More

    Votre guide de confiance au meilleur prix

    District Central Oblast d'Ivanovo Plios le village bucolique sur la Volga

    Plios le village bucolique sur la Volga

    Plios est située à presque 400 kilomètres au nord-est de Moscou dans l’anneau d’or. C’est une modeste ville de Russie avec quelque 2 500 habitants. Ces derniers ont pourtant à leur disposition neuf églises, cinq musées, un théâtre et des maisonnettes de bois multicolores parsemées sur les versants des collines. Les ruelles étroites descendent en pente raide jusqu’à la Volga. C’est aussi le lieu de villégiature de riche moscovite.

    bannière anneau d'or

    Histoire de Plios

    La belle ville russe de Plios appartient territorialement à la partie nord de la région d’Ivanovo, plus précisément au district de Privolzhsky. Cette localité est considérée à juste titre comme le principal centre touristique de la région. Plios s’étend le long de la rive droite de la Volga, près du réservoir de Gorky. Pour trouver la ville sur la carte, il suffit de trouver l’embouchure de la rivière Shohonka.

    Selon le dernier recensement de la population, le nombre actuel de personnes vivant à Plios dépasse à peine 1790. La ville est assez petite, elle ne possède même pas de zone industrielle et de grandes entreprises. Cependant, elle joue un rôle énorme dans l’histoire de toute la région d’Ivanovo.

    Le nom de la ville est très controversé. Selon une version, Plios a été nommé pour son emplacement à l’embouchure du fleuve, c’est-à-dire que Plios est un endroit où l’eau éclabousse. La deuxième version a des racines slaves anciennes. Les linguistes disent que dans l’ancienne Russie, le mot « Plyus » signifiait un petit lac, et est devenu plus tard le nom de la section de la rivière d’un coude à l’autre.

    L’importance de la colonie pour l’ensemble de la Russie est confirmée par le fait qu’en 2010, la ville a reçu le statut de colonie historique fédérale.

    Port sur la Volga

    La première mention de la ville sous le nom de Plios a été trouvée dans d’anciennes chroniques datant de 1141. Les documents officiels indiquent que c’est sur ce territoire que le fugitif Yakun Miroslavich, un posadnik de Novgorod, se cachait de la colère populaire avant d’être capturé. La date de fondation de l’établissement de la forteresse de Plios n’est pas connue avec certitude. Mais les données historiques affirment qu’en 1238, elle avait déjà été brisée par les efforts des guerriers de Batyi Khan lors d’une autre attaque de la Horde. Malgré la chute des murs de la forteresse, la colonie ne s’est pas « éteinte » et la vie a continué.

    De nouvelles fortifications ont été construites sur le territoire de la ville en 1410. C’est à cette époque que le fils de Dmitri Donskoï, Vassili, qui occupait un poste princier à Moscou, apparut à Kostroma, ayant fui une autre invasion tatar. Le prince érigea un avant-poste de garde sur cette zone plate où l’enemie était visible de loin.

    En 1770, Plios rejoint le district de la province de Kostroma. Sur son territoire, se développe très rapidement une importante production industrielle – tissages, malteries (dont deux sont en activité), forges (jusqu’à 10 usines), magasins de vêtements et d’alimentation, entrepôt de sel, etc. On sait que c’est depuis les terres de Plios que les cuisines du tsar était approvisionnées en poisson.

    Du déclin au renouveau

    Au début du XIXe siècle, l’un des plus grands groupes de milices populaires de la région s’est réuni à Plios. Pendant toutes ces années, le village s’est développé activement dans la sphère industrielle. Pendant longtemps, il a été le principal port sur la Volga pour toute la région jusqu’à ce que, dans les années 1870, le chemin de fer d’Ivanovo prenne le relais.

    Après l’apparition du chemin de fer, Plios a perdu son statut de nœud du commerce pour devenir un village ordinaire, dans lequel il est agréable de se reposer et de se livrer à des activités artisanales créatives. Selon certaines sources, les marchands de la ville ont même tenté de résister à la construction du chemin de fer, car ils ont compris que les rails mèneraient à la ruine complète.

    Plios serait resté un village de province inconnue, à la vie mesurée et en déclin progressif, si le grand peintre russe Isaak Levitan ne s’y était pas intéressé. Le talentueux peintre a discerné toute la beauté de la région et l’a capturée dans plus de deux cents de ses tableaux. Par la suite, la ville est devenue un centre d’attraction pour d’autres peintres, poètes, écrivains et sculpteurs. Ultérieurement, la ville a attiré des foules de vacanciers de la capitale, puis des touristes. Tous ces gens sont venus profiter de la beauté originale de Plios, c’est pourquoi son aspect historique est resté pratiquement inchangé.

    Aujourd’hui, les gens viennent à Plios pour ressentir cette agréable atmosphère, pour admirer les maisons en bois clairs, fièrement situées sur les rives de la Volga, pour admirer les anciens clochers et les forêts denses. Bien sûr, le nombre de voyageurs qui visitent Plios chaque année est énorme. Mais la ville reste très accueillante, propre et calme. En été, les touristes sont attirés par les plages de sable, en hiver – par les pistes de ski. En somme cette récréation active à tout moment de l’année se combine parfaitement avec la visite des musées et des objets historiques intéressants de la ville.

    Quoi faire à Plios ?

    Plios est une ville compacte avec une petite population. Sa superficie est si petite qu’il n’y a pas besoin de transports publics. Si vous vous promenez tranquillement à pied dans les rues de Plios, vous pouvez les explorer toutes en une journée, du début à la fin, y compris les coins cachés. Les hôtes de la ville sont généralement des maisons d’hôtes confortables, où l’on peut louer un vélo.

    Info parking

    Il est recommandé de venir à Plios en voiture uniquement les jours de semaine, car il est interdit d’entrer dans la colonie en voiture personnelle le week-end et les jours fériés. Les voitures sont généralement garées à la frontière de la ville où il existe une zone de stationnement spéciale à cet effet. Mais cela ne s’applique qu’aux dates les plus chargées.

    Balade le long des berges

    La rue des berges de la Volga est la plus longue du village. Elle s’étend sur 3 km, d’un côté à l’autre de la ville. Elle regroupe de nombreuses maisons en bois qui valent le coup d’œil. Si l’idée vous prend, n’hésitez pas à demander à un pecheur de monter dans sa barque.

    Si vous voulez faire du shopping et emporter avec vous non seulement des souvenirs agréables, mais aussi des souvenirs mémorables, vous devez vous rendre sur la rue Kalashnaya (En russe : Калашная улица). C’est ici que se trouvent les anciens quartiers commerciaux (28).

    Prendre de la hauteur

    Après avoir profité du paysage fluvial, vous pouvez vous rendre dans les collines. Du haut de ces points, un panorama époustouflant s’offre à vous ! Pour comprendre et ressentir toute la magnificence de Plios, vous devriez visiter les montagnes Voskresenskaya et Sobornaya (11 & 12), ainsi que le Mont Levitan (7).

    Si vous voulez admirer l’architecture marchande ancienne (9 & 10 sur le plan), vous devriez vous rendre dans la Descente de la Montagne de la Liberté (En russe : улицу Спуск Горы Свободы).

    Vous pouvez trouver beaucoup de choses intéressantes dans les rues agréables de Plios. C’est l’une des plus anciennes villes de Russie, qui a conservé sa culture et son esprit bucolique.

    Ce n’est pas en vain que la beauté des terres de Plios a été représentée sur ses toiles par le grand peintre Isaak Levitan. Vous pouvez trouver des panoramas de villes colorés dans de nombreux chefs-d’œuvre cinématographiques célèbres, tels que « Chinese Service » et « Cruel Romance ».

    Architecture, cathédrale et églises

    Si vous êtes un fan du tourisme historique, Plios est un choix idéal pour ce voyage. Le provincialisme du XIXe siècle est ici préservé dans toute sa gloire. Bien sûr, la ville n’est pas extrêmement étendue, mais elle compte un nombre considérable de monuments architecturaux.

    Les visiteurs s’intéressent particulièrement aux chefs-d’œuvre de l’architecture ancienne, comme l’église de la Résurrection de la fin du XVIIe siècle, érigée sur le mont Levitan (7).

    La cathédrale de l’Assomption (13) de la ville, qui date également de la fin du XVIIe siècle, n’est pas moins intéressante. Ce chef-d’œuvre de l’architecture russe appartient au style baroque provincial.

    Tant les croyants orthodoxes que les simples amateurs visitent souvent le complexe chrétien du début du XIXe siècle, qui se compose de deux églises, l’église de la Trinité et l’église Vvedenskaya (14). Ces sanctuaires servent d’entrée principale à la ville, si vous vous y rendez depuis le côté de la région d’Ivanovo.

    Plios n’est ni un centre économique, ni une ville industrielle. C’est peut-être la raison pour laquelle les valeurs historiques n’ont pas été influencées par le progrès et sont restées inchangées.

    Musées et galeries d’art

    Outre les ensembles architecturaux, il convient de prêter attention aux musées et aux galeries d’art de la ville. Un grand nombre de musées privés ouvrent leurs portes aux visiteurs, mais le complexe des musées d’architecture et d’art présente un intérêt particulier. Ce magnifique complexe comprend le Musée du paysage (4), la maison-musée d’Isaac Levitan (1), et la galerie « Art crafts of Ivanovo region ».

    Chaque année, cette ville accueillante, ainsi que d’autres localités du pays et du monde, participe au festival du film, qui porte le nom d’A. Tarkovsky.

    Plan et itinéraire des immanquables de Plios

    plios

    Maison-musée Isaak Levitan (1, 2 & 3)

    C’est la maison du marchand Solodovnikov, un chasseur, résident local, qui pendant deux saisons de vacances, en 1888 et 1889, a loué des chambres dans la mezzanine à trois artistes – Isaac Levitan et ses amis. Le bâtiment adjacent à la maison-musée est populairement connu sous son nom anglais de « Levitan Hall ». Le numéro 3. est une série de maisons datant des années 50 sans eau courante ni égout.

    Musée du paysage (4)

    Le Musée du paysage a été créé en 1997 avec le soutien financier de l’homme d’affaire Yuri Smirnov. Au deuxième étage se trouve une collection de peintures russes du XIXe et du début du XXe siècle dont des oeuvres de Alexeï Savrassov, Alexeï Bogolioubov, Mikhaïl Klodt, Ivan Chichkine et Stanislav Joukovski. Il y a même eu un vol d’une oeuvre de Chichkine tellement il est rare d’avoir ce genre de chef d’œuvre dans un si petit village.

    L’église Varvarinsky et sa rue (5 & 6)

    Depuis le Musée du paysage, nous arrivons à la rue Varvarinskaya, qui est parallèle au front de mer. La première chose que nous voyons est l’église Sainte-Barbara, construite en 1821. Série de maison en bois rénovée.

    Escaliers du Mont Levitan (7 & 8)

    De nouveaux escaliers ont été construits à la veille du 600e anniversaire de Plios. Au sommet, il y a la célèbre église en bois. Puis nous descendons et sortons à côté de la chapelle Nikolskaya dans la rue du même nom.

    La grange (9 & 10)

    Il convient de prêter attention à la grange, recouverte de bardeaux frais (matériau de couverture sous forme de fines plaques de bois). La grange est une copie exacte de l’ancien bâtiment du XVIIIe siècle provenant du manoir de Milovka. Nous traversons la rivière Shohonka, remontons la rue au drôle de nom soviétique (Descente de la montagne de la liberté).

    Arrivé ici vous aurez fait 1.5 km soit environ 20 minutes de marche.

    Plateforme d’observation (11) et musée d’histoire, d’architecture et d’art (12)

    Sortie vers les plate-formes d’observation, d’où l’on peut contempler toute la ville. Un peu plus loin se trouve le musée central qui abrite des collections consacrées à l’histoire. Ces bâtiments sont également les bureaux d’administration des musées de la ville. Devant celui-ci se dresse Vasily Ier, le fondateur de la ville.

    Site internet des musées de Plios en russe uniquement.

    Cathédrale de l’Assomption (13), Église de l’Ascension et Église de la Trinité (14 & 15)

    Direction maintenant la cathédrale de l’Assomption qui est la plus ancienne de Plios, construite à la fin du XVIIe siècle. Nous retournons à l’entrée sud de la montagne Sobornaya (d’où nous venons) et allons tout droit vers le sud jusqu’à la place Troitskaya. Derrière une clôture se trouve une station de bus et les deux églises. Depuis la place près de la gare routière, nous tournons à droite dans la ruelle Pouchkine. Sur notre gauche, se trouve l’école.

    A ce point nous aurons fait 1.2km de plus soit 15 minutes.

    Le fantôme du musée (16), la maison de Nikolay Smirnov (17) et hôpital Gorbunov (18)

    Au-delà de l’allée Pouchkinski et de la rue Léon Tolstoï, il y a un territoire de six hectares de l’ancien centre de loisirs, dont les bâtiments en bois ont été construits en 1924 et ont partiellement survécu, mais sont maintenant désespérément délabrés. À l’intersection de la rue Léon Tolstoï et de la rue Karla Marksa (ancienne rue Dvoryanskaya), on peut voir une vieille maison à l’abandon. C’est une maison de l’écrivain Nikolay Smirnov. Si vous le souhaitez, vous pouvez marcher le long de la rue Karl Marx jusqu’à l’ancien bâtiment en briques rouges de l’hôpital Gorbunov.

    Place du marché (19) et la rue Lénine (20)

    Prenez le nouvel escalier en bois, plutôt raide, qui descend vers la place du marché (récemment, la place de la Révolution). Ici de nombreuses échoppes vous proposent plein de souvenir. Tournez dans la rue Lénine à gauche et prenez à droite après l’art-studio pour rejoindre les berges. En partant sur la gauche vous trouverez des plages autrement continuez à droite pour rejoindre le centre-ville.

    Cafés, hôlels, manoirs, restaurants et belles bâtisses (21 à 37)

    A l’approche de l’imposant manoir blanc et rose – maison 43. Il s’agit de l’ancien manoir Soboleva, qui abrite aujourd’hui la maison de réception du Yacht Club Plyossky. À côté se trouve les bains et le salon de thé du club privé.

    La maison n° 41 est le halle à farine qui a été construite à l’époque où Plios était un important port de marchandises sur la Volga. On enchaîne avec la maison 39 qui est une ancienne boucherie puis la maison de thé Vekshina, datant de la période pré-révolutionnaire.

    Le café de Sofia Kuvshinnikova dans la maison 33 est une épicerie pré-révolutionnaire des Bakakins. Ici les Plésiens ont vu pour la première fois des ananas.

    Entre les maisons 31 et 29 la rue Kalashnaya propose des pavillons en bois avec des souvenirs.

    On termine enfin avec les manoirs des riches commerçants de Plios.

    • La maison de Groshev au 29
    • La maison de Tikhomirov au 27 construite au milieu du XIXème siècle
    • La maison Maklashin au 23 est l’un des bâtiments les plus parfaits du point de vue architectural sur le quai
    • La maison Bakakins-Vekshiny au 19 dispose de plusieurs appartements résidentiels
    • Le manoir de Podgornovy au 13
    • Le manoir des Moiseevs au 11 et au 9
    • La maison de Novozhilov au numéro 7 à côté du bureau de l’administration, est le dernier arrêt de l’itinéraire

    Où manger et boire un verre à Plios ?

    La brasserie Pliosski est située dans un bâtiment du XVIIIe siècle qui fut une taverne puis le salon de thé de Bakakin en 1910. Aujourd’hui la brasserie propose des bières locales faites dans la région. Une excellente adresse pour faire une pause.

    Où ? Юрьевская ул., 4, Плёс, Россия

    Le restaurant Krymov est situé au premier étage de l’hôtel Fortecia. Deux salles avec vue panoramique sur la Volga vous donne l’une des meilleures belles vues de Plios. Cuisine locale de qualité.

    Où ? ул. Ленина, 90, Плёс, Россия

    Le café Sofia Kuvshinnikova est une institution ! Avec sa confiserie, ses produits sélectionnés, ses recettes de grand-mère, ses gourmandises artisanales, elle défie l’approche traditionnelle du café.

    Pendant huit ans, Sofya Kuvshinnikova était une étudiante et une amie proche d’Isaac Levitan. Elle passa trois étés à Plios avec lui. Et c’était l’âge d’or du grand paysagiste.

    Où ? Советская ул., 33, Плёс, Россия

    Comment se rendre à Plios ?

    Le moyen le plus simple de se rendre à Plios est de Moscou. Un bus confortable vient chercher les passagers à la gare de Shchelkovo tous les jours à 18 heures et les emmène directement au centre du village. Le coût du voyage est de 850 roubles et la durée est de 7 heures.

    Si le départ n’est pas pratique depuis Moscou alors vous pouvez prendre un transport depuis les villes de l’anneau d’or comme Yaroslavl, Ivanovo ou Kostroma.

    Depuis Ivanovo il y a un bus toutes les heures. Il n’est pas nécessaire d’acheter les billets à l’avance, vous pouvez les acheter juste avant le départ au guichet de la gare locale. Le prix du billet n’est que de 173 roubles et la durée du voyage est de 110 minutes.

    Depuis Kostroma et Yaroslavl, il faut faire un changement à Privolzhsk pour une durée totale de 3 heures et un coût de 370 roubles.

    Cela dit, pour ne pas se prendre la tête il suffit d’ajouter cette ville dans l’une de nos excursions vers l’anneau d’or.

    4 COMMENTAIRES

    1. J’ai fait un tour en car avec guides pour une visite de l’anneau d’or d’une durée de 3 jours, 2 nuits de séjour sur place. Malheureusement cette charmante ville de Plios n’était pas prévue dans le programme. Grâce à vous, son existence m’est dévoilé. Ce sera pour une 2utre fois.

    SOUTENEZ NOUS, METTEZ DES ETOILES, PARTAGEZ L'ARTICLE ET DONNEZ VOTRE AVIS

    Veuillez écrire votre commentaire!
    Veuillez entrer votre nom ici

    Restons en contact

    Recevez toutes les semaines un condensé de nos meilleurs articles.

    Envie d'aventure ?

    Venez découvrir la Russie grâce à nos excursions avec un guide privé

    À LIRE

    Offres d’emploi en Russie pour francophones

    Toutes les offres d’emploi qu’Alexandre de Russie a reçu et trouvé sur les différentes plateformes. Elles sont toutes destinées à des francophones.

    Permis de séjour permanent (VNJ)

    Le permis de séjour permanent VNJ vous permet de rester d'une manière indéfinie en Russie mais pour cela il faut remplir les conditions d'obtention et surtout en faire la demande. Alexandre de Russie vous aide dans ses démarches administratives.

    Île de Kiji sur le lac Onega

    L'île de Kiji située sur le lac Onega est inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO et donc à visiter sans attendre. Nous vous expliquons comment faire.

    Les collections de l’Hermitage de Saint-Petersbourg

    Réparties dans 4 bâtiments les 400 salles du musée de l'Hermitage à Saint-Petersbourg accueillent ses gigantesques collections.

    Nos derniers articles

    Repino un manoir appelé « Les Pénates »

    Le domaine des pénates est situé dans le village de Repino à 50 km au nord de Saint-Pétersbourg. Il est célèbre grâce à son propriétaire, le célèbre peintre Ilya Repine.

    Vous aimeriez lire également