Plus
    MoscouEspace de loisirsLe domaine de Kouskovo à Moscou

    Le domaine de Kouskovo à Moscou

    La résidence d'été des Sheremetev

    Le palais de Kouskovo est un monument de la culture artistique russe du XVIIIe siècle et un lieu de promenade. Cette résidence d’été fut construite sur ordre de la famille Sheremetev pour accueillir de prestigieuses réceptions, des fêtes ou encore des représentations théâtrales. Plus d’une vingtaine de monuments architecturaux ont survécu jusqu’à nos jours. En 1919, le domaine a acquis le statut de musée et a fusionné en 1938 avec le plus grand musée de céramique de Russie.

    Temps de lecture estimé : 6 minutes

    Infos pratiques

    Adresse
    Yunosti ul. 2, Moscou

    Le palais, la grotte et la maison italienne Du mercredi au dimanche de 10h à 16h

    L’Orangerie, l’Ermitage et le parc
    Du mercredi au dimanche de 10h00 à 18h00

    Tarifs
    50 RUB Parc
    250 RUB Palais
    150 RUB La grotte
    100 RUB l’Ermitage
    300 RUB Les expositions de la grande serre
    100 RUB Maison italienne et holandaise
    500 RUB billet combiné
    700 RUB billet complet
    Tarif préférentiel pour les étudiants, retraités, -18 ans, handicapés, vétérans.

    Site internet
    Site officiel du palais

    L’ensemble architectural de Kouskovo

    L’ensemble de Kouskovo a été formé en 1750-1770 sous le comte Peter Borisovich Sheremetev. La réalisation de ses plans fut grandement favorisée par son mariage avec la seule héritière des immenses domaines du chancelier A.M. Tcherkasskiy : le village voisin de Tcherkasskiy – Veshnyakovo fut inclus dans le domaine de Kuskovskaya. Le vaste territoire du domaine se composait de trois parties.

    La partie « centrale » la mieux conservée du domaine avec les principaux monuments de l’architecture.

    Le plus ancien bâtiment du manoir est l’église, dans le style du « baroque Anninsky ». Le clocher, en revanche, est le dernier des manoirs du XVIIIe siècle. Avec le Palais, construit sous la direction du célèbre architecte moscovite Carl Blanc, et l’aile des cuisines, ces bâtiments forment l’ensemble de la Cour d’honneur, située sur les rives du Grand Étang. Le seul parc régulier à la française à Moscou avec des sculptures en marbre et des obélisques, avec un système hydraulique complexe composé d’étangs, de canaux et de ponts, a conservé de nombreux pavillons.

    Sur l’axe central, se trouvent symétriquement les pavillons de l’Ermitage et la volière. En face du Palais se trouve la Grande Serre de pierre. Le petit ensemble composé de la maison hollandaise et italienne est situé dans les parties ouest et est du domaine.

    L’apogée du domaine de Kouskovo se situe à la fin du XVIIIe siècle quand il accueillait jusqu’à 30.000 invités. Le programme des fêtes comprenait des rituels religieux, des spectacles folkloriques, des promenades en bateau pour assister au chant du chœur, des feux d’artifice, des orchestres de cors, des défilés maritimes, des jeux et des manèges. Les scénarios de vacances comprenaient également des bals au Palais, des « divertissements » et des représentations dans les deux théâtres fermés et à ciel ouvert. Ses somptueuses réceptions ont vues des invités célèbres comme Catherine II, le roi de Pologne Stanislaw Poniatowski et l’empereur d’Autriche Joseph II.

    Après la campagne de Russie où le maréchal Ney occupe Kuskovo, le domaine est abandonné. Il sera nationalisé à la révolution et transformé en musée.

    Le palais de Kouskovo

    Le bâtiment principal du domaine de Kouskovo a été construit en 1769-1775 sous la direction de l’architecte moscovite Carl Blank. Il était destiné à la réception solennelle des invités en été. C’est un exemple rare de maison de campagne noble qui a conservé intégralement son architecture et ses éléments intérieurs : planchers de bois, poêles et cheminées, peintures décoratives, sculptures sur bois et moulures en papier mâché, miroirs et luminaires. L’architecture du manoir, construite dans le style du classicisme russe précoce, est cependant typique des palais de pierre de la seconde moitié du XVIIIe siècle.

    kouskovo

    Les cuisines

    Construites en 1755 par l’architecte Fedor Argunov, la remise (En russe: Кухонный флигель) abritait la cuisine russe et française. Le bâtiment a été construit dans le même style que le reste de l’ensemble du domaine, ses façades nord et sud sont décorées d’une colonnade, de hautes fenêtres en arc.

    kuskovo

    L’Hermitage

    Dans la partie sud-ouest du parc régulier de Kuskovo se trouve le pavillon de l’Hermitage (en russe Эрмитаж). Il servait à recevoir des invités, et son nom soulignait la vocation du pavillon, qui était destiné à l’amusement et au divertissement dans un cercle restreint de la société. Sa conception originale permettait de s’isoler des domestiques.

    Aujourd’hui, il n’existe que trois bâtiments de ce type en Russie : à Peterhof, à Tsarskoye Selo et à Kouskovo. L’Hermitage a été construit en 1765-67 par Karl Blank. La particularité de ce bâtiment est l’imbrication étroite de plusieurs styles. Sur les formes lisses et arrondies des façades, on trouve un système d’ordre strict et précis de classicisme, mais aussi des éléments baroques, comme les bustes en albâtre des Césars romains situés dans des niches spéciales sous les avant-toits.

    kuskovo

    La grande orangerie

    En 1763, la Grande Orangerie de pierre (En russe : Большая каменная оранжерея) a été construite selon le projet de l’architecte Fedor Argunov. En plus de sa fonction principale, la serre pouvait recevoir des invités pour danser avec des chœurs de musiciens. Les resalîtes latérales contenaient des salles de jeux et un abri de jardinier. Aujourd’hui, les salles du conservatoire accueillent les expositions du Musée national de la céramique.

    La maison à l’hollandaise et la maison à l’italienne

    Les deux maisons de style italien et hollandais permettaient d’afficher ses collections. Peintures et sculptures pour l’une et porcelaine et vaisselle pour l’autre.

    kouskovo

    La grotte de Kuskovo

    Après 3 ans de restauration, le pavillon de la grotte s’ouvre de nouveau. La décoration intérieure est composées de milliers de coquillages de 24 types des mers tropicales (méditerranée, mer Noire, océans Indien, Atlantique et Pacifique). C’est le seul bâtiment de Russie à avoir conservé sa décoration de « grotte » du XVIIIe siècle crée par l’allemand Johann Focht de 1761 à 1775. Ici, Catherine II déjeuna avec le compte Sheremetev.

    kouskovo

    Les collections du musée

    La collection du musée de Kouskovo comprend plus de 50 000 pièces dont 6000 œuvres de peinture, de graphisme, de sculpture, de mobilier et d’art décoratif et appliqué des XVIe et XIXe siècles. C’est également la plus grande collection de porcelaine, de céramique et de verre de Russie et d’Europe occidentale.

    Notez ce post

    SOUTENEZ NOUS, METTEZ DES ETOILES, PARTAGEZ L'ARTICLE ET DONNEZ VOTRE AVIS

    Veuillez écrire votre commentaire!
    Veuillez entrer votre nom ici

    Restons en contact

    Recevez toutes les semaines un condensé de nos meilleurs articles.

    Envie d'aventure ?

    Venez découvrir la Russie grâce à nos excursions avec un guide privé

    À LIRE

    Nos derniers articles

    Fiodor Dostoïevski

    Dostoëvski est considéré comme l'un des plus grands romanciers russes. Il a influencé de nombreux écrivains et philosophes.

    Vous aimeriez lire également