Le domaine de Arkhangelskoye

/ / Le domaine de Arkhangelskoye

Le domaine Arkhangelskoye est un ensemble architectural et artistique exceptionnel de la fin du XVIIIème siècle. Plusieurs générations d’artisans, d’architectes et d’artistes talentueux ont œuvré à la création de ce chef-d’œuvre. Le musée recense une riche collection de porcelaines et de faïences, ainsi que des peintures occidentales et européennes du XVIIème et XIXème siècles.

De prime abord, le domaine d’ Arkhangelsoye n’est pas typique des provinces de Moscou. Les bâtiments nous transportent en Italie peut-être même en France au travers de ses terrasses et de ses chemins entrecoupés. Jamais vous ne vous seriez imaginés être à proximité de la capitale russe.

De nombreux palais seigneuriaux et des résidences d’été ont été construits au cours du siècle d’Élisabeth et de Catherine II; certains d’entre eux (par exemple, Kuskovo ou Nadezhdino) étaient encore plus grands qu’Arkhangelskoye, mais aucun d’eux ne faisaient ressortir une part de noblesse, si prisée à cette époque. La mode, en ce temps, était de se rapprocher du modèle occidental et Arkhangelskoïe le représente comme nulle part ailleurs.



Arkhangelskoie parc musée domaine moscou

Description du domaine Arkhangelskoye

L’église

Le village d’Upoloza, connu depuis 1584, est devenu le domaine Arkhangelskoye après la construction de l’église. La petite église est dotée d’un dôme de Michel Archange avec des chapelles latérales ornées de décorations diverses et variées. Elle a été construite sous l’ordre du boyard Odoïevski en 1667. L’endroit propice à la construction de l’église était incroyablement beau, un bord de colline surplombant la vieille rivière de Moscou. D’ici, il est possible de voir un paysage d’antan, épargné de toute civilisation. Les pins craquent sous l’assaut des vents fluviaux, répandant ainsi un arôme résineux et envahissent les gradins des kokoshniks de l’ancienne église. Une belle sculpture ailée de «l’ange de la prière» de M.M. Antakolskogo et N.V. Sultanova prend part à ce majestueux paysage. Non loin, le cimetière ressemblant à un monastère est délimité par un mur de briques avec une grande arche, la «Porte sainte» et deux tours latérales en bois datant de 1826. L’église est située à la périphérie du domaine d’Arkhangelskoïe.

La composition longitudinale et axiale du complexe et du parc d’Arkhangelskoie est conçue pour faire appliquer un système de perspective. Le palais, qui se trouve sur l’axe principal, repose sur la terrasse du parc comme sur un podium.

Le Palais, Histoire, anecdote et conception

Le palais d’Arkhangelskoye est le cœur d’un ancien domaine situé près de Moscou, le centre d’un vaste ensemble de palais et de parcs. Il s’agit d’un monument exceptionnel de l’architecture classique et, en même temps, d’un exemple rare de collection privée d’art aristocratique, conservée dans son environnement historique et aménagée selon le plan du propriétaire.

Le rôle le plus important dans la création du palais a été joué par le prince Nikolai Alekseevich Golitsyn, diplômé de l’Université de Strasbourg, voyageur et diplomate de la fin du XVIIIème siècle. En 1780, à Paris, le prince entame le projet de l’architecte Hern: le palais d’Arkhangelskoie en devint l’incarnation. La construction a commencé en 1784. La construction du palais a pris 25 ans, mais en raison de difficultés financières, sa décoration intérieure se fit attendre jusqu’en 1809, à la mort de Golitsyn, cette dernière n’était pas terminée. La veuve du prince a dû vendre le domaine et en octobre 1810,  le domaine Arkhangelskoie devint la propriété du prince Nikolai Borisovich Yusupov.

Le palais, qui a survécu aux épreuves de la guerre de 1812 et à l’incendie de 1820, a été équipé de façon à recevoir des invités et à exposer des œuvres d’art.

Par la suite, le palais Arkhangelskoye demeura la propriété de plusieurs générations de la famille Yusupov, et devint la marque de fabrique de cette famille. Le dernier propriétaire du palais et du domaine était la princesse Zinaida Nikolaevna Yusupova jusqu’à la Révolution d’Octobre.

En 1918, le manoir nationalisé est devenu un musée, qui a d’abord accueilli des visiteurs, puis, à partir des années 1930, le palais devint la principale exposition du domaine muséal, qui a été dissous à deux reprises: lors de la Grande Guerre patriotique afin d’évacuer les collections vers l’Oural, et lors des travaux de restauration, qui ont duré près de 20 ans à partir de 1985.

Après sa restauration dans les années 2000, le palais est devenu un inventaire historique d’époque relatant son apogée sous la propriété du Prince Yusupov. Il accueille diverses collections d’art.

Réservez votre visite du domaine avec Alexandre de Russie

Le Parc

L’ensemble architectural et parc d’Arkhangelskoye a vu le jour à l’époque du classicisme russe, s’appuyant sur les concepts de base de la beauté dans l’art de l’antiquité. Le parc est né en même temps que la construction du palais et après l’acquisition du domaine par le prince Yusupov. C’est l’une des meilleures œuvres d’art paysagées de Russie à la fin du XVIIIème – début du XIXème siècle. La composition, belle et harmonieuse, est presque sans faille et reflète les goûts de différentes époques de part l’influence de diverses traditions. L’équilibre dans l’architecture et la composition du parc sont en adéquation avec ce que doit être le domaine Arkhangelskoie avec des jardins de la Renaissance italienne et des parcs à la française.

Les sculptures du parc Arkhangelskoie, réalisées à la fin du XVIIIème siècle, début du XIXème siècle, comptent environ deux cents œuvres et constituent une collection unique. Elle est extrêmement diversifiée: des copies magistrales de monuments antiques célèbres, des figures de jardins décoratifs du milieu du XVIIIème siècle marquées par l’influence des traditions baroques ainsi qu’une composition de sculptures de l’époque classique. De nombreuses œuvres sont en marbre, commandées par le prince Yusupov à Carrare un des ateliers de Santino Petrovich Kampioni à Moscou et des frères Triskorni à Saint-Pétersbourg.

Au milieu du XIXème siècle, parmi les bosquets situés à l’est du Grand palais, une fontaine rose originale apparaît, une petite rotonde de colonnes de marbre rose avec d’élégants bouquets de fleurs peints dans un dôme en bois clair. Au centre se trouvait la fontaine sculpturale «Le garçon à l’oie».



Quelques informations sur Arkhangelskoye

  • Le Palais

    Mercredi à vendredi – 10h00 à 16h00
    Samedi, dimanche et jour fériés – 10h00 à 17h00
    Lundi, mardi et tous les dernier mercredi du mois – fermé

  • Le parc

    Lundi à vendredi – 10h00 à 19h00
    Week-end et jour fériés – 10h00 à 20h00

  • +7 (495) 797-54-58 , +7 (498) 653-86-60

  • 143420, Московская область, городской округ Красногорск, пос. Архангельское

  • Parc et Palais – 400 RUB / 250 RUB*

    Parc – 150 RUB / 50 RUB*

    Palais – 300 RUB / 150 RUB*

    Gratuit pour les moins de 16 ans

    *Pour les étudiant

    Prix des excursions

Un peu de lecture en anglais

La réservation d’excursion se fait par téléphone en semaine de 10h00 à 17h30 et pas moins de 2 semaines avant la date du tour.
2018-12-13T21:55:45+00:00 10 décembre 2018|Parcs|