More

    Votre guide de confiance au meilleur prix

    Yaroslavl

    Située sur la Volga et faisant partie de l’anneau d’or de la Russie, Yaroslavl est entièrement constituée d’anciennes églises et de monastères. Les anciennes rues aux maisons en bois sont en harmonie avec les centres d’affaires et les théâtres modernes. Le centre de pierre blanche de Yaroslavl est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO en tant qu' »exemple de développement urbain du XVIIIe siècle ». Si vous avez une forte envie et un itinéraire bien planifié pour explorer Yaroslavl, vous pouvez le faire en un ou deux jours. Notre sélection des principaux sites et lieux d’intérêt de la ville vous aidera à décider où aller et quoi visiter.

    Temps de lecture estimé : 20 minutes

    Histoire de Yaroslavl

    Au premier millénaire, des tribus finno-ougriennes vivaient sur ce territoire et au IX siècle, lors de la formation de la Rus de Kiev, les Slaves des pays voisins sont venus séjourner à Yaroslavl. Pour renforcer le pouvoir dans le pays lointain, le prince Vladimir Krasnoe Solnyshko y a envoyé ses fils, donnant à chacun une ville comme possession. Yaroslav le sage se voit léguer Rostov, qu’il gouverne de 988 à 1010.

    L’histoire de la fondation de Yaroslavl n’a pas de sources fiables et tout ce qui concerne la période initiale de la fondation de la ville est basé sur des hypothèses, des légendes et des conjectures. Mais, néanmoins, le fondateur de l’ancienne ville est considéré comme venant de Yaroslav le Sage.

    Les légendes racontent que Yaroslav a prouvé sa valeur en combattant un énorme ours en lieu et place de l’actuelle église d’Elijah. En réalité, c’était plutôt une bataille entre les païens qui habitaient ici et les évangélistes venus conquérir cette partie de la Volga. Cela dit, l’ours est devenu le symbole de la ville.

    Au début du XIIIe siècle, Yaroslavl était déjà une ville assez influente et puissante sur la Volga, en grande partie grâce à sa situation géographique favorable. Arriva ensuite l’invasion tataro-mongol. Lors de sa capture par les armées de Batyj, la ville fut anéantie et tous les citoyens tués.

    Le XIVe siècle est considéré comme la période la plus sombre de l’histoire de la ville, sous la domination des fils de Féodor le Noir. Des guerres intestines sans fin ont épuisé la population locale. S’ensuit la peste qui décima presque tous les habitants.

    Au début du XVIe siècle, un grand incendie a ravagé la majeure partie de la ville. Grâce au mécénat des princes de Moscou, les bâtiments ont pu une nouvelle fois se relever.

    Située au carrefour des routes commerciales terrestres et maritimes, Yaroslavl gagne en influence. Les marchands, entre les mains desquels se concentre tout le commerce extérieur avec l’ouest et l’est, se développent activement.

    Le refus de Pierre Ier de commercer via Arkhangelsk a considérablement affaibli la position économique de Yaroslavl, ce qui a ensuite entraîné la ruine de nombreuses dynasties de marchands.

    La vie culturelle s’est également développée à Yaroslavl : en 1750, Fedor Volkov a organisé le premier théâtre russe, qui était accessible à toutes les couches de la population. Le théâtre connu un grand succès ce qui le poussa à s’installer à Saint-Pétersbourg.

    Aujourd’hui, Yaroslavl est un monument unique de l’urbanisme, la partie historique de la ville a été inscrite sur la liste de l’UNESCO en 2005.

    La flèche de Yaroslavl

    C’était le point de départ de la construction de la ville, c’est aussi le point de départ de toutes les excursions aujourd’hui. C’est le lieu de confluence de la Volga et du Kotorosl, où la colonie finno-ougrienne a été fondée il y a 12 siècles et où, en 1010, l’équipe du prince Yaroslav le Sage a longé la rivière pour fonder la ville. C’est ici que se tenait l’ancien Kremlin, qui protégeait la ville des ennemis. En bois, il a brûlé dans un incendie.

    Il y a une belle vue sur la ville de n’importe quel endroit de la flèche (Strelka en russe). Si vous vous tenez près de l’eau, vous pouvez voir au-dessus les dômes de la cathédrale de l’Assomption, construite pour le millénaire de Yaroslavl. De l’autre côté de la rivière, enterré dans la verdure, l’ensemble de l’église de Jean Chrysostome. Depuis le niveau inférieur de la Strelka, on peut voir le nouveau parc. Les fleuristes locaux ont créé un blason de plusieurs mètres de haut pour la ville, tandis que les designers et les ingénieurs ont créé un parc de fontaines chantantes. Pendant la journée, ils jouent de la musique classique, et le soir, à la lumière des projecteurs, il y a des spectacles musicaux lumineux d’eau qui coule.

    Balade à vélo ou en trottinette

    Le meilleur moyen pour visiter l’île Damansky, la flèche et les berges de la Volga est, sans nul doute, la location d’un vélo ou d’une trottinette électrique. Vous pouvez le faire dans les petites cabanes à l’entrée de tous les espaces verts. Vous avez également des bornes avec des trottinettes dans toute la ville. Ces trois lieux sont aménagés avec des pistes cyclables ce qui rend la balade encore plus agréable. Pour nous, c’est juste un « Must-do ».

    Monastère de la Sainte Transfiguration

    blank

    Il s’agit du plus ancien bâtiment de Yaroslavl, situé en plein centre. Avant la révolution, il abritait un dépôt de manuscrits et de livres anciens. C’est ici que se trouvait autrefois le seul exemplaire conservé du « Conte de la campagne d’Igor ». Pendant longtemps, ce monastère a joué le rôle du Kremlin, possédant de nombreux villages voisins tout en étant un centre spirituel et économique. Ivan le Terrible lui a donné à lui seul plus de 200 villages. Au XVIe siècle, le monastère en bois a été endommagé par un incendie, puis il a été reconstruit en pierre, sur le modèle de certaines cathédrales du Kremlin de Moscou. Vous pourrez y admirer des fresques murales vieilles de près de mille ans. De nombreuses expositions vous permettront de découvrir la vie au moyen-age. Malheureusement, que les nouvelles sont en anglais.

    Adresse
    Kotoslnaya nab. 2/1, Yaroslavl

    Horaires
    Tous les jours de 8h30 à 18h00 sauf le lundi. Attention certaines expos peuvent être fermées le mardi.

    Tarifs
    50 RUB l’entrée
    250 RUB le beffroi
    Entre 130 RUB et 250 RUB les expositions
    700 RUB le billet complet avec toutes les expos

    Site internet
    Site officiel du Kremlin

    Point d’observation

    Le beffroi est un monument architectural des XVIe – XIXe siècles. Le niveau supérieur est utilisé comme plate-forme d’observation. Vous pouvez monter les marches pour atteindre une hauteur de 32 mètres. La vue s’ouvre sur la partie historique de Yaroslavl, c’est le seul site de ce type dans la partie centrale de la ville.

    yaroslavl

    Exposition « La Parole sur la campagne d’Igor »

    L’exposition se trouve dans les intérieurs du XVIe siècle de la salle du réfectoire et les chambres de l’abbé. Les icônes et les livres manuscrits sont immergés dans le monde spirituel de la Russie médiévale. Les objets archéologiques coexistent avec des reconstructions impressionnantes d’armes anciennes.

    Exposition « Repas à Yaroslavl »

    L’exposition «Repas à Yaroslavl» est l’occasion de se familiariser avec la vie des habitants de Yaroslavl du siècle dernier, de découvrir l’histoire et la culture de la nourriture et les particularités gastronomiques de la terre de Yaroslavl.

    blank

    Exposition « Trésors de Yaroslavl »

    L’exposition « Trésors de Yaroslavl » représente la partie la plus précieuse de la collection du Musée-Réserve de Yaroslavl. Sont présentés les trésors de la sacristie des monastères et des temples de Yaroslavl, les produits des meilleurs maîtres, les bijoutiers du Nouvel Âge, les contributions des tsars, des aristocrates locaux et des riches marchands.

    Exposition « Histoire de la région de Yaroslavl »

    L’exposition présente les principales étapes de l’histoire de la région de Yaroslavl : de la fondation de la ville par le prince de Rostov, Yaroslav le Sage et la prise de Yaroslavl par la Horde d’or en 1238 jusqu’à l’établissement de la province de Yaroslavl et du premier gouverneur de Yaroslavl.

    Couplé à cette exposition vous avez le « Yarmarka » (marché en français) qui presente tout ce qu’on pouvait dans un marché de l’époque.

    Exposition « La nature du territoire de Yaroslavl »

    La faune de la région de Yaroslavl est représentée avec un maximum d’exhaustivité dans l’exposition. Vous pouvez y observer à la fois les espèces présentes dans la région aujourd’hui et les animaux qui vivaient à des époques lointaines.

    Exposition « Icônes de Yaroslavl du XVI au XVIIIe siècles »

    L’exposition présente des œuvres artistiques exceptionnelles de l’iconographie, créées à Yaroslavl pendant trois siècles. Leurs sujets incarnent les idées et les idéaux de la fin du Moyen Âge russe.

    bannière anneau d'or

    Quelques bâtiments emblématiques à ne pas louper

    Église d’Elijah le Prophète

    blank

    Cette église, également appelée Ilyinskaya, est située au carrefour de plusieurs rues. C’est un excellent exemple de l’originalité des villes de province. Elle a été construite au XVIIe siècle sur l’ordre de deux frères marchands avec leur propre denier. Le temple impressionne par son luxe car il a été construit sans aucune économie de moyens. Les fenêtres sont placées dans les plateaux sculptés et chaque façade est unique sur le plan artistique. Le bâtiment est parsemé d’arcs et de tuiles élégantes, et il est entouré sur trois côtés d’une galerie à deux niveaux. C’est l’un des rares monuments anciens qui a été presque entièrement conservé depuis sa construction. L’iconostase sculptée et la porte royale sont restées intactes. Des offices y sont célébrés pendant les grandes fêtes, et un musée s’y trouve le reste du temps.

    Horaires
    Tous les jours de 8h30 à 19h30 sauf le mercredi

    Église de l’Épiphanie

    blank

    Aujourd’hui, c’est une structure majestueuse, mais au XVe siècle, sa construction a commencé par une église en bois. Quelques siècles plus tard, une cathédrale avec un clocher a été érigée à sa place. En apparence, elle se démarque fortement des temples construits dans cette région à cette époque. Il n’y avait pas les piliers et les coupoles habituels, les fenêtres étaient larges, il y avait donc beaucoup de lumière à l’intérieur. Les façades sont impressionnantes grâce au jeu de tuiles. Le temple est célèbre pour un grand nombre de fresques anciennes, bien que leur paternité ne soit pas établie. Ces fresques présentent non seulement des scènes bibliques, mais aussi des ornements végétaux que l’on rencontre rarement dans les églises. Les paroissiens qui viennent ici pour prier peuvent voir une ancienne relique du XVIIe siècle – une croix d’autel en bois.

    Horaires
    Tous les jours de 7h30 à 18h30

    Maison Bolkonsky

    blank

    Il est considéré comme l’un des endroits les plus romantiques de la ville : c’est ici qu’a eu lieu la dernière rencontre des personnages de Léon Tolstoï, Natasha Rostova et Andrei Bolkonsky. Le manoir a été construit à la fin du XVIIIe siècle, lorsque les formes architecturales pompeuses ont commencé à être remplacées par la simplicité et la monumentalité. Par conséquent, il combine le classicisme et le baroque. Il s’agit d’un bâtiment de quatre étages avec trois mezzanines sur le toit. Ses créateurs ne sont pas connus. La seule information à leur sujet est que pendant la guerre de 1812, ils ont transformé le manoir en hôpital militaire. Le manoir ne peut être vu que de l’extérieur et est actuellement géré par une société privée.

    Théâtre dramatique Volkov

    Le premier théâtre dramatique de Russie, fondé en 1750 et portant le nom de son fondateur. Le bâtiment dans lequel se trouve aujourd’hui le théâtre est également un lieu unique. Construit en 1909, il a réussi à devenir un lieu entièrement russe, et ses intérieurs luxueux, presque palatiaux, de style néoclassique, sont encore frappants aujourd’hui.

    Il y a plusieurs scènes dans le théâtre Volkov dont la principale fait 900 sièges.

    Tour Vlasyevskaya et église Znamenskaya

    Le bâtiment jumeau – une tour et une église – est un monument historique sur la place Volkov. Elle faisait partie des anciennes fortifications du Kremlin de la ville qui n’existe plus.

    Les espaces verts

    Les bords de la digue de Yaroslavl

    La digue de Yaroslavl est considérée comme l’une des plus belles digues de la Volga. Les résidents locaux et les visiteurs de la ville aiment s’y promener. Le long de la digue, il y a beaucoup d’arbres et très peu de voitures, vous pouvez vous détendre et être seul avec la nature, en admirant les vues sur la rivière. Il y a plusieurs musées sur le front de mer où vous pouvez apprendre l’histoire de la ville. Il y a aussi une énorme pierre grise qui indique la fondation de la ville (Kotorosnaya, 2/1).

    La digue opposée

    En plus de Volzhskaya, il y a la digue Tveritskaya. Elle est plus court, mais plus confortable. Particulièrement populaire en été, on y trouve la meilleure plage de la ville. La digue fait partie de la vieille ville, avec quelques vestiges d’un bâtiment pré-révolutionnaire, un campanile tsariste et une usine de valenki.

    Jardin et maison du gouverneur

    blank

    Il est situé sur le talus – derrière une clôture blanche avec des grilles en fonte. Une fois à l’intérieur, vous pouvez oublier l’agitation de la ville, plongé pour quelques heures dans l’atmosphère du siècle dernier – calme et mesurée. Le jardin du gouverneur est constitué de dizaines d’allées d’arbres rares, de nombreux parterres de fleurs, de fontaines et de sculptures de marbre et de bronze. Alexandre Ier et Nicolas II avaient l’habitude de le visiter. Des représentations théâtrales, des présentations et même des mariages sont organisés dans le parc pendant la période estivale.

    Les amateurs d’art peuvent visiter la Maison du Gouverneur, construite sur ordre d’Alexandre Ier au début du XIXe siècle comme résidence des gouverneurs de Yaroslavl. Aujourd’hui, il y a une exposition permanente d’œuvres d’artistes russes des XVIIIe et XXe siècles (200 RUB l’entrée).

    Balade dans Yaroslavl

    Il sera intéressant de se promener dans la rue Kirov. Piétonne c’est la plus courte de la ville. Sa particularité réside dans les nombreux cafés et restaurants accueillants, dont certains sont construits dans l’esprit national. Un restaurant très pittoresque s’appelle « Actor’s House ». À l’avant, il y a deux lanternes rouges, et à l’intérieur, de nombreuses affiches de théâtre sur les murs. Les locaux appellent cette rue « l’Arbat de Yaroslavl ».

    Musée du pain d’épice

    Le seul musée de Russie consacré à l’histoire du pain d’épice. Vous y trouverez du pain d’épice de toute la Russie, des technologies – de l’Antiquité à nos jours, une carte de la production de pain d’épice et les secrets de la réussite. Et la boutique de pain d’épice présente plus de 10 producteurs russes de pain d’épice artisanal. Les visiteurs du musée peuvent s’emparer de certaines expositions, travailler avec la pâte, ouvrir les boîtes, prendre des photos. Sur rendez-vous, vous pouvez participer à une dégustation ou à un cours de maître sur la peinture sur pain d’épices.

    Horaires
    Tous les jours de 11h00 à 17h00

    Musée de l’histoire de Yaroslavl

    Le musée, dont l’exposition historique est la plus complète couvre toute l’histoire de la ville, de sa fondation au XIe siècle à nos jours. Il est situé dans un bâtiment coloré, un manoir néo-Renaissance à deux étages de la fin du XIXe siècle.

    Horaires
    Tous les jours de 10h00 à 18h00 sauf le mardi

    Planétarium

    blank

    L’exposition et le hall d’exposition « Histoire de la cosmonautique » présentent des pages vivantes de l’histoire du développement de l’astronautique, depuis les premiers satellites artificiels de la Terre et le vol de Youri Gagarine jusqu’aux vaisseaux et stations spatiales modernes. Les visiteurs pourront voir des images photographiques uniques d’autres planètes, réalisées par des robots à leur surface, voir des modèles de lanceurs, de vaisseaux spatiaux, de satellites, de stations orbitales. Ils se familiariseront également avec les expositions données par les cosmonautes, pourront essayer une combinaison spatiale et prendre une photo avec. Dans la salle des étoiles, des films cognitifs sur l’espace sont régulièrement projetés.

    Horaires
    Tous les jours de 9h00 à 21h00

    Dans les environs de Yaroslavl

    Chemin de fer pour enfants

    Les touristes avec des enfants seront intéressés par la visite du chemin de fer unique pour enfants (en russe : Ярославская детская железная дорога). Sa longueur est de presque 6 km, il y a trois plateformes – Green, Lugovaya et Jubilee. Et le matériel roulant comprend deux locomotives diesel et quatre voitures de passagers. Ici, les enfants ne se contentent pas de conduire le train, ils le font fonctionner. Ils sont à la fois conducteurs, chefs de train et personnel d’exploitation. Le trajet jusqu’ici rappelle un conte de fées, d’autant plus que la route se trouve dans la forêt à la périphérie de la ville.

    blank

    Musée du cosmos

    Au musée de l’espace, vous découvrirez le parcours triomphal de la « Mouette de Yaroslavl » et de ses contemporains, vous visiterez une cabane paysanne reconstituée, où l’héroïne a passé son enfance, vous apprécierez le charme de Yaroslavl dans les années 1950, vous suivrez l’évolution des combinaisons spatiales et des moteurs de fusée, vous découvrirez les réalisations du pays en matière d’exploration spatiale et vous jetterez un coup d’œil dans la cabine du vaisseau spatial « Vostok » qui a visité l’orbite terrestre.

    Quelques bons restaurants à Yaroslavl

    Ioann Vasilievich

    Le légendaire restaurant de cuisine russe et le boutique-hôtel quatre étoiles « Ioann Vasilievich » sont situés dans le centre historique de Yaroslavl dans la zone UNESCO. À distance de marche du complexe se trouvent les principales attractions touristiques – Strelka, le Kremlin de Yaroslavl, le premier théâtre dramatique russe de Fedor Volkov, de nombreuses églises et le pittoresque remblai de la Volga.

    Le restaurant se compose de 7 salles pouvant accueillir de 20 à 100 personnes. L’intérieur, le service et la cuisine du restaurant recréent l’atmosphère du chef-d’œuvre du cinéma soviétique – la comédie de L. Gaidai «Ivan Vasilyevich change sa profession». L’une des salles ressemble aux chambres royales tandis que l’autre ressemble à l’appartement de Shurik. Vous pourrez prendre des photos dans des costumes de roi et de reine.

    Le menu a été élaboré par le chef du restaurant « Ioann Vasilievich » selon des recettes classiques et originales. Le menu comprend des plats de la cuisine russe et européenne, des plats de produits de saison et de la ferme locale, un grand choix de pelminis maison, des pâtisseries et du pain de la boulangerie du restaurant.

    Skazka

    Skazka est un nouveau restaurant moderne qui propose une cuisine simple mais très bien faite. Ici on vient surtout pour un brunch gargantuesque. Le service est à souligner tellement il est bien fait. Pour vous dire, c’est la première fois qu’un serveur en Russie comprend ce qu’est un « lungo ». Le restaurant est très souvent plein donc n’hésitez pas à reserver. Probablement notre adresse préférée.

    Chaïkhona Saïyora

    Restaurant ouzbèque de haut standing où toute la jet-set de Yaroslavl vient se retrouver. La cuisine est encore excellente et on retrouve littéralement la totalité des spécialités ouzbèques cuisinées avec amour par le chef ouzbèque Hakim Ganiev. Un vrai bonheur surtout après un shashlik de canard avec une sauce à l’oblipikha.

    Auberge sur le quai (Трактир на набережной)

    Dès le seuil de la porte, vous êtes transporté dans l’ancienne auberge russe, où l’on accueille les voyageurs fatigués et on les dorlote avec de bonnes viandes. L’intérieur authentique vous plonge dans l’atmosphère douillette d’un manoir russe avec poêle et meubles en bois. Un détail intéressant : dans le hall, il y a une cage avec un gazouillis vivant qui chante.

    Où prendre un verre ?

    Dudki

    Dudki est le bar-club avec terrasse branché de Yaroslavl. Ici encore tous les fashionistas viennent montrer leurs dernières trouvailles et se déhancher le soir venu. On y mange aussi très bien !

    Ryumotchnaya

    Ce petit bar est une fabrique de liqueur très célèbre. Pour un prix complètement dérisoire vous pouvez goûter à l’ingéniosité des artisans qui n’hésitent pas à faire frémir vos papilles.

    Cocktail bar

    Probablement l’un des bars les plus célèbres de Yaroslavl. On y trouve beaucoup de cocktails, une cuisine délicieuse, des narguilés et, bien sûr, une musique incendiaire. Ce bar convient à tout le monde. Si vous souhaitez simplement vous asseoir en groupe et prendre un verre, le premier étage est parfait pour cela. Vous pouvez profiter des musiciens de rue et de la belle rue Kirov sur la véranda, et au deuxième étage, il y a de grandes fêtes, car il y a une énorme piste de danse !

    Cuba libre bar

    Le bar Cuba Libre est un véritable îlot de liberté dans l’espace étouffant de la ville ! Il s’agit d’une barre stylisée très intéressante, comme le nom le laisse facilement deviner. Des fêtes à thème y sont souvent organisées. Un photographe professionnel y travaille tous les week-ends, ce qui vous permettra de prendre de superbes clichés de votre soirée enflammée.

    Papin Garage

    Le « garage de papa » est un autre lieu très atmosphérique qui accueille de nombreux événements. Du jeudi au samedi, les clients peuvent s’éclater au son de la musique live, en semaine, ils peuvent écouter de bons vieux vinyles, et le dimanche, le bar accueille des projections de films et parfois des soirées jazz. Vous devriez absolument essayer les délicieux hamburgers et la bière là-bas 😉

    Comment se rendre à Yaroslavl ?

    Quel est le moyen le plus rapide, le moins cher et le plus pratique pour se rendre de Moscou à Iaroslavl? Jetons un coup d’œil à toutes les options facilement disponibles.

    TypePrixTempsCaractèristiques
    TrainÀ partir de 980 RUB par personne3,5 à 4 heuresIls partent de la gare de Yaroslavl, arrivent dans le centre de Yaroslavl. Vous pouvez acheter un billet en ligne à l’avance.
    AutobusÀ partir de 400 RUB par personne4,5 heuresIls partent de la gare routière VDNKh et arrivent dans le centre-ville. S’asseoir n’est pas confortable, comme dans un train. Vous pouvez acheter un billet en ligne à l’avance.
    VoiturePrix de l’essence pour 280 km4,5 heuresLiberté
    AvionÀ partir de 6500 par personne + frais de transfert depuis / vers les aéroportsTrès compliqué, pas conseillé

    SOUTENEZ NOUS, METTEZ DES ETOILES, PARTAGEZ L'ARTICLE ET DONNEZ VOTRE AVIS

    Veuillez écrire votre commentaire!
    Veuillez entrer votre nom ici

    Restons en contact

    Recevez toutes les semaines un condensé de nos meilleurs articles.

    Envie d'aventure ?

    Venez découvrir la Russie grâce à nos excursions avec un guide privé

    À LIRE

    Nos derniers articles

    Oranienbaum ou la naissance des montagnes russes

    Oranienbaum est le lieu de naissance des montagnes russes mais aussi un superbe parc avec des pavillons et un immense palais.

    Vous aimeriez lire également