Plus
    Saint PétersbourgArchitectureLe palais Marly et son étang

    Le palais Marly et son étang

    Le palais Marly (en russe : Дворец « Марли ») est situé dans la partie ouest du jardin inférieur de Peterhof, près de la limite entre deux étangs. L’étang Marly à l’est et l’étang Sektorial à l’ouest. Le palais de Marly a été nommé ainsi, après la visite de Pierre le Grand à la résidence du roi de France Louis XIV, à Marly-le-Roi, en 1717. C’est un bâtiment modeste et élégant, de deux étages, de forme cubique, également conçu par l’architecte Johann Braunstein entre 1721 et 1723. Retrouvez toutes les informations sur Peterhof et le grand palais dans notre article ici.

    Infos pratiques

    Adresse
    Ouest du jardin inférieur du Grand palais de Peterhof

    Horaire
    Ouvert en été tous les jours de 10h30 à 18h sauf le lundi.
    Fermé en hiver (du 15 octobre au 24 avril)

    Tarifs
    Palais : 400 RUB par personne
    Gratuit pour les moins de 16 ans

    Architecture du palais Marly

    L’élégance du bâtiment est mise en valeur par de petites fenêtres à caissons façonnés, et des balcons ornés de grilles forgées en forme de monogrammes et de motifs de feuilles.

    La silhouette gracieuse du palais semble flotter dans l’air, se reflétant dans la surface miroitante des étangs. Toute sa beauté n’est pas dans la richesse et la splendeur, mais dans des proportions architecturales inhabituellement réussies et une finition simple mais exquise. Au début, il était supposé que le palais serait d’un seul étage, mais lorsque le bâtiment fut déjà mis sous toit, Pierre Ier ordonna de construire le deuxième étage, car il devint évident que ses proportions ne correspondaient pas à la taille du Grand Étang.

    Sa décoration intérieure est caractérisée par une relative modestie, le palais ne possède pas de salle de cérémonie traditionnelle. Lors de la construction de Marley, une nouvelle méthode d’aménagement a été utilisée : pour la première fois, il y a eu un système de couloir où différentes pièces étaient attenantes à l’axe central du couloir. Le rez-de-chaussée est occupé par la cuisine, la cafétéria, la grande pièce de devant, la salle de service, la chambre à coucher et une petite salle de cinéma, qui se distingue par la beauté particulière de ses finitions. Tous ses murs sont recouverts de bois de chêne, et trois portraits d’enfants de Pierre le Grand sont utilisés comme encarts pittoresques : Elizabeth, Anna et des portraits de Pierre et Alexei. Un escalier avec une rampe ajourée mène au deuxième étage, où se trouve la loge, les toilettes, le salon avec son petit coin, la salle à manger, la salle de chêne et la bibliothèque, où sont conservés des livres sur les mathématiques, la construction de parcs, la fortification, les affaires maritimes, etc. Aujourd’hui, la bibliothèque Marly expose 69 livres.

    Depuis sa construction, le palais Marli sert de maison d’hôtes aux nobles et aux membres de la famille impériale. Catherine I s’est rendu à « Marly » ; sa fille aînée Anna Petrovna et son mari, le Duc Golshtinsky, ont vécu ici pendant un certain temps. L’ambassadeur français J. Shetardi a séjourné à « Marly », Nicolas Isandra Fedorovna et d’autres représentants de la famille Romanov et leurs invités de haut rang se sont reposés et ont bu du thé dans les jardins.

    Palais Marly Peterhof

    Quoi voir dans le palais Marly ?

    blank

    Il existe une petite collection, de peintures d’artistes d’Europe occidentale, des XVIIe et XVIIIe siècles, et de meubles, ainsi qu’une petite bibliothèque. Le palais Marly servait de résidence aux nobles, mais à partir du milieu du XVIIIe siècle, il est devenu un mémorial.

    Peu après l’achèvement de la construction, le palais a commencé à se transformer en un musée commémoratif de Pierre le Grand. Il abritait les effets personnels du tsar, ses vêtements, les objets associés à son nom, de la vaisselle, des cadeaux diplomatiques et des peintures de sa collection.

    Aujourd’hui, les objets suivants, provenant des affaires personnelles de Pierre Ier, sont représentés dans le palais : une cape en tissu, deux flacons en verre brun apportés par lui de la ville de Spa, des cordons de verre coloré portant les cachets « Dantzig » et « Londres ». La base de la collection pittoresque du musée est constituée de peintures, qui sont mentionnées dans les inventaires du XVIIIe siècle. Parmi eux, on trouve des œuvres d’Adam Silo, d’Abraham Storck, de Pietro Belotti et d’autres artistes.

    À la fin du XIXe siècle, des fissures se sont formées sur les murs du bâtiment. En 1899, la structure a donc été complètement démantelée et posée sur de nouvelles fondations. Tous les éléments originaux du bâtiment ont été préservés.

    Détruit pendant la seconde guerre mondiale, le palais a été reconstruit par les architectes E. Stok. V. Kazanskaya et A. E. Hessen. Des documents d’archives et des photographies d’avant-guerre ont contribué à recréer l’aspect et la décoration intérieure du palais, qui a été réouvert au public en 1982.

    L’étang et les jardins du palais

    blank

    Depuis 1724, le grand étang a été adapté à l’élevage de races de poissons de valeur. Cette tradition se poursuit encore aujourd’hui. Il y a des truites, des sterlets et des esturgeons, et comme au temps de Pierre le Grand, avant de nourrir les poissons, on les appelle avec une cloche.

    Simultanément, à la construction du palais, le jardin Marly a été aménagé. Il est situé à côté du palais, et Pierre le Grand avait prévu d’y faire pousser des fruits pour sa table. Le jardin est divisé par le grand étang en deux parties : le jardin de Vénus, situé au nord, et le jardin de Bacchus, au sud. À l’époque de Pierre le Grand, des fruits étaient cultivés dans le jardin de Vénus et des raisins furent plantés dans le jardin de Bacchus, mais les tentatives pour obtenir une récolte ont échoué.

    Dans les jardins du palais Marly vous pouvez trouver deux somptueuses fontaines qui sont les fontaines Ménagernié et la montagne d’or. Ne pas oubier la cascade aux lions du coté du pavillon de l’Ermitage.

    Vous pouvez retrouver plus d’information sur toutes les fontaines de Peterhof dans notre article dédié ici.

    5/5 - (1 vote)

    SOUTENEZ NOUS, METTEZ DES ETOILES, PARTAGEZ L'ARTICLE ET DONNEZ VOTRE AVIS

    Veuillez écrire votre commentaire!
    Veuillez entrer votre nom ici

    Restons en contact

    Recevez toutes les semaines un condensé de nos meilleurs articles.

    Envie d'aventure ?

    Venez découvrir la Russie grâce à nos excursions avec un guide privé

    À LIRE

    Nos derniers articles

    Vallée de Karakol

    La vallée de Karakol est un site authentiques de l'Altaï qui constitue l’un des épicentres ethnographiques, historiques de la République et un lieu véritablement sacré que les habitants défendent activement contre toute influence pouvant en altérer sa pureté.

    Vous aimeriez lire également