Chambres des Boyars Romanov

/ / Chambres des Boyars Romanov

Les chambres des Boyars Romanov sont le seul musée de Russie à familiariser les visiteurs avec tous les aspects de la vie patriarcale des boyards moscovites des XVIème et XVIIème siècles. Vous y verrez des intérieurs recréés – résidentiels et domestiques, des meubles de l’époque, des articles ménagers, des vêtements et des ustensiles, des poêles en faïence, des cuirs estampés, des coffres, des livres anciens et de nombreux tissus. Une variété de programmes d’excursion vous aidera à vous plonger dans l’atmosphère du domaine des boyards et à découvrir les moindres détails de leur vie.

Avis d’Alexandre de Russie

Intéressant de voir quelque chose qui a survécu à l’incendie de 1812. Il vous faudra moins d’une heure pour visiter les quelques salles. La documentation en anglais de chaque salle vous permettra de comprendre les principaux points d’intérêt. Bonne balade.



Un peu d’histoire sur les chambres des Boyars Romanov

Les Chambres des Boyars Romanov sont le seul bâtiment conservé du domaine de la famille Romanov. Le premier tsar de la dynastie Romanov, Mikhaïl Fiodorovitch, y est né en 1596. Après son élection au trône en 1613, le manoir de la rue Varvarka prit le nom de « Vieille cour souveraine ». En 1631, sur ordre du tsar, ce territoire ainsi que tous les bâtiments de l’ancien manoir Romanov furent donnés au monastère Znamensky. En 1856, l’empereur Alexandre II décide de restaurer les Chambres et de créer un musée. En 1856-1859, la première restauration scientifique des Chambres fut réalisée par l’architecte F.F.Richter. En 1859, l’empereur Alexandre II inaugure « La Maison des Boyars Romanov », l’un des premiers musées mémoriaux de Russie. Après la Révolution de 1917, le musée fut temporairement fermé et les objets commémoratifs de la famille Romanov furent retirés de l’exposition. La deuxième restauration scientifique a été effectuée à la fin du XXème siècle. Des objets liés à l’histoire de la famille Romanov sont exposés dans ces chambres.

Chambres des Boyars Romanov

La cuisine et la cave

La visite suit un chemin bien précis donc inutile de faire demi-tour. Vous commencez par le sous-sol et donc par la cuisine et la cave. C’est ici que les servant(e)s préparaient les plats pour le tsars et stockaient les denrées. Cette endroit date du XVème siècle et permettait aussi de conserver toutes les choses de valeur car les murs sont très épais. Vous y verrez tout plein d’armes et d’ustensiles dont le drapeau de Nikita Romanov du XVIIème siècle.

Chambres des Boyars Romanov

La salle à manger

Chambres des Boyars Romanov

La salle à manger est une pièce officielle de la partie réservée aux hommes.  Il était utilisé pour recevoir des invités, ainsi que pour les fêtes et les dîners.  Le plafond voûté a été peint au XIXème siècle.  La peinture de la voûte comprend le monogramme MFR (Mikhail Fyodorovich Romanov), le blason de la famille (un griffon) et le blason de l’État (un aigle à deux têtes).   La table occupe la place centrale de la salle.  Il est situé dans le « coin rouge » sous les icônes.  L’ordre des sièges à la table était déterminé par le rang de la noblesse. La place honorable dans le « coin rouge » était occupée par le maître de la maison et la suivante par l’invité de noblesse assis à sa droite.  Une copie du registre de la famille du XVIIème siècle est présentée dans une petite vitrine. 

La chambre de l’épouse

Chambres des Boyars Romanov

La chambre de l’épouse est isolée de la maison. Cela démontre un mode de vie séparé des hommes.  F.F. Richter a conservé une décoration traditionnelle.  Près de la fenêtre du côté droit se trouve un poêle décoré de carreaux polychromes. La vie dans cet chambre s’organisait comme un monastère. Les plus hautes vertus des femmes à cette époque étaient l’humilité, le silence, le soin de l’âme et la famille. Des jouets pour enfants et une chaise sont posés sur un tapis persan. Les garçons vivaient avec leur mère jusqu’à l’âge de 6 ans. Les filles restaient avec leur mère jusqu’au mariage à l’âge de 15 – 16 ans.  À ce moment-là, leur dot devait être préparée. 



La salle éclairée

La salle éclairée (en russe Svetlitsa), comme la chambre adjacente, est tapissée de bois et décorée de sculptures. Cette salle la plus éclairée servait d’atelier où l’épouse du Boyar, ses filles et les ouvrières qualifiées s’occupaient de travaux d’aiguille. Certaines étaient des « travailleuses blanches » cousant du lin, d’autres des « ouvrières dorées » brodant de l’or, de l’argent et de la soie. En raison de la présence de différents instruments, on peut suivre tout le processus de confection et de décoration des vêtements. 

Chambres des Boyars Romanov



2019-11-13T23:39:55+00:00 13 novembre 2019|Musées|