Plus

    Prieuré de l’ordre de Malte

    Le Palais du Prieuré est une rareté architecturale sur le territoire russe. De par sa configuration, il ressemble plutôt un manoir gothique avec un clocher, comme un petit prieuré allemand. Il fait parti du complexe de Gatchina et se situe au sud.

    Temps de lecture estimé : 9 minutes

    Infos pratiques

    Adresse
    Tchkalova ulitsa 22A, Gatchina

    Horaires en 2021
    Palais :
    Ouvert tous les jours de 11h à 19h
    Parc : Ouvert tous les jours de 6h à 22h

    Tarifs 2021
    Palais :
    250 RUB le billet d’entrée
    Parc : Gratuit

    Site internet
    Site officiel en français

    blank

    Histoire du prieuré

    Le Prieuré a été construit à la fin du XVIIIe siècle sur commande de l’empereur Paul I pour devenir le siège des chevaliers de l’Ordre souverain militaire hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem, de Rhodes et de Malte. Mais il n’a jamais été utilisé comme prévu. Jusqu’en 1917, c’était un palais de réserve.

    C’est le seul palais de Russie construit en utilisant la méthode de terrassement en 1799. L’architecte du projet, Nikolay Lvov, a mis en œuvre une solution technique audacieuse : les murs sont réalisés en terre crue. Tous les 6 à 8 centimètres, ce matériau inhabituel a été rempli d’un mortier de chaux spécialement préparé. La totalité des travaux a duré deux ans, mais la construction des murs n’a pris que les trois mois d’été.

    Le Palais du Prieuré a survécu à la Seconde Guerre mondiale et subsiste encore aujourd’hui. Il a eu diverses fonctions : hôpital, maison de repos et camps de pionniers. Au fil du temps, le bâtiment a commencé à se délabrer. Ce n’est qu’il y a environ 30 ans que les autorités locales ont prêté attention à ce bâtiment. Rapidement, le palais a été restauré et a ouvert ses portes aux touristes et aux habitants. Pour l’instant, il existe un musée qui raconte l’histoire de ce monument peu connu mais unique en Russie.

    Actuellement, des expositions temporaires sont organisées dans le Palais du Prieuré. Une exposition permanente est consacrée à l’histoire de ce château de terre. Pour la petite anecdote, l’architecte Lvov pensait que son palais avec sa flèche en pierre ne resterait debout que 50 ans. Mais ce prieuré romantique se dresse sur la rive du lac Noir depuis plus de 200 ans, attirant toujours les touristes.

    Qu’y a-t-il à l’intérieur du Prieuré ?

    Le Palais du Prieuré ne se distingue pas par ses décorations somptueuses ou ses riches stucs. Sa particularité réside dans son asymétrie totale. Le bâtiment, qui est l’une des principales attractions de Gatchina, a été conçu en utilisant une variété de styles architecturaux.

    L’entrée principale peut vous faire penser à un vieux manoir, la cuisine à une isba russe. Tous les objets qui composent le complexe du palais de Gatchina sont très simples, mais en même temps originaux et accrocheurs. La tour est surmontée d’une flèche, le bâtiment principal est sur 2 étages, la structure a 5 faces, le parc pittoresque est vaste. L’absence de symétrie est partout, faisant du palais un complexe unique.

    Nikolay Lvov était également responsable de la décoration intérieure du bâtiment. Et il est décoré très simplement, sans fioritures. La plupart des meubles ont été pris dans les réserves de Paul Ier. Aujourd’hui, une petite exposition présente la construction du bâtiment. Certaines des salles du palais accueillent également de temps en temps des expositions diverses, des concerts et des événements. Le point culminant du palais est sa tour, d’où l’on peut voir pratiquement tout ce qui l’entoure. Mais aujourd’hui, elle n’est pas accessible et son accès est restreint.

    Excursions pour découvrir le prieuré

    Ordre de Malte et de Russie

    Vous découvrirez l’étonnante histoire de la construction de ce monument architectural, lié à l’ordre religieux chevaleresque de l’Église catholique. L’Ordre de Malte, qui s’est positionné comme un État distinct, a survécu jusqu’à ce jour et constitue l’une des plus anciennes communautés religieuses.

    Lorsque Paul Ier accède au trône à la fin du XVIIIe siècle, il s’intéresse de près à l’Ordre. Il favorisait ouvertement la communauté et se disait prêt à soutenir les maîtres si nécessaire. À cette même période, l’Ordre est en déclin et a perdu la plupart de ses terres. Après la Révolution en France, la communauté religieuse est durement touchée. Les maîtres décident de demander de l’aide à l’empereur Paul Ier. Sans hésiter, il accepte de les soutenir et commande un palais pour abriter l’administration de la communauté.

    En Russie, le « Grand Prieuré » est créé. En français, « priorat » signifie une petite possession monastique. L’empereur russe de l’époque était en fait le Grand Maître de l’Ordre, son chef. Il est devenu le propriétaire de facto du Prieuré. En octobre 1799, une cérémonie solennelle a lieu au cours de laquelle les chevaliers de la communauté religieuse remettent les principales reliques anciennes des Hospitaliers au chef de l’État russe.

    La petite résidence a appartenu officiellement à l’Ordre de Malte pendant 10 ans, d’où l’apparition de sa croix dans les armoiries russes. Le bâtiment surprend par ses formes inhabituelles et, de loin, ressemble à un monastère catholique. La haute tour, qui ressemble à un clocher, ajoute à la ressemblance. Les murs blancs et les toits rouges sont également caractéristiques des bâtiments catholiques.

    prieuré

    Nikolay Lvov. Le génie du goût

    Excursion au Palais du Prieuré à l’occasion de la Journée de commémoration de Nikolaï Lvov.

    « Le Léonard russe », « le génie du goût » – c’est ainsi que l’on qualifiait l’architecte Nikolay Lvov. C’est en 1799, qu’il construit le Palais du Prieuré de Gatchina. L’architecte était très talentueux ; il s’est illustré dans la poésie, la musique et la peinture, et s’est également intéressé aux innovations techniques. Ses compétences architecturales sont universellement reconnues. Il a expérimenté la construction de bâtiments en terre, et est ainsi considéré comme pionnier dans l’architecture russe de l’époque. La réussite de ce projet inhabituel a ouvert la voie à de nouvelles technologies de construction en Russie. La particularité extérieure du palais est qu’il semble différent de chaque côté. Et ça, les observateurs de l’époque et les touristes modernes peuvent s’en assurer en scrutant le bâtiment sous tous ses angles.

    Lvov a pu répondre aux exigences strictes de l’empereur pour le futur palais et appliquer une approche innovante de la construction. Grâce au talent et au courage de cet architecte exceptionnel, tout le monde a aujourd’hui la possibilité de voir ce magnifique bâtiment original, construit à l’aide d’une technologie très simple. Lors de la construction, il utilisait des coffrages en bois dans lesquels il compactait la terre et l’argile. Après un long moment sous presse, chaque couche était recouverte d’un mortier de chaux, ce qui en faisait un matériau très dur. L’ensemble du Palais du Prieuré a été construit avec ces briques, à l’exception de la tour.

    À Gatchina, Nikolay Lvov a construit plusieurs bâtiments sous le reigne de l’empereur Paul Ier. Quels autres chefs-d’œuvre ont survécu dans la ville depuis le XVIIIe siècle ? Quelles histoires tournent autour de l’architecte ? Pourquoi la famille Dyakov a-t-elle résisté à l’idée de lui marier sa fille ? Vous apprendrez tout cela et bien plus encore au cours d’une promenade dans les couloirs du Palais du Prieuré.

    prieuré

    Le parc du prieuré

    À la fin du XVIIIe siècle, il a été décidé de commencer à construire un autre parc paysager, dont le centre était le Palais du Prieuré, construit sur la rive du lac Noir. Le lac a été approfondi et les rives ont été rendues plus pittoresques : la terre qui a été excavée pendant les travaux a été utilisée pour remblayer les rives et créer une haute colline. Non loin du lac Noir, derrière la digue, se cachait le lac Glukhoe ou Filkin, qui, avec le lac Noir, faisait partie de l’ensemble du système hydraulique des parcs de Gatchina.

    Au milieu du XIXe siècle, un nouveau réseau de sentiers de promenade a été créé dans les jardins du prieuré, les rives des lacs et des îles artificielles ont été fortifiées et des arbres supplémentaires ont été plantés. Sous le règne d’Alexandre III, qui avait choisi Gatchina pour sa résidence principale, le territoire du parc a été « fleuri » ; les entrées ont été décorées de cinq portes en pierre de taille, et le parc du prieuré est devenu le lieu de loisirs favori des citadins et des résidents de Saint-Pétersbourg.

    Sous le règne de Paul Ier, un parc paysager a été créé. Le Palais du Prieuré est devenu le centre du parc.

    L’endroit est populaire auprès des habitants de Gatchina ; par beau temps, des pique-niques y sont souvent organisés. Le Palais du Prieuré est particulièrement beau en automne.

    Les légendes anciennes

    Des passages souterrains sont situés directement sous l’ensemble architectural. La légende dit que l’âme de l’empereur Paul Ier erre parfois dans ces tunnels. L’origine des tunnels, leur destination et leur fin ne sont toujours pas claires à ce jour. Les habitants de la région se souviennent d’une vieille légende selon laquelle le Palais du Prieuré était relié au palais de Gatchina par un réseau complexe de passages souterrains.

    Selon une autre légende, l’âme de l’empereur russe Paul Ier, qui ne repose pas en paix, se promène parfois dans le parc entourant le palais. Des témoins oculaires partagent des souvenirs dans lesquels ils racontent des histoires incroyables de rencontres avec un membre de la famille royale. Les guides expérimentés préviennent les touristes que s’ils rencontrent l’empereur, ils doivent le saluer poliment et continuer leur chemin sans le déranger, il a des choses plus importantes à penser.

    1 COMMENTAIRE

    SOUTENEZ NOUS, METTEZ DES ETOILES, PARTAGEZ L'ARTICLE ET DONNEZ VOTRE AVIS

    Veuillez écrire votre commentaire!
    Veuillez entrer votre nom ici

    Restons en contact

    Recevez toutes les semaines un condensé de nos meilleurs articles.

    Envie d'aventure ?

    Venez découvrir la Russie grâce à nos excursions avec un guide privé

    À LIRE

    Nos derniers articles

    Valenki les bottes feutrées russes

    Symbole de la Russie les valenki russes sont des chaussures d'hiver traditionnelles. Inutile de vous dire que leur fonctionnalité est indispensable quand la température devient critique.

    Vous aimeriez lire également