Musée-panorama Bataille de Borodino

/ / Musée-panorama Bataille de Borodino

Le musée-panorama Bataille de Borodino (en russe: Музей-панорама Бородинская битва) est le seul musée de Moscou entièrement consacré à la Grande guerre patriotique de 1812. L’œuvre principale du musée est un panorama – un brillant exemple de peinture militaire et historique du début du XXème siècle, consacré à l’un des moments clés de l’histoire russe – la bataille de Borodino qui a opposé les troupes russes à la Grande Armée de l’Empereur Napoléon.



Genèse du musée de la bataille de Borodino

L’idée de peindre le panorama « Borodino » est apparue à la veille du centenaire de la victoire de la Grande guerre patriotique. L’auteur du tableau est le peintre français de l’Académie impériale des Arts, Franz Roubaud. Le mot « panorama » signifie en grec ancien « je vois autour de moi ». Aussi bien la prouesse artistique que le sujet du tableau et son éclairage particulier font de ce panorama une œuvre qui subjugue les spectateurs. Le panorama « Borodino » s’étend sur une longueur de 115 m et sur une hauteur de 15 m. La toile présente les événements qui ont eu lieu sur le champ de bataille vers midi le 26 août (ou 7 septembre 1812 selon le calendrier grégorien). L’artiste a montré l’apogée de la bataille, quand « toute l’infanterie, la cavalerie et l’artillerie se battaient désespérément  » – M.I. Kutuzov.

Le vernissage du panorama a eu lieu dans un pavillon en bois aux étangs clairs (Chisty Prudy) à Moscou le 29 août 1912. En 1918, le bâtiment était tombé en ruines et la seconde vie du panorama ne commença qu’en 1962, lorsqu’à l’occasion du 150ème anniversaire de la Grande guerre patriotique, un nouveau bâtiment fut construit sur l’avenue Kutuzovsky.

Musée-panorama Bataille de Borodino

Un bâtiment pas comme les autres

Musée-panorama Bataille de Borodino

Sur la façade du bâtiment se trouvent des panneaux en mosaïque signés B. Talberg sur les thèmes de la guerre, ainsi que les noms sculptés des héros de la Grande guerre patriotique. 68 coffres de canons-trophées saisis aux français en 1812 sont situés près des murs du musée.

La Collection du Musée-panorama Bataille de Borodino

Le musée a été conçu pour présenter essentiellement le panorama, mais il abrite une vaste collection de peintures, de dessins, d’arts décoratifs et appliqués, d’équipements et d’armes collectées au fil des ans qui ont permis de créer une exposition complète, révélatrice des principaux événements de la Grande guerre patriotique.

Actuellement, le musée-Panorama compte trois expositions, où sont présentées plus de 1000 œuvres de combat et de peinture de portraits, des armes et des uniformes, et des livres rares. Au total, le musée possède une collection de plus de 48 000 pièces.

Musée Izba de Kutuzov

Le 13 septembre 1812, dans le village de Fili, dans la hutte du paysan Mikhail Savostyanov Frolov, eut lieu une réunion du Conseil militaire au cours de laquelle il fut décidé de laisser Moscou à l’ennemi sans se battre.  

Le musée-panorama de la bataille de Borodino est situé à l’ouest de Moscou, non loin de Poklonnaya Gora, sur le site de l’ancien village de Fili. Près du panorama « Borodino » il y a le musée de la « Kutuzovskaya izba » avec l’exposition « Izba du Conseil militaire » qui reproduit l’atmosphère de cette période tendue.

Musée-panorama Bataille de Borodino
Musée-panorama Bataille de Borodino

A l’entrée du musée vous pouvez apercevoir le buste en bronze de Mikhaïl Koutouzov, travail du sculpteur N.V. Tomsky. Il est le général en chef des armées de Russie, sous le règne du tsar Alexandre Ier. Il s’illustre lors de la campagne de Russie, où sa politique de la terre brûlée force Napoléon à la retraite.



Musée-panorama Bataille de Borodino
2019-09-26T15:55:59+00:00 19 septembre 2019|Musées|