Le parc Gorki

/ / Le parc Gorki

Situé au cœur de la capitale russe, le parc Gorki est à la fois une oasis de nature sauvage, un lieu de fête, une aire de loisirs fascinante et sans nul doute le plus fréquenté. Les visiteurs du parc peuvent y admirer les sculptures du parc des arts Muséon, s’aventurer sur la mystérieuse Colline des moineaux (Vorobiovy gory), se promener le long des allées larges et ombragées du jardin Nestkoutchni, profiter des terrains de sports et participer aux nombreux événements qui y sont organisés.



Histoire du Parc Gorki

Le Parc Central de Culture et de Détente ( Центральный парк культуры и отдыха (ЦПКиО) имени Горького) est plus connu sous le nom de Parc Gorki, du nom de l’écrivain russe Maxime Gorki.

Le parc Gorki, situé à Krymsky Val au bord de la rivière Moskva a ouvert ses portes en 1928. Le parc suit le plan de Konstantin Melnikov, un architecte soviétique bien connu d’avant-garde et du constructivisme, et fusionne les vastes jardins de l’ancien hôpital Golitsyn et du palais de Neskuchny, couvrant une superficie de 120 hectares (300 acres) le long du fleuve. L’histoire du jardin Neskuchny remonte à 1753, quand il a émergé dans la région située entre Kaluzhskaya Zastava et le domaine riverain de Trubetskoy Moskva. La zone voisine du jardin Neskuchny n’a guère retenu l’attention jusqu’aux années 1920. Initialement, il était recouvert de jardins du parc, de prairies et de potagers appartenant aux propriétaires des domaines voisins. À la fin du XIXe siècle, elle formait une terre en friche et servait de dépotoir.

La première exposition de toutes les industries agricoles et artisanales de Russie s’est ouverte en 1923 sur les terres en friches qui avaient été nettoyées au cours des journées de travail de la communauté communiste. Une résolution pour cette exposition a été adoptée le 19 octobre 1922 et l’exposition a été ouverte un an et demi plus tard, le 19 mai 1923.

Le 15 mars 1928, par une résolution du Présidium du Conseil de Moscou, l’exposition des industries agricoles et artisanales est agrandie et transformée en parc central de la culture et des loisirs – le premier parc de ce type dans le pays, appelé « parc en plein air ». En 1932, le parc a été nommé d’après M.A. Gorki. L’idée de la nécessité d’un parc central de la culture et des loisirs à Moscou est née à la fin des années 1920 en relation avec la reconstruction de Moscou avec les notions de « ville du futur » socialiste.

La transformation

En 2011, le parc Gorki a subi une reconstruction majeure. Le nouveau directeur du Parc central de la culture et des loisirs, Sergueï Kapkov, a démoli environ 100 attractions et objets illégaux. Plus de deux mille mètres carrés de nouvelle chaussée en asphalte ont été posés et 2 hectares de nouvelles pelouses et parterres de fleurs ont été aménagés. Tous les manèges, à l’exception d’un carrousel à deux niveaux, ont été supprimés afin de transformer l’endroit en une zone de loisirs respectueuse de l’environnement. Entrée gratuite, couverture Wi-Fi, nouvelles zones au design contemporain, programme d’activités bien pensé ont transformé le parc Gorki en un des épicentres de la vie dans la capitale. Pour créer quelque chose de nouveau, il était nécessaire de nettoyer le parc des bâtiments abandonnés, des charrettes, des tentes, des structures publicitaires et des attractions. Le parc Gorki a été transformé en plusieurs mois et est devenu le premier parc russe à pouvoir rivaliser avec les plus grands parcs du monde. Une patinoire de 15 000 mètres carrés, avec des zones séparées pour les enfants, le hockey, la danse et le patinage artistique, a été officiellement ouverte en décembre 2011. En hiver, l’école de patinage d’Alexei Yagudin s’entraîne ici.

Peu de temps après sa prise de contrôle du parc, Sergei Kapkov a été nommé au poste de ministre du gouvernement de Moscou et de chef du département du patrimoine culturel. Olga Zakharova a remplacé Sergei Kapkov et occupe ce poste depuis.

Informations générales

Le parc Gorki occupe une superficie de plus de 120 hectares et compte plusieurs sites bien connus de la ville de Moscou, notamment la Colline des moineaux, le Parterre, le parc des arts Muzéon, l’observatoire, le skate-park et le jardin Nestkoutchni.

Grâce à l’important projet de reconstruction dont il a fait l’objet au milieu des années 2000, le parc propose aujourd’hui aux visiteurs toute une série de services et de divertissements :

  • Location de vélos
  • Tables de ping-pong
  • Espace d’entraînement en plein air
  • Court de tennis
  • WI-FI gratuit
  • Espace de détente « Olivkovy pliaj »
  • Chaises longues et poufs disponibles gratuitement
  • Skate-park Dc Banks
  • Cinéma en plein air
  • Terrain de mini-foot
  • École verte (Zelionaïa chkola)
  • Musée d’art contemporain « Garage »
  • Serre
  • Excursions et quêtes
  • Patinoire en hiver (la plus grande d’Europe)
  • Terrains de pétanque en été
  • Zone de snowboarding en hiver, etc.

Carte interactive sur le site officiel ici

Le parc Gorki

Les événements du parc Gorki

Le parc célèbre plusieurs grandes dates emblématiques, telles que le Jour de la Victoire, le Jour des forces aériennes russes, le Nouvel An, la fête de la ville, la Maslenitsa (la semaine des crêpes) et Noël. À ces occasions, des programmes spéciaux de divertissement sont organisés pour les visiteurs (concerts, danses, spectacles de groupes amateurs, expositions, etc.).

Outre ces fêtes traditionnelles, le parc organise régulièrement des événements promouvant un mode de vie sain (par exemple, la Semaine verte ou un festival de yoga), des festivals de cosplay et d’autres programmes de divertissement pour les jeunes. Les personnes âgées ne sont pas non plus laissées de côté : des master class sont organisées à leur intention et des musiciens interprétant des œuvres de l’époque soviétiques sont régulièrement invités.

Retrouvez la liste des événements en russe sur le site officiel ici.

Les plus beaux points d’observation du lac Baïkal

Deux endroits francophones emblématiques

Les célèbres terrains de pétanque de « La Boule » où les francophones se retrouvaient les dimanches pour jouer en famille ont changé de main en 2019. Rebaptisé « Cochonnet », la partie business a pris le dessus sur la partie conviviale. Espérons que le nouvel endroit garde son atmosphère.

Pour nous consoler, le café « Le petit français » a ouvert ses portes en 2019. Le très convivial Jonathan nous prépare des crêpes et des churros comme personne ne peut le faire à Moscou.



Les plus beaux points d’observation du lac Baïkal

Comment se rendre au parc Gorki ?

L’entrée principale est située à l’adresse suivante : 9, ulitsa Krymski val, Moscou (du côté du premier anneau [Sadovoïe koltso]). Un parking entièrement automatisé se trouve en face des portes du parc (200 roubles par heure). Il est également possible d’entrer sur le domaine depuis l’avenue Leninski Prospekt et le jardin Neskoutchni.

Les stations de métro Park Koultoury (ligne rouge Sokolnitcheskaïa et marron Koltsevaïa) et Oktiabrskaïa (ligne orange Kaloujsko-Rijskaïa et marron Koltsevaïa) se trouvent à proximité immédiate de l’entrée du parc. En outre, vous trouverez une sortie vers la station de métro Leninski Prospekt (ligne Kaloujsko-Rijskaïa) à 10 minutes à pied du jardin Neskoutchny et la station Vorobiovy gory (ligne Sokolnitcheskaïa) sur la Colline des moineaux.

Les portes du parc sont ouvertes 24h/24 et l’entrée est gratuite. Le régime de fonctionnement peut toutefois être modifié lors de l’organisation de certains événements.

Rendez-vous sur le site officiel du parc pour en savoir plus : park-gorkogo.com



2019-06-05T13:53:17+00:00 30 mai 2019|Parcs|