Nationalisme et traditions : la Russie selon Poutine

/ / Nationalisme et traditions : la Russie selon Poutine
  • Titre de l’émission : Enquête exclusive

  • Titre de l’épisode : Nationalisme et traditions : la Russie selon Poutine

  • Date de diffusion : 25/03/2017

  • Durée : 1h 17min

Depuis que Vladimir Poutine est au pouvoir, la Russie, dirigé d’une main de fer, s’est redressé après des années 90 chaotiques. Son programme : le retour aux valeurs traditionnelles, celles du nationalisme fort et de l’orthodoxie, des valeurs héritées de la « Grande Russie » des Tsars. Orthodoxe pratiquant, Poutine s’affiche avec les représentants de l’Église lors de célébrations religieuses, comme l’Épiphanie. À cette occasion, il s’immerge dans un bain d’eau glacée devant des millions de fidèles, une scène qui symbolise le baptême du Christ… Par conviction ou opportunisme, de nombreux Oligarques se font les chantres de la Russie « poutinienne » et traditionnaliste. Parmi eux, Konstantin Malofeev qui rêve au retour du tsarisme. Il se dépense sans compter pour façonner la jeunesse selon sa pensée ultranationaliste. Vitaly Milonov, quant à lui, est député Russie unie, le parti de Poutine. En 2013, il a été à l’origine d’une loi sanctionnant la « propagande homosexuelle devant des mineurs ». Plus populaire que jamais, Vladimir Poutine n’a pas vraiment de concurrent politique. Alexeï Navalny, l’une des principales figures de l’opposition, a été déclaré inéligible à l’élection présidentielle en raison d’une condamnation judiciaire qu’il juge guidée par le Kremlin. Autre détracteur du Président : Boris Nemtsov, assassiné en 2015 alors qu’il s’apprêtait à faire des révélations sur la responsabilité de la Russie dans le conflit ukrainien. Chaque soir, des citoyens lui rendent hommage sur les lieux de son assassinat. L’un d’entre eux a été battu à mort, au même endroit, l’été dernier. Au sud du pays, un peuple guerrier, incarnant au plus haut point cette alliance entre patriotisme et orthodoxie, revient sur le devant de la scène : les Cosaques. Persécutés sous le régime communiste, ceux qui étaient le bras armé des tsars sont aujourd’hui soutenus par Vladimir Poutine qui leur a redonné une place dans l’armée, dès 2005. Les Cosaques forment leur jeunesse dans des écoles qui allient orthodoxie et cours militaires. Les élèves se vouent pour la plupart à une carrière de soldat. Fiers d’être Cosaques, profondément attachés à la « Russie éternelle », ils sont prêts – plus que n’importe qui – à mourir pour la patrie… 

Vladivostok : le nouveau Far West de la Russie

Notre Avis

Reportage très négatif sur la Russie qui va chercher et montre toutes les dérives du système actuel sans trop essayer de nuancer. Malgré ce point, on peut quand même voir une réalité qui dérange et cela reste instructif.




Visionner ce reportage sur M6 Replay
2018-04-04T13:30:20+00:00 25 mars 2018|Reportage|