RECEPTOR 2017-02-02T03:44:31+00:00

Project Description

cuisine asiatique

RECEPTOR

Le café Receptor, situé dans un quartier de Moscou très densément « peuplé » des établissements les plus divers, soutient tout à fait la concurrence avec ses voisins sur de nombreux paramètres. Tout d’abord, la cuisine elle-même. Une majorité de plats de poisson et végétariens, préparés selon des recettes maison. Ici, pas trace de conserves ou de cubes – seulement des produits frais et une carte sans prétention mais de qualité, avec penchant pour la cuisine asiatique. En venant entre 15h et 16h, vous pourrez profiter de l’offre « Deux portions de sushis pour le prix d’une ». Je n’ai pas encore trouvé, à Moscou, de meilleurs makis que chez Receptor! Les prix vont de 130 roubles pour le maki fraîcheur avocat sésame à 400 roubles le maki unagi, avec de l’anguille extra-tendre et servie très copieusement. Les al-pab (à partir de 360 rub) et les thés – gingembre, Massala, marocain, cassis… –méritent aussi une attention particulière. Le deuxième avantage incontestable de ce « café-maison », comme le présentent ses patrons eux-mêmes, est son atmosphère: au milieu du décor hand-made, dans la grande salle, vous pourrez profiter, les mardis, de projections de vieux films, et les vendredis, de concerts au piano. Quant au week-end : c’est fête et danse toute la nuit…
Assia Kerhuel, 29 ans. Éditrice
RECEPTORreceptor

Notez cet endroit et donnez nous votre avis en commentaire! [ratings]