Plus
    Avant le départLivresDieu regardait ailleurs de Jean-Félix de La Ville Baugé

    Dieu regardait ailleurs de Jean-Félix de La Ville Baugé

    Paru en Août 2013 aux éditions Plon. 290 pages.

    Présentation du livre par l’éditeur Plon

    Saint-Pétersbourg, décembre 1916. Quatre hommes décident de tuer Raspoutine. Un député, un prince, un médecin, un grand-duc. Ce dernier nous raconte. Le meurtre du moine, la première révolution, le massacre des siens. Sa fuite dans les armées Blanches aux mains de chefs fous, les chasses à courre de Juifs. Puis l’exil à Paris en pleines années folles, les déjeuners avec Cocteau et Balthus, les nuits avec Chanel. Son mariage avec une actrice américaine, la fin du malheur peut-être mais la tuberculose le rattrape. L’Allemagne nazie lui fait les yeux doux pour lui rendre un hypothétique trône. D’un sanatorium suisse, il nous dicte les souvenirs d un monde englouti.

    blank

    Mini Biographie de Jean-Félix de La Ville Baugé

    Né le 25 septembre 1972 à Paris, Jean-Félix de La Ville Baugé a fait des études de droit et d’économie. Après avoir longuement travaillé dans des associations humanitaires (au Rwanda, au Cambodge, au Soudan, en Tchétchénie, .il dirige depuis 2008 le journal et la maison d’édition franco-russe du Courrier de Russie à Moscou. Il a déjà publié deux roman : Entre deux cils (Plon 2002, Pocket 2004) et Votre fils (Plon 2004). Il a également participé au recueil collectif de nouvelles Bonnes Vacances (Gallimard jeunesse 2004).

    On en parle dans la presse

    Odyssée d’un grand duc à la dérive qui n’avait jamais vu de moujiks qu’a travers les vitres du wagon impérial, fiévreuse, poétique, noire, sanglante ou burlesque tour a tour.

    Télé Z

    Le narrateur lucide, sceptique, sans illusion sur sa classe sociale ni sur quoi que ce soit d’autre ; l’évocation de la Révolution et de la guerre civile et de l’effroyable violence qui s’y déploie ; le ton, parfois poétique, parfois émouvant, parfois brutal ou empreint d’humour noir… Les poèmes qui jalonnent le récit… j’ai dévoré […]

    François Taillandier

    L’écriture est très belle. Il y a comme une musique (russe ?), suivies de respirations, avec des envolées, des passages poétiques et même des silences.

    L’Affranchi
    Notez ce post

    SOUTENEZ NOUS, METTEZ DES ETOILES, PARTAGEZ L'ARTICLE ET DONNEZ VOTRE AVIS

    Veuillez écrire votre commentaire!
    Veuillez entrer votre nom ici

    Restons en contact !

    Recevez toutes les semaines un condensé de nos meilleurs articles.

    Envie d'aventure ?

    Venez découvrir la Russie grâce à nos excursions avec un guide privé

    À LIRE

    Nos derniers articles

    Tarte Moskva

    Moscou la grande devait avoir son gateau alors la tarte Moskva a été créée en 2015. Voici son histoire et sa recette complète.

    Vous aimeriez lire également