Le Kremlin de Moscou – guide complet

/ / Le Kremlin de Moscou – guide complet

Le Kremlin abrite non seulement le bureau du président de la Fédération de Russie mais également un immense musée d’histoire culturelle. Nous avons traité ici de son histoire et nous allons maintenant découvrir plus en détail ce qu’il renferme.

Kremlin de Moscou
Réservez votre excursion avec Alexandre de Russie

Le palais des armures et le fond des diamants

Le Palais des Armures (1) est une « salle au trésor » faisant partie du complexe du Grand palais du Kremlin. Il est situé dans un bâtiment construit en 1851 par le célèbre architecte Constantin Thon et garde les collections du musée constituées d’objets précieux conservés depuis des siècles.

Lire la suite ici…

Les trésors du Fond des diamants (1) de la Fédération de Russie présentent une collection unique de pépites, de métaux précieux et de pierres précieuses de valeur historique et artistique, ainsi qu’une collection de bijoux uniques. La collection est sans aucun doute l’une des plus importantes et significatives au monde. Il se situe au premier étage du palais des armures.

Lire la suite ici…

Les cathédrales et les églises du Kremlin de Moscou

Les cathédrales, situées au centre du domaine, font la beauté et la richesse historique du Kremlin de Moscou. Elles ont été érigées au XVème siècle sur ordre du tsar Ivan III. On appelle maintenant l’esplanade au milieu des cathédrales tout simplement la place des cathédrales (38) (en russe Соборная площадь).

La cathédrale de la Dormition (2) (en russe Успенский собор, en anglais The Assumption cathedral) , située au cœur de la place des Cathédrales, constitue le plus vieil édifice de la ville de Moscou. Sa construction a été achevée en 1479 et elle demeura la principale cathédrale de l’État russe jusqu’à la révolution d’Octobre. C’est ici que les tsars étaient intronisés et que les métropolites et les patriarches de l’Église orthodoxe russe étaient élus. C’est également ici que des Te Deum étaient organisés avant les campagnes militaires ou en l’honneur des victoires remportées et que les décisions étatiques les plus importantes étaient communiquées. De nombreux métropolites et patriarches russes ayant vécu avant l’époque de Pierre le Grand y sont enterrés.

La cathédrale de l’Annonciation (3) (en russe Благовещенский собор, en anglais The Annunciation cathedral) du Kremlin de Moscou a été érigée en 1489. Jusqu’au XVIIIe siècle, elle servit d’église de maison aux princes et aux tsars de Moscou. Des maîtres exceptionnels de la peinture d’icônes, Andreï Rublev et Feofan Grek, ont été invités pour décorer l’église familiale. Malheureusement, leurs fresques ont été perdues à tout jamais lors de l’incendie de 1547. Il est intéressant de faire remarquer les anciens sages et philosophes – Aristote, Plutarque, Homère, entre autres – qui figurent sur le porche de la cathédrale.

La cathédrale de l’Archange-Saint-Michel (4) (en russe Архангельский собор, en anglais The Archangel’s cathedral) du Kremlin de Moscou fut construite en 1508. La même année, le prince Vassili III, alors au pouvoir, ordonna de transférer les tombes des grands princes russes dans la nouvelle cathédrale. La cathédrale de l’Archange devint ainsi le lieu de sépulture des souverains moscovites des dynasties Riourik et Romanov. Un total de 54 sépultures, allant de celle d’Ivan Kalita à celle de Pierre II, sont conservées dans la cathédrale. On retrouve également au niveau inférieur de la crypte de la cathédrale les restes des femmes Riourik et Romanov, transférés ici en 1928 depuis le couvent de l’Ascension.

Le palais du Patriarche et L’église des Douze Apôtres (5)
Le complexe des Chambres patriarcales est un monument majestueux de l’architecture du milieu du XVIIème siècle. Il comprend le palais où se trouvaient la résidence des hiérarques de l’église orthodoxe russe et leur église-maison des douze apôtres. La première maison de Moscou pour le chef de l’église russe, le métropolite Peter, fut construite sous Ivan Kalita en 1325. Tous les bâtiments d’origine, comme l’ensemble du Kremlin à l’époque, étaient en bois.

La grande reconstruction de la résidence de l’église a été réalisée en 1652-1656 sous la direction du patriarche Nikon. Il a convié les plus célèbres architectes de l’époque comme Antip Konstantinov et Bazhen Ogurtsov, maîtres reconnus de la construction en pierre. Et pour peindre l’intérieur, Nikon a invité de célèbres peintres du monastère de Trinity-Sergievsky, Yaroslavl et Kostroma. Les artistes les plus complexes ont été interprétés par des artistes tsaristes, Simon Ushakov, Joseph Vladimirov et Fyodor Kozlov. Mais, malheureusement, cette peinture précoce n’a pas atteint nos jours.

L’église adjacente de la Déposition-de-la-robe-de-la-Vierge (6) est un petit trésor. Selon la tradition, les offices n’y sont célébrés qu’une fois par an, le 15 juillet.

Kremlin de Moscou



Le clocher d’Ivan le Grand

Vient s’ajouter au décor de la place des Cathédrales le clocher d’Ivan le Grand (7) (en russe Колокольня Ивана Великого). Celui-ci a été construit en 1508 à l’emplacement de l’ancienne église de Saint Jean Climaque et fut considéré jusqu’au début du XVIIIème siècle comme étant le plus haut bâtiment de Russie. Il renferme encore aujourd’hui une des plus grosses cloches en état de marche au monde – la cloche de la Dormition, qui présente un poids total de 65 tonnes.

Le Tsar-Canon

Le canon Tsar Pouchka (8) (en russe Царь-пушка) a été coulé en 1586 sous ordre du tsar Fiodor Ivanovitch pour se protéger du Khan de Crimée qui se dirigeait vers la ville avec sa horde. Cet immense canon n’a finalement jamais été utilisé car la horde n’a pas pu atteindre Moscou. Il est en bronze et pèse 39 tonnes.

La Tsar des cloches

La cloche Tsar Kolokol (9), tout le comme le canon Tsar Pouchka, n’a jamais été mise en marche. Cette cloche de 202 tonnes fut coulée sous ordre d’Anna Ioannovna en 1735. Au cours de l’incendie de 1737, la cloche tomba et perdit un impressionnant morceau de 11 tonnes. Jusqu’à présent, aucune tentative de restauration n’a porté ses fruits.

Palais à Facettes

Le palais à Facettes (10) (en russe Грановитая палата) a vu Ivan le Terrible célébrer la capture de Kazan en 1552. Et en 1709, Pierre le Grand a célébré la victoire sur les Suédois. Sa construction date de 1490 sous le règne du prince Ivan Vasilyevich. Les architectes Marco Ruffo (Fryazin) et Pietro Antonio Solari ont été impliqués dans la construction.

Lire la suite…

La Palais des Térems

L’un des plus beaux sites de la capitale russe est le palais des Térems (12) (en russe Теремной Дворец), qui fait partie d’un complexe de bâtiments connu sous le nom de Grand palais. Le palais des Térems a été construit dans la première moitié du XVIIème siècle (achevée en 1636) par 4 architectes de renom de l’époque: Ogurtsov, Konstantinov, Sharutin et Ouchakov.

Lire la suite…

Le grand palais du Kremlin

La grande colline Borovitsky à Moscou est l’emplacement du Grand Palais du Kremlin (13) (en russe Большой Кремлёвский дворец). Le palais a été conçu par un groupe d’architectes russes, dont Chichagov, Bakarev, Gerasimov, Richter et d’autres . Et l’architecte Konstantin Thon, connu à cette époque, dirigeait ce groupe.

Le but de la construction du grand palais du Kremlin était de créer une résidence temporaire pour les membres de la famille royale lors de leur arrivée à Moscou. Il est intéressant de noter qu’il n’a pas été construit sur une place vide. Auparavant, il y avait le palais royal, construit par le célèbre Rastrelli au XVIIIème siècle, et même avant, le grand palais du tsar Ivan III.

Lire la suite…
L’accès au Grand Palais, au Palais des Térems et au Palais à Facettes n’est pas ouvert au public. Pour le visiter, veuillez nous contacter.



Le palais d’état du Kremlin

Jusqu’en 1992, le plus récent des palais du Kremlin de Moscou s’appelait le Palais des congrès avant de devenir le Palais d’état du Kremlin (en russe Государственный Кремлёвский дворец). Depuis sa construction en 1961, il a été utilisé pour la réception de divers forums socio-politiques et d’autres événements nationaux. Aujourd’hui, le palais représentatif sert de lieu à des représentations théâtrales et à des concerts.

L’Arsenal

Arsenal (14) (en russe Арсенал ) est un endroit où des armes et des munitions sont stockées. Sa valeur est telle que des arsenaux ont souvent été construits sous forme de forteresses. La place du bâtiment est apparue dans le coin nord du Kremlin au début du XVIIIème siècle. Ensuite, il s’appelait Zeughgauz (maison militaire en allemand) et ne servait plus que d’armurerie. Par décret de Pierre Ier, d’intéressants trophées ont été rapportés des champs de bataille et d’échantillons d’armes anciennes.

Après l’incendie de 1701, l’empereur russe Peter Ier prit l’initiative de construire un grand bâtiment. Dans son ordre, le souverain a exigé de démolir tous les bâtiments de la tour Nikolsky aux portes de la Trinité  et de construire le fameux arsenal à l’endroit vacant. Pour cela, les chambres à sucre, les anciens temples de l’entrée du Seigneur à Jérusalem et à Paraskeva Pyatnitsa, ainsi que les domaines appartenant aux Streshneves et à Trubetskoï, ont été démantelés.

Le Sénat

Le palais du Sénat (15) (en russe Сенатский дворец) est presque complètement caché derrière le mur du Kremlin de Moscou . Mais lorsque des défilés sont diffusés depuis la Place Rouge, les caméras saisissent continuellement son dôme arrondi avec un drapeau. La façade du palais s’étend entre les tours Nikolskaïa et le Sénat. C’est actuellement, la résidence de travail du président.

Sous le règne de Catherine I, de nombreux palais et domaines magnifiques sont apparus . Le Sénat avait le statut de plus haute autorité de l’État dans le pays, il était directement subordonné à l’empereur et ses membres étaient également nommés par le souverain. Cette tradition est née à l’époque de Pierre Ier, qui est devenu le fondateur du premier Haut Sénat.

Sous Catherine II, le Sénat était divisé en 6 départements chargés des droits de la noblesse, des affaires intérieures, politiques, militaires et maritimes, ainsi que du règlement des litiges judiciaires. En outre, les membres du Sénat ont statué sur les provinces qui jouissaient d’une position particulière: la Petite Russie, la Livonie, l’Estland, Narva et la Gubernia Vyborg. Sous le règne de Catherine II, le sénat fut réformé plusieurs fois, puis l’impératrice lui donna de nouveaux droits, puis les lui enleva.

Les tours du Kremlin

Le Kremlin (en russe кремль) signifie forteresse. Celle de Moscou est la plus impressionnante avec ses dix-neuf tours toutes différentes et irrégulièrement disposées le long de l’enceinte. La vingtième, la Tour Koutafia, n’en fait pas partie. Certaines sont rondes, d’autres quadrangulaires ou polygonales. Cinq d’entre elles possèdent une porte monumentale permettant l’accès à l’intérieur de l’enceinte. Elles sont construites en brique; la partie inférieure est d’un aspect dépouillé conforme à leur fonction défensive, alors que la partie supérieure de certaines d’entre elles a une fonction décorative soulignée par les motifs de pierre blanche.

Les cinq plus hautes tours étaient autrefois ornées d’un aigle bicéphale : Vodovzvodnaïa, Borovitskaïa, Troïtskaïa, Nikolskaïa et Spasskaïa. En 1935, les aigles bicéphales impériaux furent enlevés et remplacés deux ans plus tard par des étoiles en verre rouge pesant chacune entre 1 et 1,5 tonne.

Lire la suite…

Comment visiter le Kremlin de Moscou?

Vous pouvez réserver vos billets pour le Kremlin en ligne ou directement sur place en suivant les instructions ci-dessous.
Si vous souhaitez bénéficier d’un guide expérimenté francophone en plus de vos billets, vous pouvez vous rendre sur le site de notre partenaire Tsar Visit et bénéficier de 5% de remise avec le code: ALEXANDRE5

Pour visiter la place des cathédrales avec toutes les églises et cathédrales + toutes les expositions permanentes de ces lieux.

  • Le Kremlin est ouvert tous les jours sauf les jeudis de 9h30 à 18h en été et de 10h à 17h en hiver (du 1er Octobre au 14 Mai).

  • Les billets visiteurs coûtent 700 Roubles. Gratuit pour les moins de 16 ans.

  • Pour les touristes étrangers, un service d’audioguide est disponible en anglais, allemand, français, espagnol, chinois et russe. Prix: 300 RUB avec une caution de 3000 RUB ou vous pouvez laisser votre passeport.

  • Accès facile aux handicapés

Pour visiter le palais des armures.

  • Le palais des armures est ouverte tous les jours sauf le jeudi, de 10 heures à 18 heures.

    Horaires de la billetterie : du 15 mai au 30 septembre de 9h00 à 16h30; du 1er octobre au 14 mai de 9h30 à 16h30.

    Les visites commencent à 10h00, 12h00, 14h30 et 16h30.

  • Les billets visiteurs coûtent 1000 Roubles. Gratuit pour les moins de 16 ans.

    Les billets sont disponibles :

    • en ligne (uniquement les billets plein tarif) au minimum 17 jours avant la visite
    • au guichet des musées à Aleksandrovsky Sad (Jardin Alexandre), 45 minutes avant le début de la session.
  • Le nombre de visiteurs quotidiens est limité en raison de la capacité de la Salle d’Armes. Le musée ne garantit pas l’admission des visiteurs en retard à leur session. Les billets pour chaque session suivante ne sont mis en vente qu’après la vente des billets de la session en cours.

  • Un service d’audioguide gratuit est disponible en russe, anglais, français, allemand, italien et espagnol. Une caution de 1.500 roubles est requise pour chaque appareil.

  • L’application mobile « Musées du Kremlin de Moscou. Armory Chamber » est disponible sur l’App Store ou sur Google Play. Des terminaux tactiles dans les halls d’exposition proposent des informations détaillées sur les objets exposés.

  • Photo et vidéo interdites

  • Accès facile aux handicapés

Pour visiter le fond des diamants

  • L’exposition est ouverte tous les jours sauf les jeudis de 10h à 13h et de 14h à 17h. Les visites commencent toutes les 20 minutes et se font par groupe de 20 personnes.
  • Les billets visiteurs coûtent 500 Roubles. Gratuit pour les moins de 16 ans.
    Les billets sont en vente aux guichets 4 et 5 de la billetterie située dans le jardin Alexandre et/ou aux automates. Se présenter 30 minutes avant l’ouverture pour espérer avoir un billet.

  • Le nombre de visiteurs quotidiens est très limité en raison de la capacité de la salle et de la sécurité.

  • Pour les touristes étrangers, un service d’audioguide est disponible en anglais, allemand, français, espagnol, chinois et japonais.

  • Photo et vidéo interdites

  • Accès facile aux handicapés

Pour visiter le palais d’état du Kremlin

Il faut avoir un billet de spectacle que vous pouvez acheter sur le site officiel ici.

Le sénat, l’arsenal, le jardin secret, l’intérieur des tours ne se visite pas.
2019-07-24T11:56:54+00:00 18 juillet 2019|Musées|