires.

    Plusieurs architectes ont travaillé sur l’île dont Savva Chevakinsky, Jean-Baptiste Vallin de La Mothe et Johann Gerard qui ont perfectionné les projets. Le plan final du site de la Nouvelle-Hollande à Saint-Pétersbourg a été approuvé en 1767. La construction de la célèbre arche a pris sept ans ; les travaux n’ont été achevés qu’en 1777. D’autres idées comme une seconde arche n’ont malheureusement jamais vu le jour.

    Au XIXe siècle, des bâtiments non liés à la construction navale ont commencé à apparaître sur la Nouvelle-Hollande. La plus célèbre d’entre elles reste la prison maritime « Бутылка » (bouteille), construite par l’architecte Alexander Staubert. Avec la participation du scientifique russe Dmitry Mendeleev, les architectes installèrent le laboratoire pour le développement de la poudre sans fumée et le bassin expérimental.

    Au XXe siècle, une station de radio emmenait depuis la Nouvelle-Hollande. Pendant la seconde guerre mondiale, l’île a été gravement endommagée par les bombardements, et bien qu’elle ait été restaurée, elle est à nouveau tombée en ruine à la fin du siècle.

    L’idée de donner une nouvelle vie à l’île appartient à l’architecte Veniamin Fabritsky, qui a demandé en 1977 que la Nouvelle-Hollande soit utilisée comme monument architectural à des fins culturelles. Cependant, la reconstruction n’a commencé qu’au début du XXIe siècle.

    En novembre 2010, au terme de nombreux appels d’offres, la société « New Holland Development LLC » a remporté la mise pour la restauration de l’île. Le programme de rénovation et de réorganisation, mené de 2011 à 2013, s’est appuyé sur des enquêtes d’audience du site, qui ont donné lieu à des commentaires élogieux sur le nouveau parc. En 2016, la première phase de la rénovation a été achevée et le parc pu ouvrir ses portes.

    Plan de la Nouvelle-Hollande

    blank

    Les bâtiments de la Nouvelle-Hollande

    La forge

    La Forge (en russe : Кузня) est l’un des plus anciens bâtiments de l’île artificielle de la Nouvelle-Hollande. Elle a été construite au milieu du XIXe siècle par l’ingénieur Mikhail Pasypkin et reconstruite recemment. Sous le règne de Pierre le Grand, un atelier de forgeron y était installé. Aujourd’hui, le club et le restaurant Kuznya House occupent les lieux.

    L’accent mis sur l’idée d’une base d’accueil se reflète dans l’ensemble des intérieurs de Kuznyahouse. Conservant la disposition historique, l’espace est organisé en trois parties : une salle de bal avec un bar, une scène avec des sièges amovibles et le restaurant – salon de thé avec ses grands canapés luxueux entourés d’étagères. En été, il y a une terrasse avec une vue imprenable sur la pelouse de l’île.

    Nouvelle-hollande

    Les éléments et les matériaux qui donnent à la Kuznyahouse son aspect unique ont été sélectionnés à l’aide de photographies d’archives des intérieurs d’appartements de la période pré-révolutionnaire de Saint-Pétersbourg : d’élégants panneaux de bois, des armoires et des placards massifs et laqués, des poêles décoratifs, utilisés pour dissimuler les conduits d’air, des canapés confortables avec des motifs de châles de Pavlovskiy Posad, de riches rideaux de velours, des fauteuils et des poufs, et des luminaires en laiton et en porcelaine de la manufacture de porcelaine impériale. Ces éléments sont complétés par du mobilier des années 1970, notamment des tables et des chaises avec des coussins en cuir. Dans la salle de bal et la table du chef, vous pouvez trouver des œuvres d’un jeune artiste de Saint-Pétersbourg, mais bien connu, Denis Ichitovkin, un peintre réaliste.

    Une attention particulière a été accordée aux solutions de sonorisation et d’éclairage. Le long des plafonds voûtés historiques se trouve une mosaïque de carreaux blancs et de 147 ampoules analogiques, qui peuvent être programmées en même temps que le reste de l’éclairage pour les événements du soir.

    En mai 2018, l’équipe de Kuznyahouse a été rejointe par le chef de la marque Glen Ballis, qui a développé un nouveau concept pour le menu, en mettant l’accent sur les produits locaux et de saison. Aux côtés de Ballis, le jeune chef Ruslan Zakirov est très prometteur.

    Pour se nourrir musicalement et intellectuellement, Kuznyahouse s’est tourné vers Kirill Sergeev, également connu sous le nom de Kito Jempere, et membre du groupe du même nom. Sergueïev a supervisé tous les aspects de la programmation musicale du projet, de la bande sonore de fond à l’invitation d’artistes internationaux.

    Pour les visiteurs de la Nouvelle-Hollande à Saint-Pétersbourg, il y a un centre d’information, qui se trouve dans un petit pavillon sur le côté gauche de l’entrée. Vous pouvez non seulement obtenir des informations sur le travail du projet et une affiche des événements, mais aussi acheter des souvenirs avec les symboles de l’île.

    La frégate

    Pour les enfants et les adolescents, il existe un terrain de jeu appelé la « Fregate ». C’est une grande structure de navire, terrain de jeu type accrobranche.

    Entre le terrain de jeu et la Forge se trouve un jardin d’herbes aromatiques du monde entier. Les fleurs et les plantes du jardin ont été sélectionnées en fonction de leur date de floraison et de leur valeur ornementale.

    La maison du commandant

    La Maison du Commandant est le dernier bâtiment historique de l’île. C’est ici que vivait le commandant de l’île et sa famille. La bâtise n’a été restaurée qu’en 2013.

    Au printemps 2019, au premier étage de la Maison du Commandant, un espace pour les enfants de 0 à 5 ans et leurs parents «Children Talk» a été ouvert. Dans une grande pièce avec des jouets éducatifs, les enfants peuvent communiquer entre eux et travailler avec des enseignants professionnels, acquérir des compétences pratiques, lire des livres et simplement se détendre dans un environnement confortable.

    La maison 12

    Les travaux de restauration de la maison 12 ont porté sur plus de 20 000 m2 de façades en briques, de murs intérieurs et de voûtes, en utilisant environ 400 000 briques historiques. Plus de 300 m2 d’éléments en granit et en pierre calcaire ont été restaurés. Des travaux ont également été effectués pour restaurer et rénover les voûtes de Monier, d’une superficie totale de plus de 6 000 m2.

    Avec le bâtiment, une nouvelle partie du parc a également été ajoutée au territoire ouvert. Le bâtiment peut désormais être contourné sur le côté du canal Kryukov, où de nouveaux arbres et des lieux de repos ont été aménagés.

    Cococouture, ouvert par Matilda Shnurova et son équipe, est le premier restaurant gastronomique de l’île Nouvelle-Hollande et un nouveau chapitre dans l’histoire de Cococo. Le premier restaurant Cococo a ouvert en 2012 dans la rue Nekrasova et en 2016 il a déménagé à l’hôtel W sur la perspective Voznesensky. En 8 ans, Cococo a réussi à devenir l’un des restaurants les plus influents de Saint-Pétersbourg. Il a occupé la 104e place dans le prestigieux classement mondial des meilleurs restaurants du monde et en 2020 s’est installé sur l’île avec deux projets, Cococouture et Cococo bistro.

    La prison « la bouteille »

    « La bouteille » sur l’île de la Nouvelle-Hollande est un bâtiment circulaire de forme inhabituelle qui était une prison pour les marins. Il a fallu environ deux ans pour le restaurer.

    La cour de la « Bouteille » est éclairée par 40 « balles » lumineuses de 2,5 m de haut, en métal noir brut, fabriquées selon notre propre conception, et au centre il y a une scène ronde pour la tenue de concerts. Tous les détails intérieurs ont été développés par Ludi Architects et Lyubov Leontyeva en collaboration avec l’équipe du projet New Holland: Cultural Urbanization. Pendant la saison estivale, des vérandas ouvertes de divers cafés et restaurants sont situées autour de la scène.

    Le bâtiment compte quatre étages, chacun d’eux ayant un thème différent.

    • Le premier étage est entièrement consacré à la gastronomie.
    • Au deuxième étage, vous pouvez parcourir des albums d’art et des bandes dessinées, faire une impression sur un t-shirt, acheter des jouets écologiques pour enfants, des meubles, des cosmétiques ou des parfums insolites.
    • Le troisième étage est le territoire de la santé, de la beauté et du sport. Ici, vous pouvez faire une manucure, vous faire couper les cheveux, faire du ballet et de la gymnastique, aller à la boxe et faire tourner les pédales d’un vélo stationnaire.
    • Le quatrième étage est occupé par un studio de design, les archives et le siège de New Holland.
    Nouvelle Hollande

    Patinoire en hiver

    La patinoire de la Nouvelle-Hollande est ouverte du 14 novembre au 14 mars. Elle a une surface de plus de 2 000 m2 et est située devant la scène. La billetterie se trouve dans le kiosque au bout de l’allée. On y trouve également l’entrée de la patinoire. Vous pouvez changer vos chaussures en patins dans la galerie situés autour de la patinoire et laisser vos chaussures dans les casiers de rangement.

    Une session coûte entre 190 et 500 RUB en fonction de votre âge et du jour de la semaine.

    Jardin et pétanque

    Dans la nouvelle partie du parc, le long de la façade intérieure de la maison 12, il y a une belle promenade à faire. Vous y trouverez des pommiers et des ombrières, ainsi que plus de 10 espèces d’arbustes et de plantes vivaces ornementales, dont des hortensias, des mahonia, des spirées et des saules qui changent de couleur d’une saison à l’autre. Pour améliorer cette zone, 26 pommiers, 33 érables et plus de 20 autres arbres différents ont été apportés des pépinières européennes.

    Le parc de la Nouvelle-Hollande s’est largement inspiré des célèbres jardins publics de Paris. Cette influence se révèle dans le mobilier du parc, qui rappelle celui des jardins des Tuileries ou du Luxembourg. La pétanque joue un rôle essentiel dans ces deux parcs et gagne rapidement en popularité en Russie. L’île dispose désormais de deux terrains.

    Comment s’y rendre ?

    L’île de la Nouvelle-Hollande est située sur la digue du canal Admiralteysky. Il est facile de s’y rendre depuis n’importe quel point de la ville.

    Metro

    La station de métro la plus proche, « Admiralteyskaya », se trouve à 2 kilomètres de l’île. De la gare, vous pouvez marcher le long de la rue Malaya Morskaya jusqu’à la cathédrale Saint-Isaac. Ensuite, tournez sur le boulevard Konnogvardeysky et allez tout droit jusqu’au quai du canal Admiralteysky. Il faut compter 30 à 40 minutes pour parcourir ce chemin. Un peu plus loin se trouvent les stations de métro Sennaya Ploshchad et Nevsky Prospect.

    Transports publics

    Près de l’île, dans la rue Truda, il y a un arrêt « Ploshchad Truda », où s’arrêtent les lignes suivantes

    Bus : №3, 6, 22, 27, 70, 71, 100 ;
    Marshrutka : № К-6k, К-169, К-306, К-350.

    3 COMMENTAIRES

    1. En tant que Hollandais j’ai distribué votre article chez mes contacts aux Pays-Bas. Malgré plusieurs visites à Saint Petersburg je n’étais pas au courant de l’existence de la Nouvelle-Hollande, que j’aurais plutôt située en Amérique du Nord.
      Bien cordialement

    SOUTENEZ NOUS, METTEZ DES ETOILES, PARTAGEZ L'ARTICLE ET DONNEZ VOTRE AVIS

    Veuillez écrire votre commentaire!
    Veuillez entrer votre nom ici

    Restons en contact

    Recevez toutes les semaines un condensé de nos meilleurs articles.

    Envie d'aventure ?

    Venez découvrir la Russie grâce à nos excursions avec un guide privé

    À LIRE

    Offres d’emploi en Russie pour francophones

    Toutes les offres d’emploi qu’Alexandre de Russie a reçu et trouvé sur les différentes plateformes. Elles sont toutes destinées à des francophones.

    Permis de séjour permanent (VNJ)

    Le permis de séjour permanent VNJ vous permet de rester d'une manière indéfinie en Russie mais pour cela il faut remplir les conditions d'obtention et surtout en faire la demande. Alexandre de Russie vous aide dans ses démarches administratives.

    Île de Kiji sur le lac Onega

    L'île de Kiji située sur le lac Onega est inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO et donc à visiter sans attendre. Nous vous expliquons comment faire.

    Les collections de l’Hermitage de Saint-Petersbourg

    Réparties dans 4 bâtiments les 400 salles du musée de l'Hermitage à Saint-Petersbourg accueillent ses gigantesques collections.

    Nos derniers articles

    Repino un manoir appelé « Les Pénates »

    Le domaine des pénates est situé dans le village de Repino à 50 km au nord de Saint-Pétersbourg. Il est célèbre grâce à son propriétaire, le célèbre peintre Ilya Repine.

    Vous aimeriez lire également