Cimetière de Donskoï

/ / Cimetière de Donskoï

Le cimetière du monastère Donskoï est le plus ancien et le plus célèbre cimetière « noble » de Moscou. C’est le lieu de repos de nombreuses personnalités ecclésiastiques, politiques, militaires et artistiques russes. Parmi les noms célèbres, nous pouvons citer les princes Golitsyn, Dolgorukov, Volkonsky, Vyazemsky, Urusov, Bobrinsky, Tolstoï et les nobles Narychkine, Glebov-Streshnevykh, Protasov, Khvoshchinsky…
Les monuments qui ont survécu à ce jour sont remarquables, dalles de pierre blanche, sarcophages baroques, pyramides, autels, colonnes de granit, vases, urnes, rotondes, tonnelles, chapelles, sculptures…

Retrouvez plus d’information sur le site officiel du monastère: donskoi.org



Cimetière de Donskoï

L’ancien cimetière de Donskoï

Le monastère de Donskoï accueille le plus grand cimetière « noble » de Moscou datant des XVIIIème et XIXème siècles. Il occupe plus de la moitié du monastère de Donskoï.

En 1771 après l’épidémie de peste, Catherine II interdit d’enterrer les morts dans l’enceinte de la ville. Les aristocrates de Moscou ont alors commencé à déplacer leurs tombeaux ancestraux dans des monastères situés à l’extérieur des limites de la ville. Le cimetière du monastère Donskoï commence à croître rapidement, pour devenir l’un des plus aristocratiques de Moscou. Les auteurs pré-révolutionnaires l’appelaient « Saint-Germain des morts de Moscou ».

Dans son testament, rédigé en 1792, l’impératrice Catherine II écrit que si elle mourait à Moscou, elle devrait être enterrée dans le monastère de Donskoï.

Beaucoup de nobles éminents ont construit de ‘petites églises’ et chapelles pour leurs tombes. On y trouve l’église Saint-Jean Leszewinchik (fin du XIXème siècle) avec ses tourelles vertes fut construite pour le général Tereshchenko, la chapelle de la famille du marchand Prostyakov, le temple de l’archange Michel, tombeau de la dynastie princière Golitsyn ou encore le temple d’Alexandre Svirsky en forme de rotonde jaune. Dans le cimetière on rencontre aussi des pierres tombales en forme de branches coupées, appelées ‘Calvaires’, qui sont placées sur les derniers représentants d’une famille, symbole de la fin de la dynastie.

Le cimetière est le lieu de repos de nombreuses personnalités et familles célèbres telles que la famille de Pouchkine (sa grand-mère, un oncle et deux tantes), mais aussi les parents de Tolstoï et de Tourgueniev, le philosophe russe Chaadayev, le père de l’aviation russe Zhukovsky, le peintre Perov, et l’auteur contemporain Soljenitsyne.

A l’époque soviétique, de nombreux cimetières situés près des églises ont été détruits et pillés. Les Soviétiques estimaient qu’il ne devrait y avoir aucune nécropole près des temples, seul moyen de tenir les gens éloignés des églises. Des tombes sont rasées et les pierres sont utilisées pour le pavage des routes.

Alors que beaucoup de monastères sont fermés, le monastère Donskoï devient un musée et est épargné, tout comme son cimetière qui n’a pas été touché. Plusieurs pierres tombales ont ainsi été transférées au cimetière du monastère Donskoï.

Les bas-relief de la cathédrale détruite du Christ-Sauveur à Moscou, détruite en 1931, ont été préservés de la même manière. On peut les observer sur le mur est du monastère.

Venez découvrir le cimétière de Donskoï dans une excursion avec Alexandre de Russie



Le nouveau cimetière de Donskoï

Le cimetière manque de place dès la fin du XIXème siècle, et les autorités de Moscou ont dû penser à un nouveau site, au sud du monastère.
Au début du XXème siècle, un nouveau cimetière a été construit hors de l’enceinte du monastère.

Dès l’entrée on y trouve les premiers crématorium et columbarium de l’URSS. C’est ici jusqu’en 1973 que les urnes contenant les cendres des personnalités politiques étaient conservées avant d’être transférées dans le mur du Kremlin sur la Place Rouge.
Les fosses communes du nouveau cimetière contiennent les restes de 15 000 soldats morts dans les hôpitaux de Moscou des suites de blessures reçues lors de la Grande Guerre Patriotique.

Au cours des années de répression, les corps des personnes torturées des prisons de Moscou, y compris de la Loubianka, étaient inhumés dans ce cimetière.
Le cimetière comprend trois fosses communes où reposent les cendres de plus de 4 000 personnes. Leurs noms sont rappelés sur le mur mémoriel.

Dans la fosse commune n°1 on retrouve les cendres des maréchaux de l’Union soviétique, Blucher , Yegorov et Tukhachevsky.
La fosse commune n°3 reposent les cendres d’anciens gardes blanches: Ataman Semyonov, le général Krasnov, le général Shkuro et d’autres qui se sont battus aux côtés d’Hitler et ont été pendus juste après la fin de la Deuxième Guerre Mondiale.
De nos jours le crématorium n’est plus en fonction.

Cimetière de Donskoï

Tombe d’Alexandre Soljenitsyne

Quelques personnalités inhumées au cimetière Donskoï

La nécropole monastique comprend les lieux de sépulture de l’église géorgienne, des dirigeants politiques et des chefs d’État (plus de 100 tombes), la tombe familiale du prince Golitsyn (environ 100 tombes) mais aussi 90 participants à la guerre patriotique de 1812, 11 décembristes, des participants aux guerres de Crimée (1853–1856), Russo-turques (1877–1878) et de la première guerre mondiale (1914–1918).

Certaines pierres tombales sont littéralement des œuvres réalisées par d’éminents sculpteurs comme I.P. Vitali, F.G. Gordeev, V.I. Demuth-Malinovsky, G.T. Zamaraev, I.P. Martos et d’autres.

Vladimir Odoyevsky, écrivain
Alexander Sumarokov, écrivain
Mikhail Kheraskov, poète
Alexander Solzhenitsyn, écrivain
Isaac Babel, écrivain
Vasily Klyuchevsky, historien
Vasily Klyuchevsky, historien
Ivan Ilyin, philosophe
Peter Chaadaev, philosophe
Osip Bove, architecte (chargé de la reconstruction de Moscou après l’incendie de 1812. I a fait bâtir l’Arc de Triomphe, le Théâtre Bolshoi, le Jardin Alexander)
Dr. Fyodor Inozemtsev, médecin
Nikolai Zhukovsky, mécanicien et ‘père de l’aviation russe’
Alexander Sumarokov, acteur
Famille d’Alexander Pushkin
Famille Gorchakov (dont l’un des membres était Ministre des Affaires Étrangères de l’Empire Russe)
Famille Princière Golitsyn (environ 100 personnes)
Princes Obolensky
Princes Naryshkins
Princes de Géorgie
Daria Saltykova, propriétaire terrien
Peter Svistunov, ‘Décembriste’
Mikhail Tukhachevsky, maréchal
Vasily Blucher, maréchal
Pavel Postyshev, maréchal (l’un des organisateurs de la famine en Ukraine)
Vasily Blokin , commandant du NKVD (et « exécuteur en chef du NKVD » qui a personnellement tué plus de 10.000 personnes)



2019-04-22T14:36:26+00:00 22 avril 2019|Religion|